13 Adaptations cinématographiques dont la fin a étonné ceux qui ont lu le livre

Chaque année, on voit sortir de plus en plus d’adaptations de nos romans préférés, et ce n’est un secret pour personne que beaucoup d’entre elles ne sont pas très fidèles aux livres originaux. Il arrive que même la fin de l’histoire se trouve modifiée, et cette réécriture vient parfois de l’écrivain lui-même, comme dans le cas de Gillian Flynn, auteure du best-seller “Les Apparences”. D’ailleurs, ces changements peuvent être avantageux pour le film, car ils attisent la curiosité de ceux qui ont lu le livre.

Chez Sympa, nous adorons lire des romans et regarder des films, c’est pourquoi nous savons avec certitude quelles adaptations cultes ont un dénouement complètement différent dans la version papier.

Gone Girl

La romancière Gillian Flynn a été la scénariste de l’adaptation de son propre roman et cela se remarque : l’histoire est aussi cohérente que dans le livre et l’ambiance est totalement conforme à celle du roman. Pourtant, dans la version cinématographique, la fin diffère légèrement.

Ainsi, Amy est de retour auprès de Nick qui est obligé de l’accepter. Le film montre la résignation du personnage incarné par Ben Affleck qui caresse les cheveux de sa femme en pensant à l’avenir difficile qui se profile. Dans le livre, le héros ne cache pas son mécontentement. “Je suis désolé que tu doives te réveiller tous les matins en étant toi”, lance-t-il à sa femme dans la conclusion.

Le Voile des illusions

Les cinéastes ont rendu l’adaptation du roman La Passe dangereuse plus romantique. À la différence du livre, Kitty est tombée amoureuse de son mari peu de temps avant l’événement tragique.

De plus, à la fin, l’héroïne incarnée par Naomi Watts a été présentée sous un meilleur jour. Ainsi, en achetant des fleurs à Londres, elle rencontre Charlie Townsend, mais refuse son invitation. Or dans le livre, Kitty se laisse convaincre et renoue avec son ex, même si elle éprouve des remords.

Fenêtre secrète

Comme le dit le personnage principal du film : “La partie la plus importante de l’histoire est la fin.” Le réalisateur, à l’instar du personnage incarné par Johnny Depp, a réécrit la fin de la version originale. Le film se termine sur l’image de Mort Rainey en train de faire cuire des épis de maïs, alors qu’il est interrogé par le shérif sur la disparition d’Amy et de son nouveau petit ami.

Dans le livre, c’est le contraire. Amy est sauvée au dernier moment par un agent d’assurance qui se trouve par hasard sur les lieux. En revanche, c’est Mort que l’on évoque désormais au passé.

Les Filles du docteur March

Parmi les nombreuses adaptations des Quatre Filles du docteur March, celle de 2019 est l’une des plus remarquables. Sa réalisatrice, Greta Gerwig, s’est donné un objectif intéressant : “Je voulais faire un film spécial, avec une fin qui aurait certainement plu à l’auteure du livre, Louisa May Alcott”, explique la réalisatrice.

On sait très bien que Jo March, le personnage central de l’histoire, est le double littéraire de Louisa May Alcott. Elle a été une écrivaine populaire et indépendante. Dans le livre, Jo se marie pour plaire aux lecteurs de l’époque. En revanche, dans le film, l’héroïne choisit de rester célibataire, publie son premier roman et fonde un orphelinat.

Shining

La célèbre scène de Shining qui montre Jack Nicholson congelé n’existe pas dans le livre. La fin de l’histoire de Stephen King est beaucoup plus optimiste. Le personnage principal lutte avec succès contre l’emprise de l’hôtel, par amour pour son fils, il le laisse partir avec sa mère. De plus, l’hôtel Overlook explose à cause d’une chaudière défectueuse. Par ailleurs, dans la version papier, le cuisinier, Dick Halloran, reste vivant.

Pour le réalisateur Stanley Kubrick, ce dénouement n’était pas fait pour marquer les mémoires. Dans le film, Jack reste méchant jusqu’à la fin, mais son fils parvient à le doubler et l’abandonne à une mort certaine dans le labyrinthe, et l’hôtel reste intact.

Forrest Gump

Forrest Gump, le film culte de Robert Zemeckis, s’inspire du roman éponyme de Winston Groom. Naturellement, l’histoire a été retravaillée pour le grand écran. Ainsi, le film ne mentionne pas que Forrest participe au championnat du monde d’échecs, fait un vol spatial et est ami avec un petit singe. Par contre, la séquence où Forrest court à travers le pays a été inventée de toutes pièces.

La fin a également été modifiée. Dans le film, le personnage incarné par Tom Hanks élève seul son fils après le décès de sa femme. Alors que dans le livre, Jenny va bien mais quitte Forrest pour vivre avec un autre homme.

Edge of Tomorrow

Le film d’action Edge of Tomorrow est l’adaptation d’un light novel japonais, un roman fantastique qui contient beaucoup de dialogues et est garni d’illustrations de type manga. À la fin du film, le personnage principal incarné par Tom Cruise réussit à sortir de la boucle temporelle, sauve la planète et rencontre à nouveau la sergent Rita Rose Vrataski.

En revanche, pas de happy end dans l’œuvre d’origine. Cage doit sacrifier Rita pour sauver la Terre. Plus triste encore, elle sait ce qui l’attend.

Limitless

Neil Burger, réalisateur du film Limitless, tout en s’inspirant du roman “Champs de ténèbres”, a repensé cette histoire. Le personnage principal prend toujours un médicament expérimental qui améliore les facultés mentales, mais de nombreux détails, personnages et événements présents dans le livre ont été modifiés.

Entre autres, le film a eu droit à un dénouement heureux, dans lequel le héros incarné par Bradley Cooper réalise des projets grandioses, car il a eu le dessus sur ses adversaires et a changé la molécule. Dans le livre, au contraire, l’issue est sombre : Eddie est en cavale, il prend les deux derniers comprimés et rédige un livre sur ses récentes aventures.

Ma vie pour la tienne

Voici un film qui a reçu une fin littéralement contraire à la version papier. C’est l’histoire d’Anna Fitzgerald, une fillette de 11 ans qui est régulièrement obligée de servir de donneuse pour sa sœur malade, Kate. Anna en a assez et engage un avocat.

Dans le film, la fin est triste, mais plutôt prévisible. Kate meurt peu de temps après le procès et la tragédie rapproche la famille. La conclusion du livre s’avère beaucoup plus surprenante: c’est Anna qui disparaît dans un accident de voiture, et Kate reçoit le rein de sa sœur et guérit.

Rebecca

“Rebecca”, œuvre culte de Daphné Du Maurier, fait partie des meilleurs romans policiers de tous les temps. Sa dernière adaptation cinématographique date de 2020 et, contrairement à beaucoup d’autres, elle a été assez fidèle à l’original. Cependant, le réalisateur Ben Wheatley a apporté sa vision et a prolongé l’histoire au-delà de la fin du livre.

Dans le roman, le récit se termine par l’image des époux de Winter sur une colline en train de regarder leur manoir brûler. Compte tenu des événements précédents, l’avenir du couple est incertain. Le film est allé plus loin et l’on voit Madame de Winter aider à faire sortir les gens du bâtiment et enquêter sur la cause de la tragédie. Dans la scène finale, le couple coule de beaux jours sous le soleil du Caire.

Vanity Fair : La Foire aux vanités

L’adaptation cinématographique de La Foire aux vanités a mis plus de 10 ans à voir le jour. Les scénaristes se sont mis d’accord sur le fait que la fin devait être modifiée et le personnage de Reese Witherspoon adouci. Le film s’arrête sur le départ de Rebecca et Joseph Sedley aux Indes, où ils commencent une nouvelle vie.

La fin du livre est différente : Rebecca reste seule et son fils Rawdon continue d’éviter sa mère à cause de sa trahison.

Hannibal

À l’époque, Hannibal de Thomas Harris a fait l’objet de beaucoup de critique. Alors que les lecteurs pensaient que Clarice Starling détestait Lecter, ils l’ont vue entamer une liaison avec lui dans le livre. Plus tard, le couple s’est installé en Argentine. C’est surtout à cause de la fin du livre que Jodie Foster, qui a interprété Clarice Starling dans Le Silence des agneaux, n’a pas voulu reprendre son rôle dans cette adaptation.

De manière prévisible, les créateurs du film ont modifié la fin. Ainsi, l’agent Starling rate sa mission et Hannibal Lecter s’échappe de nouveau. Dans la dernière scène, on le retrouve à bord d’un avion, avec son mystérieux sourire maléfique.

Le Jeu de la dame

La série Le Jeu de la dame est basée sur le livre de Walter Tevis, publié en 1983. Le roman reprend certains détails de la vie de l’écrivain, notamment sa passion pour les échecs, sa vie dans une maison de repos et sa prise de médicaments. Dans l’ensemble, le réalisateur Scott Frank a été fidèle au livre, à l’exception de quelques éléments.

Ainsi, dans l’original, l’héroïne ne se souvient que rarement de sa mère et ne prend des tranquillisants que pour s’endormir. La série nous montre que Beth développe un amour non partagé pour Townes et que le personnage de Brodie-Sangster n’est qu’un ami pour elle. Il en est autrement dans le livre : à Moscou, elle veut que Benny soit à ses côtés. En fait, leur relation ne fait que commencer, ce qui correspond à la vision de l’auteur.

Alors, savais-tu que tous ces films et séries avaient été modifiés lors de leur adaptation ? Penses-tu du fait que les scénaristes et réalisateurs réécrivent la fin des œuvres littéraires ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Partager cet article