Sympa
Sympa

15 films qui ont parfaitement combiné l’intrigue avec un style visuel unique

Les costumes et le décor, les gros plans et le rythme du mouvement dans une scène nous aident à sentir l’atmosphère du film, complètent les images des personnages et renforcent l’impression produite par les événements à l’écran. Ainsi, les opérateurs de production et les concepteurs, bien qu’inconnus du public, méritent leur Oscar et d’autres récompenses tout comme les acteurs et les réalisateurs.

Sympa a compilé une liste de grands films qui combinent une histoire passionnante avec leur propre style visuel unique.

True Grit, 2010

Mattie Ross, une adolescente désespérée, a hâte de venger le meurtre de son père, qui est mort des mains du voleur Tom Chaney. Pour trouver le tueur, la jeune fille, armée du revolver de son père, engage le chasseur de primes Rooster Kogburn, connu pour son penchant pour l’alcool et son mauvais caractère. Avec le Texas Ranger LaBoeuf, ils partent pour une recherche qui emmène toute l’équipe dans des territoires indiens qui ne sont pas soumis aux lois locales.

C’est un grand western des frères Cohen avec Jeff Bridges et Matt Damon.

  • IMDb — 7,6

War Horse, 2012

Au début de la Première Guerre mondiale, un fermier anglais dépense beaucoup d’argent pour un poulain pur-sang complètement inutile pour le travail agricole. Le fils du fermier, Albert, appelle le cheval Joey et peu à peu il l’apprivoise et l’entraîne. Mais plus tard, ils doivent vendre Joey et le cheval part en guerre en France, où il participe à des batailles, survit à de nombreuses aventures et sauve des vies humaines. Albert, bien qu’il soit trop jeune pour aller à la guerre, va au front pour retrouver son animal.

C’est un film dramatique de Steven Spielberg sur l’incroyable amitié entre l’homme et l’animal.

  • IMDb — 7,2

Lincoln, 2012

En 1865, le légendaire seizième président américain Abraham Lincoln est au sommet de sa popularité, mais il n’a pas le temps de se reposer sur ses lauriers : il est confronté à une tâche extrêmement difficile : amender la Constitution pour interdire l’esclavage. Lincoln a beaucoup moins de partisans que d’adversaires, et il essaie de changer la situation grâce à son éloquence et à son talent politique. Dans sa vie personnelle aussi, tout ne va pas si bien non plus : Mme Lincoln, une femme au tempérament explosif, lui reproche la mort d’un de ses enfants, alors que son fils aîné est impatient de partir à la guerre.

C’est un biopic de Steven Spielberg avec Daniel Day-Lewis.

  • IMDb — 7,4

Mr. Turner, 2014

Le film raconte la vie et l’œuvre de l’éminent artiste anglais William Turner. Alternativement, provoquant l’admiration et la condamnation du public pour son comportement excentrique et ses expériences artistiques, Turner accorde peu d’attention à l’opinion des autres. Il fait un tour en bateau pour voir la tempête, vit une vie intérieure turbulente : il survit à la douleur de la perte de son père et vit sa dernière aventure romantique.

Il s’agit d’un film de fiction biographique de Mike Lee, pour lequel son protagoniste Timothy Spall a reçu le prix principal à Cannes.

  • IMDb — 6,8

La Danseuse, 2016

Au XIXe siècle, l’actrice américaine Loïe Fuller invente par inadvertance son propre style de danse moderne : mouvements libres décalés, tissus ondulés, effets lumineux. Fuller se produit dans le célèbre cabaret parisien des Folies Bergère où elle est entourée d’admirateurs et de clients influents. Mais un jour, elle rencontre une autre danseuse, l’ambitieuse et jeune Isadora Duncan, qui copie le style de Fuller et devient une menace pour sa renommée et sa carrière.

C’est un film biographique passionnant sur la relation entre deux femmes talentueuses, dans lequel le rôle d’Isadora Duncan a été joué par la fille de Johnny Depp, Lily-Rose Depp.

