Sympa
Sympa

10 Aspects des maisons du Moyen Âge qui te feront apprécier la modernité

Les maisons telles que nous les connaissons aujourd’hui n’ont pas toujours été ainsi. Maintenant, nous avons des cadres photos et de petites plantes pour décorer, mais il y a seulement quelques siècles, le plus important était d’avoir un toit au-dessus de la tête. En fait, les maisons étaient même très différentes, à l’époque. La vie l’était aussi, et la conception des habitations reflétaient donc cet ancien mode de vie en communauté.

Chez Sympa, nous avons voulu partager avec toi 10 curiosités concernant les maisons médiévales que tu aurais sans doute du mal à imaginer dans une maison d’aujourd’hui.

1. Chaumières

Aujourd’hui, nous savons que les architectes étudient longuement des fondations des bâtiments qu’ils dessinent, mais avant, les maisons étaient très différentes de ce que nous connaissons. L’une des structures les plus courantes était celle qu’on retrouve dans les chaumières en arbalétrier. Les murs de celles-ci étaient faits d’énormes cadres en bois courbé qui formaient la faîtière soutenant le toit. Ce dernier était lui-même fait d’un mélange de boue, de paille et de brindilles. Ces maisons étaient très courantes au Moyen Âge, surtout dans des pays comme l’Angleterre.

2. Meubles

Les meubles étaient plutôt rares dans les maisons du Moyen Âge, principalement parce que les classes les plus pauvres ne possédaient que les choses les plus élémentaires comme des chaises et des tables. Les lits se résumaient souvent à des tas de paille. D’autre part, les maisons bourgeoises pouvaient avoir des lits remplis de plumes, mais elles avaient très peu de meubles. Un fait curieux concernant les lits des familles riches de cette époque, c’est que les sommiers étaient en général très grands, comme si on alignait plusieurs chaises, car les gens dormaient souvent tous dans le même lit.

3. Fenêtres

Il était facile de savoir si une maison était habitée par une famille riche ou pauvre simplement en observant ses fenêtres. Les fenêtres des familles pauvres ressemblaient plus à des trous, mais les courants d’air et la faible luminosité n’étaient pas un problème, car ces personnes avaient divers moyens d’éclairer l’intérieur, et s’il faisait froid, elles avaient généralement des volets en bois qu’elles fermaient la nuit. Les familles aisées, en revanche, disposaient de fenêtres à carreaux translucides qu’elles fabriquaient avec du tissu imbibé de résine et de baguettes entrecroisées.

4. Chauffage

Les familles bourgeoises pouvaient se permettre d’avoir des cheminées, mais les familles pauvres n’en avaient pas, donc pour elles, l’espace le plus important de la maison était la cuisine, car le feu qui était utilisé pour cuisiner était le même qui leur permettait de se réchauffer. Ces maisons étaient très sombres malgré la présence de bougies faites de roseaux trempés dans de la graisse. Mais en raison de leur structure et des matériaux avec lesquels elles étaient construites, le risque d’incendie était énorme.

5. Animaux

Avant, les animaux ne jouaient pas du tout le rôle d’animaux de compagnie. Ils étaient des animaux domestiques destinés à aider l’homme, par exemple en lui donnant leur viande, leur fourrure ou leur laine. Cependant, ces animaux qui vivaient à proximité des humains risquaient d’être mangés par d’autres prédateurs, c’est pourquoi ils étaient souvent rentrés dans les maisons durant la nuit. Au fil du temps, des espaces ont été aménagés à l’extérieur, tout en restant à proximité des maisons. Ces enclos étaient initialement faits de pierres empilées, et ils sont devenus par la suite des hangars et des étables.

6. Toilettes

Les toilettes du Moyen Âge étaient très inconfortables par rapport à celles d’aujourd’hui, car elles consistaient souvent en un seau que l’on vidait ensuite dans la rivière la plus proche. Ces seaux étaient généralement destinés aux personnes les plus pauvres. Les plus riches utilisaient des latrines, plus sophistiquées, construites dans les murs du château.

7. Hygiène

Il est connu que l’hygiène n’était ni une priorité, ni même une qualité très considérée par les gens vivant au Moyen Âge, qui n’avaient guère l’habitude de prendre des bains. En fait, ils pouvaient rester très longtemps sans se laver. Au lieu de cela, ils avaient recours aux parfums ou aux fleurs pour cacher les mauvaises odeurs. Bien que les personnes les plus riches aient tendance à se laver davantage que les pauvres, elles ne le faisaient pas si souvent que ça.

8. Taille des maisons

Une autre différence entre les maisons des personnes riches et des personnes pauvres était leur espace. Alors que les maisons bourgeoises avaient de très larges espaces et même plusieurs pièces, les maisons des paysans, elles, avaient des espaces petits et exigus. Une pièce unique servait à la fois de cuisine, de salon, de salle à manger et de chambre à coucher. Chez les forgerons ou autres artisans, l’atelier se trouvait également dans cette pièce.

9. Matériaux de construction

Autrefois, le ciment n’existait pas, et les matériaux utilisés pour construire les murs étaient très différents de ceux que nous utilisons aujourd’hui. La plupart des cloisons étaient faites de boue, de paille, de poils d’animaux, et même de bouse ! Même dans les châteaux, il n’y avait pas d’armatures ou de métal comme dans nos maisons modernes. Au lieu de cela, les colonnes étaient principalement faites de chêne.

10. Fumée

Les maisons du Moyen Âge étaient très sombres, mal éclairées et pleines de courants d’air. La seule source de chaleur était celle du foyer que l’on utilisait pour cuisiner. Mais comme les maisons étaient étroites, le feu était souvent emprisonné dans l’âtre et provoquait beaucoup de fumée que l’on respirait partout dans la maison. Le risque d’incendie était également très élevé.

Y a-t-il d’autres aspects de la vie médiévale que tu aurais aimé connaître ? N’hésite pas à nous répondre dans les commentaires !

Sympa/Développements/10 Aspects des maisons du Moyen Âge qui te feront apprécier la modernité
Partager cet article