Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Détails du film “Coco” qui en font l’un des meilleurs films d’animation de l’histoire

En 2017, les studios Pixar ont sorti Coco, un hommage à la fois élégant et raffiné à la culture mexicaine. Ce film raconte non seulement une histoire très émouvante, mais il pousse également ses spectateurs à réfléchir à la relation qu’ils entretiennent avec leur famille. Tu devrais donc peut-être te méfier de tous ceux qui n’ont pas versé une petite larme en regardant ce film !

Sympa a noté quelques faits amusants concernant ce chef-d’œuvre qui te feront l’apprécier encore plus.

10. Des détails encore plus émouvants que le film lui-même.

Par exemple, le co-réalisateur et scénariste Adrian Molina a confié que l’idée de montrer Miguel en train de regarder les films d’Ernesto de la Cruz afin d’apprendre à jouer de la guitare, lui est venue de sa propre enfance.

Effectivement, dans les années 1990, il enregistrait lui-même tous les épisodes d’une série télévisée qui le motivait à essayer d’avoir une vie meilleure.

9. Le titre a volontairement été changé dans la version brésilienne.

Le titre original du film est Coco (qui est le nom de la grand-mère de Miguel, le jeune héros du film). Mais en portugais, on peut comprendre ce mot de deux manières : la noix de coco, ou... le caca ! C’est pourquoi, afin d’éviter toute confusion, et pour mettre l’accent sur l’esprit joyeux du film, il a été décidé de l’appeler Viva.

8. L’apparition de Frida Kahlo nous rappelle une partie de son histoire.

La maison que Frida Kahlo possédait à México abritait plusieurs animaux exotiques tels que des singes, qui ont joué un rôle important dans son histoire. Selon l’artiste elle-même, les singes sur ses tableaux représentaient les enfants qu’elle ne pourrait jamais avoir.

7. Les personnages qui ont inspiré Ernesto de la Cruz.

Le personnage d’Ernesto de la Cruz a été inspiré de Jorge Negrete et Pedro Infante, vénérables icônes de l’âge d’or du Mexique.

6. Dante est un xoloitzcuintle.

Le xoloitzcuintle, également connu sous le nom de “chien nu mexicain”, est une race de chien très ancienne. De nos jours, il est très courant d’en voir, et Frida Kahlo elle-même en a possédé plusieurs. Si tu vas un jour au Mexique, tu verras beaucoup de gens se promener avec ces animaux.

5. Les œillets d’Inde

Les œillets d’Inde, aussi connus sous le nom de fleurs à 20 pétales, apparaîssent plusieurs fois dans le film, et ils ne poussent qu’en novembre. C’est l’une des nombreuses fleurs décoratives destinées à accueillir les esprits en visite lors de la fête des morts.

4. La guitare a une dent en or, tout comme Hector.

Sur certains plans rapides, on peut remarquer que la guitare que Miguel pensait appartenir à Ernesto de la Cruz possède une dent en or dessinée sur le manche. Ce détail peut nous permettre de comprendre qu’en réalité, l’instrument a toujours appartenu à Hector.

3. Les mariachis

Déclaré patrimoine culturel immatériel de l’humanité, le mariachi est l’une des plus grandes fiertés du Mexique : il est le résultat culturel d’un mélange de musique et de religion. Les mariachis sont toujours présents lors des anniversaires, fêtes publiques, mariages, sérénades, et quasiment tout événement.
Et devine quoi ? Il y en a aussi dans le film !

2. Emiliano Zapata

Emiliano Zapata était l’un des plus importants leaders de la Révolution mexicaine. Il symbolisait la résistance paysanne. Lui et d’autres personnalités de la culture mexicaine font de petites apparitions dans différentes scènes du film Coco.

1. À l’origine, le Pays des Morts était plein de gratte-ciel, car l’idée était de représenter l’époque actuelle du Mexique.

Dans la conception finale, ces gratte-ciel ont été éliminés, car les réalisateurs pensaient qu’ils réduisaient le charme du Pays des Morts. Étant donné que l’histoire du film se rapporte à la tradition, ils se sont plus concentrés sur le Mexique du début du XXe siècle.

Le pays des morts a donc été conçu de manière à remonter dans l’histoire : des pyramides à la base, de grandes maisons et villas au milieu, puis des maisons colorées ressemblant à de petites favelas, et enfin des bâtiments plus modernes. Cet ensemble forme une spirale dont les étages sont reliés entre eux par des téléphériques.

Que penses-tu de cet article ? Tu avais remarqué tous ces détails ? Laisse un message dans les commentaires, et n’hésite pas à partager cet article avec les personnes de ton entourage ! 😉

Photo de couverture Coco / Pixar