Voici pourquoi tu dois éviter l’eau en bouteille en Islande

C’est curieux
Il y a 5 mois

Tu te prépares pour une aventure au pays de la glace et du feu. Mais avant de passer en mode “explorateur de volcans”, écoute bien ce qui va suivre. Tu dois faire ton sac correctement pour profiter au maximum de ton voyage. Ne sous-estime jamais la météo en Islande. Peu importe que tu y ailles en janvier ou en mai, tu peux t’attendre à toutes les saisons en un seul voyage, ou même en une seule journée. Si tu pars en été, emporte à la fois des vêtements légers et des vêtements plus chauds, et de bonnes chaussures de randonnée.

Tu auras certainement besoin d’une couche extérieure imperméable et coupe-vent. N’hésite pas à apporter une veste d’hiver isolante — il est toujours préférable de l’enlever que de ne pas l’avoir. Une autre chose que tu dois savoir sur l’été islandais est qu’entre le 15 et le 30 juin, tu peux vivre une expérience connue sous le nom de Soleil de Minuit. Le Soleil ne se couche pas avant minuit, et même là, il descend à peine sous l’horizon, donc ça ressemble plus au crépuscule. À moins que ton logement n’ait des rideaux très épais, tu pourrais avoir du mal à dormir quand il fait si clair dehors ; c’est pourquoi il est judicieux d’emporter un masque de sommeil. Et pour la journée, tu auras certainement besoin de lunettes de soleil et de crème solaire. Ou alors, tu peux y aller en décembre, quand il ne fait jour que quatre heures et sept minutes par jour.

Les températures hivernales ne sont pas aussi terribles qu’on ne le pense, mais la neige et les vents venant de toutes les directions aggravent la situation. Alors, concentre-toi sur le fait de rester au chaud et au sec. Une veste isolante, une ou deux couches chaudes, un pantalon thermique, un pantalon imperméable réfléchissant pour rester au sec et se faire remarquer dans la neige, un bon bonnet, et des chaussures solides : tout ça te permettra d’aller loin. En complément, des crampons t’aideront à rester stable sur les terrains glacés. Le printemps et l’automne sont assez courts, et le temps y est très imprévisible, donc ton équipement hivernal fera aussi l’affaire.

Même si tu vas en Islande par le temps le plus froid, emporte absolument un maillot de bain. L’océan en Islande n’est bien-sûr pas bien chaud, mais tu auras besoin d’un maillot pour les piscines extérieures et les sources chaudes dont le pays regorge. Comme toutes les piscines sont chauffées grâce à l’énergie géothermique, elles sont toujours chaudes. Les habitants et les touristes se baignent dans toutes sortes de conditions météorologiques ; même quand il neige. Le Blue Lagoon est la station thermale géothermique la plus célèbre. Il utilise de l’eau de mer provenant d’environ 2 000 mètres sous terre, qui contient des minéraux terrestres utiles. Une fois qu’elle est chauffée par une centrale géothermique voisine, un mélange d’eau de mer et d’eau douce se déverse dans une piscine de lave à une température d’environ 39°C. Sa magnifique couleur turquoise lui vient de la silice qu’elle contient et qui reflète la lumière du soleil.

Apporte absolument une gourde pour ton voyage. Tu peux la remplir avec de l’eau du robinet car elle est parfaitement sûre et saine. Le pays est rempli de sources et de glaciers, et cette eau de haute qualité arrive à chaque robinet. Elle ne contient aucun produit chimique, c’est donc officiellement l’une des eaux les plus claires du monde. Tout ce que tu dois faire, c’est attendre un peu lorsque tu passes de l’eau chaude à l’eau froide. L’eau chaude arrive aussi directement dans les maisons islandaises, et elle est chauffée par des sources géothermiques. Le soufre qu’elle contient lui donne une odeur d’œuf pourri. Même si c’est un peu répugnant, c’est totalement inoffensif. L’eau en bouteille est hors de prix, et elle provient de toute façon des mêmes sources.

Les Islandais n’ont aucun problème à parler et comprendre l’anglais, mais si tu veux te sentir comme un local, n’oublie pas d’emporter des oreillettes de traduction. L’islandais est assez difficile à appréhender et peut sembler inhabituel. La langue compte moins d’un demi-million de locuteurs natifs, mais ils en sont super fiers et elle ne cesse de se développer. Au lieu d’emprunter des mots à d’autres langues pour les nouveaux concepts, ils en créent de nouveaux ou réutilisent d’anciens mots. Le mot islandais pour “ordinateur”, par exemple, se traduit littéralement par “oracle des nombres”. Il existe plus de 130 façons de dire “vent”, et 112 d’entre elles sont écrites sur une passerelle en bois, du vent le plus calme au plus fort, au cas où tu voudrais les apprendre. Il y a aussi certains concepts que la langue française n’a tout simplement pas, comme par exemple “temps de fenêtre”. C’est ce genre de temps qui semble beau de l’intérieur, mais qui te fait regretter ta décision d’être sorti.

