Sympa
Sympa

10+ Actrices qui sont à l’aise tant dans la peau des méchantes que dans celle des fées et qui peuvent jouer n’importe qui

On parle parfois d’un “acteur de genre”. Il s’agit d’un artiste qui se voit proposer le même type de rôles et incarne des personnages qui se ressemblent. Katherine Heigl, Zooey Deschanel, Michelle Rodriguez ont connu, elles, ce problème. Il se peut que ces actrices soient vraiment magistrales sous les traits du même type d’héroïnes ou que les cinéastes ne souhaitent tout simplement pas prendre de risques et leur confier d’autres rôles. Quoi qu’il en soit, dans différents films, elles enchaînent des rôles similaires.

Aussi, a-t-on des actrices très douées qui sont capables de donner vie à des dizaines de personnages variés : tant aux méchantes invétérées qu’aux vraies gentilles. Chez Sympa, nous avons voulu revenir sur les célèbres comédiennes qui se mettent dans la peau des bonnes comme des vilaines, et dans les deux cas, on ne peut pas décrocher les yeux de l’écran.

Cate Blanchett

On écrit que tous les acteurs en herbe envient la carrière de Cate Blanchett au cinéma. La diva australienne a derrière elle des dizaines de rôles variés : elle a interprété des hommes de même que des femmes, des gentils et des antagonistes. Et ce n’est qu’au cinéma. En fait, Cate participe également à des mises en scène théâtrales.

Parmi ses meilleures performances à l’écran citons la reine d’Angleterre dans Elizabeth et l’agent Spalko dans Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal. Soit dit en passant, le personnage de Blanchett est l’antagoniste préféré de Spielberg dans tous les volets de la franchise.

Imelda Staunton

Imelda Staunton a prêté ses traits à la méchante qui fait partie des principaux antihéros de la saga Harry Potter. La presse note que le plaisir qu’avait l’actrice à incarner Dolores Ombrage à l’écran, était palpable.

Cependant, l’actrice britannique est aussi à la hauteur quand il s’agit d’exprimer des caractères gentils, entre autres, ceux des contes de fées. Ainsi, dans Maléfique, elle a joué le rôle d’une bonne fée qui élève la princesse. Ces deux prestations de Staunton, selon des critiques, sont parmi ses meilleures performances cinématographiques.

Emma Thompson

Emma Thompson a toujours choisi des rôles qui permettent de mettre en évidence les défis que rencontrent les femmes dans leur vie. Qu’il s’agisse de la reine d’Angleterre, d’un professeur de Poudlard ou d’une baronne arrogante, la performance de l’actrice capte l’attention des spectateurs et des critiques. Et trouve presque toujours un accueil chaleureux.

L’un des personnages gentils que Thompson incarnait à l’écran est la gouvernante de McPhee dans le film du genre fantasy Nanny McPhee. Dans le film, le personnage voit son physique changer, et l’actrice a parfaitement démontré cette métamorphose.

Plus récemment, Emma a joué le rôle de l’antagoniste dans le film de 2021 Cruella. L’actrice a confié que pendant des années, son rêve était de jouer un personnage vicieux. Elle était surtout ravie des tenues qu’elle porte à l’écran. Elle les a qualifiées d’œuvres d’art. Lorsqu’on lui a demandé s’il était difficile pour elle de se transformer en méchante, Emma a répondu : “Si mon mari était là, il dirait que je ne jouais pas. Tout était vrai.”

Helena Bonham Carter

Helena Bonham Carter possède un style à elle, unique en son genre, selon la presse people. Ceci est également vrai pour ses personnages. L’actrice a tendance à choisir les rôles de femmes bizarres. La méchante de l’univers de Harry Potter, Bellatrix Lestrange, figure parmi ses meilleures interprétations.

En partie, ce personnage est devenu culte grâce à Helena. C’est elle qui a insisté pour conférer à la sorcière certains traits physiques. Pour cela, l’actrice portait devant les caméras un corset, des cheveux non lavés et de fausses dents pourries. En plus, elle a également rendu son personnage plus déséquilibré que prévu par le scénario.

D’ailleurs, les protagonistes de Bonham Carter sont tout aussi authentiques. Par exemple, la Marraine-Fée dans l’adaptation de Cendrillon de 2015. Ce rôle fait partie des prestations les plus remarquables dans sa carrière d’actrice.

Jennifer Lawrence

À 31 ans, la filmographie de Jennifer Lawrence est impressionnante. Elle a un Oscar et un Golden Globe dans son actif. Son nom a été inclus dans le classement des personnalités les plus influentes au monde selon le magazine Forbes. L’actrice est à l’affiche des films d’auteur et des superproductions à gros budget. Il n’est donc pas surprenant que ses personnages ne se ressemblent pas. Lawrence a joué le rôle de Mystique dans plusieurs opus de la franchise X-Men, devenant méconnaissable grâce au maquillage.

On trouve une Jennifer complètement différente dans le film récent Don’t Look Up : Déni cosmique. L’actrice joue une doctorante de l’université d’astronomie qui découvre qu’une comète se dirige vers la Terre.

Tilda Swinton

Les tabloïdes appellent Tilda Swinton l’une des meilleures actrices contemporaines d’Hollywood. Elle est capable d’incarner une femme amoureuse, un dictateur déjanté et un ange déchu. Presque aucun rôle de l’actrice ne passe inaperçu.

En 2020, Pedro Almodovar a sorti le court-métrage La Voix humaine qui met en vedette Tilda Swinton. Elle joue une femme en train de parler au téléphone à son amant qui a annoncé vouloir la quitter. Les tourments de son personnage ont tenu en haleine le public et les critiques. Ils ont qualifié la production d’"explosion concentrée de passion folle".

On voit une toute autre Tilda dans le thriller post-apocalyptique Snowpiercer, le Transperceneige : elle incarne le Conseiller dérangé du commandant de train.

Nicole Kidman

Nicole Kidman est l’une des actrices les plus demandées de l’industrie depuis le début des années 1990. Elle s’est essayée dans des registres différents : comédies musicales, romans historiques, thrillers psychologiques, productions de super-héros. Les personnages qu’elle incarnait étaient tout aussi variés.

De main de maître, Kidman a créé l’image de Grace Kelly dans Grace de Monaco. Des critiques ont écrit : “La caméra pousse un soupir de plaisir à chaque fois que Nicole apparaît à l’écran.”

L’actrice est également en mesure de se glisser dans la peau d’une méchante. Dans Paddington, elle a obtenu le rôle de la taxidermiste Millicent Clyde, qui chasse l’ours. Au passage, Kidman était ravie d’apprendre qu’on lui avait proposé ce rôle. Depuis son enfance, elle aimait les récits sur l’ours gourmand. Nicole a abordé la préparation de manière responsable : elle a même appris à lancer des couteaux, comme l’exige le rôle, et a suivi de véritables cours de taxidermie.

Lena Headey

Lena Headey est surtout connue pour son rôle de Cersei Lannister dans Game of Thrones, mais elle a plein d’autres interprétations sublimes à son actif. Sarah Connor a été acclamée par le public et les critiques. Ils l’ont qualifiée de leader de l’humanité qui fera tout pour atteindre son objectif.

En outre, parmi les meilleures réalisations de Headey on trouve Sarah Trevanny dans le thriller Ripley s’amuse, Julia Knight dans Une famille sur le ring et la reine Gorgô dans 300 : La Naissance d’un Empire.

Quant au rôle de Cersei, le plus célèbre de sa carrière, il a apporté de l’argent et de la renommée à Lena, mais aussi la colère des fans. Headey a joué l’antagoniste avec tant de talent que des fans ont cessé de comprendre où se termine la série et commence la vie. Ainsi, lors des séances d’autographes, ils ont arraché les livres des mains de Lena pour l’empêcher de les signer, et ont ouvertement dit qu’ils la détestaient.

Natalie Portman

L’un des rôles emblématiques dans la carrière de Natalie Portman est celui d’Evie dans le film V pour Vendetta. Pour les besoins de ce rôle, l’actrice s’est rasé la tête et a longuement travaillé son accent. Le public était ravi du résultat. D’ailleurs, dans une interview Natalie a exprimé son désir de revenir sur les écrans sous les traits de la combattante contre la dictature Evie. À condition, bien sûr, que les créateurs décident de tourner une suite de cette histoire.

Le thriller Black Swan est sorti en 2010. En endossant le rôle de Nina Sayers, une obsédée, Portman a démontré ce que ressent un artiste lorsqu’il atteint la perfection.

Charlize Theron

En 2003, le film Monster a vu le jour. Pour y jouer, Charlize Theron est devenue méconnaissable. Elle a pris 14 kilos, s’est rasé les sourcils et a porté de fausses dents. La performance de la star hollywoodienne a été très appréciée, surtout sa capacité de transmettre les émotions avec les yeux et les gestes.

Charlize était consternée à chaque fois que les tabloïdes évoquaient uniquement sa transformation physique, au lieu d’évaluer ses aptitudes d’actrice. Ils racontaient surtout que la jolie actrice ne ressemblait plus à sa vraie personne. Cependant, elle a prouvé qu’elle est une professionnelle, et pas seulement une belle femme, quand elle a reçu un Oscar pour ce rôle.

Une autre performance de Charlize, qui figure dans la liste des plus réussies, est celle de Mad Max: Fury Road. Dans la peau de Furiosa, elle donne vie à une guerrière intrépide qui risque sa vie pour sauver les autres. La presse a écrit que son héroïne a capté tous les regards, en éclipsant le personnage de Tom Hardy.

À ton avis, parmi les acteurs masculins, qui incarne avec brio tant les personnages gentils que les vilains ?

Sympa/Arts/10+ Actrices qui sont à l’aise tant dans la peau des méchantes que dans celle des fées et qui peuvent jouer n’importe qui
Partager cet article