Sympa

Aux Pays-Bas, des fleurs ont été plantées sur 320 arrêts de bus pour aider à sauver les abeilles

4-35
628

Les Pays-Bas se distinguent par leur esprit d’innovation constante et le développement de projets pour lutter contre le dérèglement climatique. Dans l’un de nos articles précédents, nous avons expliqué pourquoi la présence des abeilles sur notre planète est si importante. Cette fois-ci, nous voulons te raconter comment la ville d’Utrecht a transformé 320 arrêts de bus en aires de repos pour ces petites créatures et d’autres insectes. La ville a décidé de recouvrir leurs toits avec des plantes afin de préserver la biodiversité et d’améliorer la qualité de l’air.

Sympa s’intéresse à la protection de l’environnement et à tous les projets qui viennent en aide à notre planète. Nous avons donc voulu partager avec toi tout ce que nous savons sur cette initiative novatrice.

L’importance des abeilles

Les abeilles jouent un rôle très important dans l’environnement. En plus de produire du miel, elles se chargent du processus de pollinisation des fleurs, garantissant l’alimentation des mammifères et des insectes. Elles sont un véritable soutien à l’agriculture, car elles améliorent la production alimentaire et contribuent au développement des forêts. Pour ces raisons et bien d’autres encore, il est important d’en prendre soin afin de préserver l’espèce, car sans elles, le monde ne serait pas en mesure de fonctionner correctement.

Des aires de repos

Dans la ville néerlandaise d’Utrecht, les toits de 320 arrêts de bus classiques ont été recouverts d’herbe et de plantes sauvages pour créer des aires de repos pour les abeilles. Cette mesure aide ces petites créatures dans leur processus de reproduction. Les structures stockent également l’eau de pluie et capturent les particules fines. Les arrêts sont équipés de lumières LED à faible consommation d’énergie et de bancs en bambou. 96 d’entre eux ont aussi des panneaux solaires qui alimentent les écrans numériques qu’ils abritent.

Toute une équipe d’employés est chargée de l’entretien de ces arrêts pour abeilles et, pour s’y rendre, ils conduisent des véhicules électriques. De cette façon, le projet est durable dans sa globalité. En plus de cette initiative, la ville accorde des subventions aux habitants qui souhaitent eux aussi construire des aires de repos pour insectes en transformant le toit de leur propre maison.

La prochaine étape est un hôtel pour abeilles

Le projet ne s’arrête pas là : d’ici la fin de l’année, un panneau d’affichage pouvant accueillir les abeilles sera installé et deviendra le plus grand hôtel à insectes du monde. Cette initiative s’inscrit dans l’objectif d’Utrecht d’être une ville entièrement respectueuse de l’environnement d’ici 2050.

Et toi, que penses-tu des mesures écologiques prises par les Pays-Bas ? Aimerais-tu qu’un projet similaire soit réalisé dans ta ville ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture uitdragerij/instagram
4-35
628