Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

7 Preuves que “Game of Thrones” a changé le monde (et nous en sommes profondément reconnaissants)

--35
822

Il semble que le monde a du mal à se résigner au fait que Game of Thrones a touché à sa fin. Il est difficile de laisser partir tes personnages préférés, mais il était temps de leur dire au revoir. Tout compte fait, les fans de cette saga sont profondément reconnaissants de tout ce que ce projet unique leur a donné.

Sympa a voulu savoir quel est le legs le plus important que la télésérie à grand succès ces dernières années nous a laissé, et pourquoi cela s’applique même à ceux qui sont complètement indifférents à l’épopée HBO.

1. Les téléséries ont dépassé largement le cinéma

Les showrunners ne se doutaient pas qu’en 2010, Game of Thrones deviendrait la série TV la plus populaire de l’histoire, et qu’elle changerait l’image de la télévision moderne. La chaîne HBO a dépensé plus de 5 millions d’Euros dans la réalisation de l’épisode pilote, et cette somme s’avérait être astronomique. En effet, le budget maximal pour une série télévisée par câble aux États-Unis ne dépassait jamais les deux millions d’Euros.

Près de 10 ans plus tard, chaque épisode a coûté 15 millions d’Euros. Si le premier d’entre eux a compté 2,2 millions de spectateurs, l’audience du chapitre final a battu tous les records avec 19,3 millions de fans.

Les auteurs n’ont pas hésité à montrer à l’écran la violence et l’amour au-delà des standards de la télévision. La série TV a introduit la mode de tourner en plein air, déplaçant le travail dans des décors. Mais la plupart des fonds ont été dépensés dans la réalisation d’effets spéciaux impressionnants. Les spectateurs ne sont plus prêts désormais à accepter du travail médiocre fait à l’ordinateur.

Suite à ce succès aussi catégorique, d’autres studios de cinéma ont commencé à investir davantage d’argent sur le développement de l’industrie des séries TV. Game of Thrones a emmené la télévision par câble moderne à une période de prospérité. Actuellement, des millions de personnes préfèrent passer leurs soirées à regarder leurs téléséries préférées plutôt que d’aller au cinéma.

2. Le genre de fantaisie n’est plus pour les gens bizarres

Le genre fantastique dans la littérature et le cinéma n’avait jamais été pris au sérieux et, jusqu’à maintenant, n’était vénéré que par une petite communauté d’amateurs. Sa popularité a commencé à augmenter avec le Seigneur des Anneaux, de Peter Jackson, ainsi que la saga de Harry Potter. Ce n’est pas pour rien que ce genre était sans cesse associé à des contes de fées qui devraient être pris pour ce qu’ils sont, rien de plus.

Game of Thrones a rompu immédiatement avec tous les stéréotypes du commun des mortels sur le genre fantastique en lui apportant du réalisme, au point qu’un beau conte de fées pouvait se transformer en un véritable cauchemar. Personne n’est épargné du danger. De la passion, du sang et de la cruauté, de la magie et de la dramaturgie, rien ne permet au spectateur de rester indifférent. Contrairement aux autres productions de ce genre, qui nous montrent une fausse version du Moyen-âge, avec des rois compatissants et des chevaliers courageux, l’univers de George R. R. Martin montre le reflet de notre histoire sous son pire jour, tout en insistant sur le fait qu’il y a toujours de l’espoir.

Les spectateurs, fatigués de la prévisibilité des films américains, ont reçu Le Seigneur des Anneaux comme une bouffée d’air frais.

Le succès de la série TV a obligé l’industrie du cinéma de prendre au sérieux la littérature fantastique. Amazon a annoncé donc le préquel de Le Seigneur des Anneaux , BBC a l’intention de tourner Les Livres du Disque-monde, de Terry Pratchett, et Hulu pourrait commencer le tournage de Trône de cristal de Sarah Maas, tandis que Netflix lance cette année Le Sorceleur, la version cinématographique de la saga du polonais Andrzej Sapkowski. L’Univers de Game of Thrones ne fait pas non plus ses adieux définitifs, et trouvera une suite dans les spin-off de la saga annoncés par HBO.

3. Nouvelles vedettes du cinéma

Voici une astuce prouvée au cinéma et à la télé : inviter à un projet des acteurs célèbres susceptibles d’attirer l’attention du public. Dans Game of Thrones, ces vedettes sont arrivées avec Sean Bean, dont le personnage fut “tué” par les scénaristes lors de la première saison. Les créateurs ont voulu accepter le défi de recruter des visages jeunes et quasiment inconnus. Et ils n’ont pas eu tort.

Dans l’actualité, les personnages de Game of Thrones sont reconnus dans le monde entier. Un grand nombre de ces acteurs étaient encore des enfants lorsqu’ils ont commencé à tourner en 2010. Personne ne s’attendait à l’énorme succès de cette série TV. Kit Harington (Jon Snow), avoue que, à cette époque, il considérait mener une carrière en tant que journaliste.

À l’heure actuelle, ces acteurs aimés et admirés par des millions de personnes ont beaucoup de succès et sont hautement convoités à Hollywood. Les spectateurs attendent les nouveaux rôles des stars de leur série préférée. Certains ont déjà commencé à apparaître à l’écran dans d’autres réalisations : Kit Harington, Emilia Clarke (Daenerys), Lena Headey (Cersei), Jason Momoa (Khal Drogo), Nikolaj Coster-Waldau (Jaime), Peter Dinklage (Tyrion), Gwendoline Christie (Brienne), Sophie Turner (Sansa), Maisie Williams (Arya), Aidan Gillen (Lord Baelish), Richard Madden (Robb Stark), Michelle Fairley (Catelyn Stark) et bien d’autres encore.

