Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 Aliments qu’il ne faut pas conserver au réfrigérateur

2-3-
954

La bonne conservation de nos aliments n’est pas bénéfique seulement pour notre santé, elle l’est également pour nos économies. Tu mets tes citrons au réfrigérateur ? Tu ne parviens pas à bien conserver le basilic sans qu’il ne flétrisse ? Alors cet article est fait pour toi.

Chez Sympa, nous sommes partisans d’une alimentation saine et d’une bonne conservation des aliments, alors voici une liste de conseils qui peuvent s’avérer utiles.

  • Bananes. Il est conseillé de les conserver à température ambiante. L’humidité du réfrigérateur favorise leur décomposition. Par conséquent, les spécialistes recommandent de les garder hors du frigo.
  • Pommes de terre. Il s’agit d’un aliment polyvalent qui peut être consommé de différentes manières. Il faut les conserver (sans les laver) dans un endroit frais et sec. Dans le cas contraire, d’après les experts, l’amidon finit par se transformer en sucre. Par conséquent, son goût sera modifié après cuisson.
  • Oignons. Un fois pelés et coupés, il est préférable de les entreposer au réfrigérateur. Dans ce cas précis, mets-les dans un récipient fermé et ne les conserve pas plus de sept jours. Mais la meilleure option est de garder les oignons en dehors du réfrigérateur pour qu’ils ne deviennent pas humides et ne s’oxydent pas de manière prématurée.
  • Avocats. Ils commencent à mûrir dès qu’ils sont récoltés. Leur réfrigération met en pause ce processus, donc il est conseillé de les conserver à température ambiante jusqu’à ce qu’ils atteignent leur maturité.
  • Ail. D’après la FAO, ils font partie des végétaux les plus faciles à conserver à température ambiante. Dans de telles conditions, l’ail peut être comestible pendant sept mois. Le fait de le stocker dans le réfrigérateur ne fera qu’accélérer la production de moisissure et lui donner une texture beaucoup plus molle.
  • Pain. Les boulangers expliquent que le pain se ramollit plus rapidement dans le réfrigérateur : il est déjà humide puisqu’il est composé d’eau et de farine, donc cela ne fera qu’ajouter de l’humidité. Il est préférable de le recouvrir d’un torchon en coton.
  • Tomates. Dans l’un de ses livres, l’écrivain spécialisé en chimie alimentaire Harold McGee explique : “La tomate provient des climats chauds et doit être conservée à température ambiante”. Il précise que le froid casse les membranes internes, provoquant la perte de saveur et une texture farineuse.
  • Café. Le grain de café a deux ennemies : la température et l’humidité. Il faut le garder frais, alors certaines personnes décident de l’entreposer dans le réfrigérateur, en oubliant qu’il est une grande source d’humidité. Selon les experts, cela favorise la formation de champignons et produit une perte de goût.
  • Miel. Ce merveilleux aliment naturel résiste très bien à l’épreuve du temps s’il est dans un contenant bien fermé. Les producteurs de miel affirment qu’il contient peu d’eau, ce qui rend plus difficile la formation de micro-organismes.
  • Citrouilles. Un autre aliment qu’il ne faut pas stocker dans un milieu humide. Le froid a un effet néfaste sur sa conservation. Les spécialistes du secteurs agro-alimentaire recommandent de les conserver dans des lieux ventilés et à l’abri des faibles températures.
  • Pastèques. Si elle n’a pas été coupée, il est préférable d’opter pour un environnement frais et sec. Mais une fois coupée, elle peut être conservée au réfrigérateur dans du film cellophane. D’après l’United States Department of Agriculture, elle gardera son goût et sa texture pendant trois jours.
  • Huile d’olive. Il est très pratique de conserver sa petite bouteille dans la porte du réfrigérateur, mais c’est une erreur. Pour qu’elle dure plus longtemps, elle doit être dans un récipient hermétique, mais également dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.
  • Oranges, mandarines, citrons. En plus d’interrompre la maturation des agrumes, le froid peut provoquer des taches, ce qui peut potentiellement altérer l’intérieur du fruit. Pour les protéger et leur donner un meilleur aspect, les producteurs appliquent une couche de cire sur certains d’entre eux.
  • Basilic. Il ne faut jamais le conserver au réfrigérateur, puisqu’il est considéré comme une plante : il doit être dans l’eau. Il a besoin d’humidité et comme l’a recommandé la célèbre cuisinière Martha Stewart, tu peux le recouvrir de film cellophane.
  • Carottes. As-tu remarqué qu’elles ramollissent et perdent leur goût lorsque tu les conserves au réfrigérateur ? Ce phénomène est lié au froid et à l’humidité comme l’expliquent les spécialistes du Mercado Central de Buenos Aires. N’oublie pas que Bugs Bunny n’avait pas de frigo !

Bonus : la polémique autour du ketchup
Plutôt placard ou réfrigérateur ?

Cette question suscite un grand débat. Pour trancher, nous avons effectué quelques recherches. Polly Russell, historienne culinaire, raconte que cet assaisonnement existait bien avant que les foyers ne disposent d’un réfrigérateur. Par conséquent, s’il n’avait pas besoin d’être entreposé au frais par le passé, il n’en a toujours pas besoin aujourd’hui.

La diététicienne et nutritionniste Sarah Schenker affirme également qu’il n’est pas nécessaire de le conserver au réfrigérateur. “Il ne contient pas seulement du vinaigre, mais également l’acidité naturelle de la tomate, deux éléments qui permettent à ce produit d’être conservé à température ambiante”, a-t-elle affirmé.

Cependant, l’étiquette de la sauce produite par Heinz, la marque de ketchup la plus célèbre, indique : “À conserver au réfrigérateur après ouverture”.

Et toi, à quelle team appartiens-tu ? Plutôt ketchup froid ou à température ambiante ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

2-3-
954
Partager cet article