  • IMDb — 6,5

Borg McEnroe, 2017

Année 1980. La finale du tournoi de Wimbledon a été disputée entre deux joueurs : un Suédois discret et poli, Björn Borg, et un américain explosif et scandaleux, John McEnroe. Malgré des tempéraments complètement différents, la force de son talent est la même et son but ultime est : gagner le tournoi.

Le film tendu et passionnant ne parle pas tant du match de tennis le plus célèbre de tous les temps, mais surtout de la collision entre deux personnalités fortes et du prix de la victoire. Les critiques considèrent le rôle de McEnroe comme le meilleur de la carrière de Shia LaBeouf.

  • IMDb — 7,0

Call me by your name, 2017

L’action du film se déroule au début des années 1980. Elio Perlman, 17 ans, passe un été serein avec ses parents dans la villa familiale en Italie et sort avec son ami d’enfance. Tout change lorsque le père d’Elio, professeur d’université, emmène son assistant Oliver, 24 ans, beau comme un dieu grec à la villa.

C’est un film incroyablement beau et sensationnel sur le premier amour de Luca Guadagnino et sa rencontre avec lui-même, avec Timothée Chalamet.

IMDb — 7,9

Au revoir là-haut, 2017

La Première Guerre mondiale touche à sa fin. Deux soldats, le fils d’un millionnaire, le talentueux artiste Edouard Péricourt et l’ancien facteur Albert Maillard font leur service militaire ensemble. Quand le lieutenant les envoie tous les deux à une mort certaine, Albert sauve Edouard, mais le visage de ce dernier est gravement endommagé. Il décide de ne pas rentrer chez lui, se cache le visage sous le masque et commence à dessiner, et Albert devient son homme d’affaires. Mais ils pourront à peine échapper à leur passé.

Basé sur le célèbre roman de Pierre Lemaitre, lauréat du Prix Goncourt, le film est devenu l’un des films français les plus réussis de 2017, ayant remporté cinq Césars.

  • IMDb — 7,5

The Favourite, 2018

À la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle, le dernier représentant de la dynastie Stewart règne en Grande-Bretagne : la malade et déséquilibrée Anna. Mais elle n’occupe le trône que formellement ; de facto, le pays est gouverné par sa plus proche amie, Sarah Churchill, duchesse de Marlborough. Tout change quand Abigail, la parente de Sarah, apparaît au tribunal comme femme de chambre. Sarah protège la charmante jeune fille alors qu’elle prend elle-même de l’influence sur la reine, se joint aux intrigues du palais et devient une menace pour la position de Lady Marlborough. Malgré la ruse de la bonne, Sarah n’a pas l’intention d’abandonner sa position.

Ce drame historique ingénieux a une grande distribution : Olivia Colman, Emma Stone et Rachel Weisz.

  • IMDb — 7,8

Roma, 2018

Mexico au début des années 1970. Cleo, une pauvre fille indigène de la tribu locale, travaille comme servante dans une famille prospère. Le chef de famille est médecin, il n’est presque jamais à la maison et sa femme Sofia s’occupe d’élever leurs quatre enfants. Mais les événements historiques tragiques du 10 juin 1971, lorsqu’une manifestation d’étudiants a été violemment réprimée pendant la fête catholique, changent irréversiblement le destin des personnages.

Le nouveau film métaphorique d’Alfonso Cuarón, tourné en noir et blanc, a remporté plusieurs prix importants : Golden Globe, Golden Lion, BAFTA et Oscar.

  • IMDb — 7,9

The Man Who Killed Don Quixote, 2018

Le réalisateur cynique et constamment malheureux Toby réalise le tournage de la prochaine publicité en Espagne, lorsqu’il trouve soudain un disque avec le film sur Don Quichotte qu’il a tourné dans un village local pendant ses études. Toby va voir ce qui est arrivé aux acteurs de son film au fil des ans et découvre que le cordonnier qui a joué le rôle principal est devenu fou et se considère vraiment comme Don Quichotte et croit que Toby est Sancho Panza. En même temps, Toby a des problèmes avec la loi, et le couple étrange s’embarque dans un voyage qui devient de plus en plus fou et le fantasme triomphe sur la réalité.

Le film a été réalisé par Terry Gilliam, et les aventures comiques des personnages à l’écran ont été interprétées par Jonathan Pryce et Adam Driver.

  • IMDb — 6,6

Mary Queen of Scots, 2018

XVIe siècle. La reine écossaise Maria Stewart, après s’être mariée, devient également reine de France, mais comme elle est devenue veuve un an plus tard, elle est contrainte de rentrer en Ecosse. Elle doit maintenant établir des relations avec sa cousine Elizabeth Ière, souveraine d’Angleterre. Mais le désir de renforcer les liens familiaux devient une rivalité féroce pour le trône entre deux reines rousses.

Il s’agit d’un drame historique souligné par le travail impressionnant du directeur artistique, mettant en vedette Margot Robbie et Saoirse Ronan.

  • IMDb — 6,5

Colette, 2018

La jeune Sidonie-Gabrielle Colette épouse l’écrivain parisien Henry. Au fil du temps, il s’avère que son talent littéraire dépasse de loin celui de son mari, qui signe avec son nom le roman écrit par sa femme sur la provinciale Claudine, et le succès du livre leur ouvre la voie de la haute société parisienne. Mais lorsque le mari demande à Colette d’écrire la suite du roman, elle refuse et commence à se battre pour ses droits, remettant résolument en question les idées généralement acceptées sur l’art et la sexualité.

C’est un film dramatique avec l’élégante Keira Knightley, bien que formellement, c’est un film biographique sur la vraie Sidonie-Gabrielle Colette, mais d’un autre côté, ce film est la proclamation de la force et du courage féminin qui élève sa voix dans un monde qui n’y est pas prêt.

  • IMDb — 6,8

At Eternity’s Gate, 2018

Il y avait pas mal de films sur le grand artiste, mais Van Gogh : At the Gate of Eternity a tenu une place spéciale parmi eux. L’intrigue du film qui nous fait passer d’un café parisien à des champs sans fin ne suit pas strictement les faits de la biographie de l’artiste, mais nous révèle son monde intérieur complexe.

Avant de devenir réalisateur, l’auteur du film, Julian Schnabel, était un artiste professionnel, et le visage de l’acteur qui a joué Van Gogh, Willem Dafoe, semble avoir été créé spécialement pour ce rôle. Pour sa performance dans le film, l’acteur a reçu le prix de la Mostra de Venise et a été nominé pour un Golden Globe.

  • IMDb — 7,0

Girl, 2018

Lara, 15 ans, une jolie fille tranquille, vient d’entrer dans une école de ballet et est en période d’essai : les professeurs sont très stricts, mais la jeune femme lutte en s’abîmant les pieds, car elle rêve de devenir danseuse. En même temps, elle subit un autre test : l’hormonothérapie. Après tout, Lara est née garçon sous le nom de Victor, et a bientôt prévu une opération de changement de sexe.

Le film du réalisateur belge Lukas Dhont est basé sur l’histoire vraie d’une danseuse transsexuelle et a déjà reçu quatre prix à Cannes et une nomination aux Golden Globes. Le rôle principal a été joué par un danseur bruxellois de 17 ans, Victor Polster.

  • IMDb — 7,2

Bonus : le documentaire Samsara, 2011

Le travail exhaustif des créateurs du Samsara a duré 5 ans, et le film a été tourné dans 25 pays. Son nom est traduit du sanskrit par “existence mondiale ou cyclique”. Le film nous montre sans plus attendre les endroits les plus colorés de la planète, la vie des gens, les merveilles de la nature et de l’architecture : villes et villages, déserts et montagnes, rires et larmes, douleur et bonheur, pauvreté et abondance, vie et mort. On voit un volcan entrer en éruption, des danseurs asiatiques danser, des moines tibétains créer un mandala de sable coloré, et tout cela se fond dans un kaléidoscope épique d’images insolites pour montrer que c’est ça notre vie, si différente et si belle malgré tout.

  • IMDb — 8,5

L’un des films que tu as vu récemment t’a-t-il impressionné par son intrigue complexe, ou ses images hallucinantes t’ont-elles surpris ? Raconte-nous dans la section commentaires.

Sympa/Arts/15 films qui ont parfaitement combiné l’intrigue avec un style visuel unique
Partager cet article