4. Attractions touristiques

Le Seigneur des Anneaux attira le regard du public vers la Nouvelle-Zélande. Quelques années plus tard, Game of Thrones inspira les touristes pour visiter des pays tels que la Croatie, l’Islande, l’Irlande du Nord et l’Espagne. La ville croatienne de Dubrovnik, située au bord de la Mer Adriatique, où se trouvent les prototypes de la Forteresse Rouge et les rues de débarquement du Roi, sont devenus les endroits préférés des pélerinages touristiques.

Il y avait tellement de touristes qui voulaient visiter les sites où avait lieu la lutte principale pour le Trône de Fer, que l’UNESCO s’est fait vraiment du souci pour le destin de cette ville, déclarée Patrimoine de l’Humanité, et demanda aux autorités locales de restreindre l’entrée des touristes.

Heureusement, ces derniers ont eu la possibilité, grâce à HBO, de profiter du lancement d’un projet touristique à la fin de la télésérie, appelé Game of Thrones : Legacy. Les châteaux d’Invernalia, Poniente et le Château Noir des Gardiens de la Nuit, où se promenaient les personnages de la saga, sont devenus aujourd’hui des plateformes pour faire des expositions de costumes, d’œuvres d’art, d’armes et de jeux interactifs.

5. Les gens du monde entier lisent des romans

Si en début 2000 Harry Potter a donné aux enfants le goût de la lecture, dans la décennie de 2010, Game of Thrones a rendu celle-ci encore plus populaire parmi les jeunes plus âgés. Le créateur de la saga LeTrône de Fer, George R. R. Martin est aimé et détesté à la fois pour ne pas en avoir publié la sixième (et avant-dernière) partie.

En attendant le nouveau livre, les fans lisent et relisent les parties de l’ouvrage qui ont déjà été publiées, créant de nombreuses théories et les comparant avec la version de la série. Aujourd’hui, vu le grand nombre de fans mécontents avec la fin de la saga, nous percevons une vague d’intérêt pour les livres où les événements peuvent devenir une fin tout à fait imprédictible.

6. Des Aryas, des Khaleesis et des Tyrions grandissent parmi nous

La tendance à donner aux enfants des prénoms de personnages populaires de romans et de films a fait son apparition dès le siècle dernier. Et pourtant, peu d’œuvres littéraires peuvent se vanter de l’abondance de noms fictifs et exotiques.

Pendant l’existence de Game of Thrones, juste aux États-Unis sont nés 3 500 Daenerys et 2 500 Arya Stark. De plus, l’année dernière, 560 filles ont été baptisées sous le nom de Khaleesi.

Dans notre monde réel, nous pouvons aussi trouver désormais des Tyrion, des Brienne, des Catelyn, des Sansa, des Gregor, des Jaime, des Theon et même des Joffrey. Suite au lancement de la dernière saison, beaucoup de parents ont regretté d’avoir surnommé leurs filles Mère des Dragons. Et pourtant, celle qui a joué ce rôle, Emilia Clarke, a défendu les prénoms de Daenerys et Khaleesi, signalant que l’image négative de la protagoniste finira par rester dans l’oubli, tandis que les jeunes filles recevront toute la vie des compliments de par leurs prénoms “fabuleux”.

7. Des citations textuelles impossibles à oublier

Le fait que l’hiver approche, que les Lannisters paient toujours leurs dettes, et que Jon Snow ne sache rien, ne sont pas inconnus, même pour ceux qui n’ont pas vu un seul chapitre de Game of Thrones. Les phrases sorties de la plume de George Martin, des scénaristes, David Benioff et Daniel Brett Weiss, sont souvent prononcées par les personnages de la saga. Certaines font preuve de sagesse, tandis que d’autres sont tout simplement amusantes et sont devenues à jamais un legs au niveau mondial.

  • “La mort est... si définitive ! Tandis que la vie est pleine de possibilités”, Tyrion Lannister
  • “C’est difficile de mettre une laisse à un chien quand tu lui as mis auparavant une couronne sur la tête”, Tyrion Lannister
  • “Qui a besoin de richesses lorsque tu peux faire rire une femme ?”, Tyrion Lannister
  • “Personne ne doutera de quelqu’un sans raison. Fais en sorte que tes amis se sentent confus. S’ils n’apprennent jamais qui tu es ou ce que tu veux, ils ne pourront pas savoir ce que tu vas faire après”, Petyr Baelish
  • “Laisse un loup vivant et les moutons ne seront jamais en sécurité”, Arya Stark
  • “Maintenant va boire, fais-le jusqu’à ce que tu aies l’impression d’avoir fait bien les choses”, Bronn del Aguasnegras
  • “Le lion s’énèrve en écoutant l’avis des moutons”, Tywin Lannister
  • “Les hommes disent qu’ils sont affamés de vérité, mais lorsqu’ils la goûtent, ils n’aiment pas ce qu’ils ont dans la bouche”, Tyrion Lannister.
  • “Il n’y a qu’un Dieu, c’est la mort. Et tout ce que tu peux lui dire c’est : Pas aujourd’hui ”, Syrio Forel
  • “Mon frère m’a dit une fois : “Tout ce qui vient avant le mot ‘mais’ est de l’excrément de cheval”. Benjen Stark
  • “Ce n’est qu’en reconnaissant ce que nous sommes que nous obtenons ce que nous voulons”, Petyr Baelish
  • “Les gens culpabilisent toujours les démons lorsque leurs plans grandioses échouent”, Tywin Lannister
  • “Dans le Game of Thrones tu gagnes ou tu meurs, il n’y a pas d’autre possibilité”, Cersei Lannister

À ton avis, avons-nous oublié de remercier Game of Thrones pour quelque chose d’autre ? Est-ce que cette série TV t’a captivé ? Raconte-nous dans les commentaires.

--35
822