Si, pour une raison quelconque, tu prévoyais d’amener un cheval en Islande, arrête-toi tout de suite. La race de cheval islandais est l’une des plus anciennes et des plus pures au monde, son histoire remontant au 10e siècle. L’histoire raconte que les ancêtres des animaux d’aujourd’hui ont été soigneusement sélectionnés pour être amenés en Islande depuis la Norvège à l’époque des Vikings. Et depuis le 11e siècle, personne n’a importé d’autres races de chevaux en Islande. C’est interdit par la loi. Cet isolement complet aide les chevaux islandais à rester en excellente santé et à vivre longtemps. Ces magnifiques créatures étaient autrefois le seul moyen de transport du pays. Ils se sont adaptés pour survivre dans toutes sortes de conditions climatiques et ont grandi, même s’ils n’ont toujours pas l’air énorme. Et si tu en vois un, ne l’appelle jamais un poney — cela pourrait vexer les habitants.

Désolé de casser ce mythe, mais ton souhait ne se réalisera pas simplement parce que tu as jeté une pièce dans l’une des sources thermales d’Islande. Les panneaux interdisant de jeter des pièces sont là pour une bonne raison. Les pièces restent dans les eaux cristallines, gâchant l’aspect naturel des geysers et des piscines. De plus, les chercheurs ont prouvé que les pièces de monnaie et autres déchets peuvent changer définitivement la couleur de l’eau thermale. C’est précisément ce qui s’est passé à Yellowstone. Le bassin Morning Glory a changé de couleur, passant du bleu tropical au vert avec des nuances d’orange et de jaune. Si tu ne veux pas que cela arrive aux magnifiques paysages islandais, garde tes pièces dans ta poche ou pour acheter des souvenirs.

Les elfes sont très présents en Islande. Environ la moitié de la population croit en leur existence. Le folklore local considère les elfes comme le “peuple caché” qui vit dans les champs de lave. Lorsque quelqu’un veut construire quelque chose sur l’un d’eux, il doit tenir compte de l’avis des elfes. Ces derniers ont un porte-parole qui vient aux réunions. Parfois, la construction de routes est même détournée autour des rochers où vivent les elfes pour ne pas les déranger. Ces petits bonshommes partent à la chasse aux maisons pendant les vacances d’hiver. Et ce sont 13 elfes, appelés les “Yule Lads”, qui apportent leurs cadeaux à la jeune génération d’Islandais. Si tu veux en savoir plus sur les lutins pendant ton voyage, tu peux t’inscrire à l’école des lutins de Reykjavík. Tu recevras un manuel, un diplôme d’elfe, et un thé avec des biscuits en prime.

Elles peuvent sembler être là simplement pour que tu les prennes en photo, mais ces petites pyramides de pierres ont en fait un nom et une histoire. Les anciens construisaient des cairns qu’ils utilisaient comme une sorte de système GPS bien avant que cette technologie ne soit inventée. Les voyageurs marquaient certains endroits le long de leur route pour aider les autres à trouver leur chemin. C’était autrefois le seul moyen de marquer les itinéraires, et tu peux encore en trouver partout sur l’île. Bien sûr, l’Islande a maintenant le GPS, mais il est illégal de déplacer les pierres des cairns car ils sont considérés comme une partie importante de l’histoire. De plus, certains randonneurs utilisent encore ces pyramides pour s’orienter. Donc si tu en construis une au hasard, les randonneurs peuvent facilement se perdre car ils suivraient le mauvais itinéraire.

Si tu veux apporter un cadeau à tes nouveaux amis islandais, un livre est une excellente idée. Pendant de nombreuses années, le pays a eu le taux le plus élevé de publication de livres par habitant au monde. En moyenne, un Islandais sur 10 publie un livre au cours de sa vie. Il y a même une fête spéciale pour donner des livres. Les sagas islandaises remontent au 13ème siècle. Les écrivains créent leurs sagas même sur des serviettes de table et des tasses à café. Chaque geyser et chute d’eau a son propre conte sur les héros et héroïnes qui y sont liés. Tu peux aussi scanner les codes-barres sur les bancs publics pour écouter des livres audio sur ton smartphone.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes