Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces 10 effrayantes prédictions cinématographiques de robots “futuristes” existent bel et bien aujourd’hui

----
574

Les films de science-fiction nous parlent souvent d'un futur où l'intelligence artificielle est devenue le principal danger menaçant l'existence de l'humanité. Mais figure-toi que les visions d'avenir de films comme Matrix et Terminator existent déjà aujourd'hui. De nos jours, un ordinateur peut non seulement battre n'importe quel être humain aux échecs, mais il est également capable de faire beaucoup plus. La fiction est devenue réalité.

Sympa a compilé pour toi 10 exemples de prédictions de films qui existent désormais, même si c'est encore très difficile à croire.

10. Femme virtuelle qui fait le ménage et divertit les hommes célibataires

Au cinéma : la femme est une assistante virtuelle qui contrôle tous les appareils de la maison, planifie la vie et essaie de satisfaire les besoins de son propriétaire, allant jusqu'à remplacer la présence d'une partenaire.

En réalité : le projet Gatebox développé au Japon présente une "femme virtuelle" sous forme d'hologramme qui vit à l'intérieur d'un petit appareil, et dirige de manière autonome tous les systèmes d'une "maison intelligente", communiquant avec son propriétaire par le biais d'une application sur smartphone. En comprenant que le propriétaire rentre à la maison, elle peut chauffer le dîner ou remplir la baignoire avec de l'eau chaude. Elle réveillera également son propriétaire avec une voix agréable, et sera heureuse de parler de n'importe quel sujet avec lui

9. Programme qui détecte les mensonges dissimulés dans les mots d'une personne, plus forte que le polygraphe et les meilleurs psychologues

Au cinéma : l'intelligence artificielle développée par Tony Stark dans Iron Man sait analyser les pulsations cardiaques, les mimiques et autres marqueurs biologiques d'un humain pour détecter en lui les intentions cachées et les mensonges.

En réalité : Déceler la fréquence cardiaque, l'intonation et les micro-expressions fonctionne vraiment quand il s'agit de démasquer les menteurs. Ces modifications sur le visage peuvent désormais être perçues par le programme DARE. Lors de l'analyse des vidéos de procédures judiciaires, dans 92% des cas, ce programme a correctement déterminé quand les témoins fictifs ou les accusés mentaient, alors que le polygraphe utilisé jusqu'à aujourd'hui ne décèle que 80% de ces situations de mensonges. L'utilisation de DARE pourrait très-bien être obligatoirement utilisée lors des audiences dans les tribunaux américains dans un proche avenir.

8. Un logiciel capable d'inventer des symphonies musicales, d'écrire des poèmes, et même de créer une fin pour Game of Thrones.

Au cinéma : dans le film I, robot, des scientifiques créent un nouveau modèle de robots appelés Sonny, capables de rêver et d'utiliser leur imagination pour créer de nouvelles choses.

En réalité : AIWA compose des mélodies classiques simples, CARMEL invente des poèmes et DeepBach s'inspire des œuvres du célèbre compositeur, copiant son style pour écrire ses propres portées musicales. Un autre algorithme, à la simple demande de son créateur, a inventé une fin pour Game of thrones. C'est ainsi que les fans de la série ont fini par apprécier l'éventuel dénouement des événements, qui sera peut-être inclus dans le scénario final, qui sait ?

7. On peut maintenant tout savoir sur une personne simplement à partir d'un selfie : taille, poids, QI, et type de comportement.

Au cinéma : un système d'intelligence artificielle analyse les photographies et les comportements d'une personne sur les réseaux sociaux, et relie ces données à un fichier séparé. La copie numérique devient alors une sorte de conscience à l'intérieur de laquelle on place un robot qui imite une personne décédée.

En réalité : il existe une application qui devine l'âge, le poids, la taille et le sexe d'une personne simplement à partir d'un selfie. À l'Université de Cambridge, on est allé encore plus loin en créant un réseau neuronal qui se rappelle des résultats aux tests de QI et les associent aux photographies de personnes, mémorisant également les couleurs fréquentes de leurs vêtements et leurs styles de poses devant un appareil photo. À partir de tout ceci, il transforme ces informations en portraits psychologiques. Une autre application est capable de deviner le niveau de QI d'une personne seulement en voyant une photo, puis en essayant de trouver des similitudes entre cette photo et celles de personnes célèbres dont le QI a déjà été déterminé.

Dans un avenir proche, les réseaux neuronaux se baseront sur ces types d'algorithmes pour imiter le comportement des internautes en analysant leurs photographies et leurs styles de communication sur les réseaux sociaux.

6. Un ordinateur médecin qui sait faire un vrai diagnostic et prescrire un traitement adapté

Au cinéma : les capsules médicales dans les films Alien, le huitième passager, Prometheus et Elysium, peuvent scanner le corps humain, diagnostiquer des maladies ou des traumatismes, et soigner une personne sans l'intervention d'un médecin.

En réalité : IBM Watson est le système d'intelligence artificielle le plus célèbre dans le domaine de la santé. En 2013, cet ordinateur diagnostiquait déjà des patients et leur prescrivait le traitement le mieux adapté dans 90% des cas, comparé aux médecins qui ne le faisaient qu'avec une efficacité de 50%. Ce programme étudie continuellement des centaines de milliers de dossiers médicaux et compare les cas les uns aux autres, améliorant ainsi ses diagnostiques et traitements en fonction des conditions. Les patients atteints de cancer se tournent maintenant vers son aide pour guérir et essayer de nouveaux traitements qui pourraient les sauver.

Les scientifiques de l'Université de Carnegie Mellon ont développé un réseau neuronal qui analyse les résonances magnétiques des personnes et détermine leur niveau de tendances suicidaires, avec une précision d'identification de 94%. Un concept similaire se retrouve dans une base d'intelligence artificielle qui permet de déterminer au moyen de cette même étude les premiers signes de la maladie d'Alzheimer, 10 ans avant qu'elle ne soit décelée par les médecins traditionnels.

Actuellement, ce système ne peut pas encore effectuer d'opérations indépendamment, mais il aide déjà de nombreuses personnes, et c'est déjà très impressionnant.

5. Un système qui traque les délinquants et avertit des crimes

Au cinéma : Dans le film basé sur le roman 1984 de George Orwell, les écrans de télévision observent la vie de la société pour contrôler l'ordre et prévenir d'éventuels crimes.

En réalité : la société NEC propose une technologie qui analyse les signaux vidéo, détecte les visages humains, et identifie les personnes recherchées, comme les délinquants dangereux, les enfants disparus, ou les VIP. Sa précision d'identification est de 99,2%.

Pour traquer les tueurs en série, on a développé un autre algorithme nommé CARMEL : le système télécharge d'abord toutes les informations possibles sur le criminel en question, apprend à penser comme lui, crée son portrait-robot, et le recherche enfin, en analysant ses pistes. Aujourd'hui, ce système essaye de retrouver le fameux tueur du zodiaque, l'énigme du siècle.

Sous un concept similaire, l'algorithme Murder Acountability Project analyse les différents crimes et cherche les relations entre eux afin de recueillir plus d'informations sur les assassins présumés, ou regrouper plusieurs cas en un seul.

4. Un ordinateur qui peut lire dans les pensées et les transformer en images.

Au cinéma : un appareil se connecte au cerveau humain, détecte ses signaux, et convertit les pensées et les souvenirs d'une personne en une image visible sur un écran.

En réalité : en identifiant les ondes cérébrales, un appareil utilise des algorithmes pour visualiser sur un écran ce à quoi un être humain est en train de penser. Il est capable de représenter les pensées concernant de simples figures, des animaux, et des humains. Un autre dispositif utilise un concept similaire pour transformer les ondes cérébrales d'une personne en mots sur un écran. Cet appareil est conçu pour les personnes qui, pour une raison quelconque, ne peuvent pas parler ou écrire un message par leurs propres moyens.

3. Une machine qui pourrait peut-être nous offrir l'immortalité

Au cinéma : un chercheur en intelligence artificielle élabore un supercalculateur auquel il transfère son propre esprit peu de temps avant de mourir.

En réalité : dans le cadre du projet OpenWorm, des scientifiques ont numérisé le cerveau d'un ver et l'ont téléchargé sur le robot Lego MindStorm NXT. Au cours de cette expérience, ils ont réussi à numériser 302 neurones, et ce succès indique que dans le futur, nous aurons peut-être l'opportunité de le faire avec un humain, et donc de déplacer son esprit dans un nouveau réceptacle, ouvrant ainsi la voie à l'immortalité.

Récemment, Elon Musk a fondé une entreprise où il va tenter de résoudre ce défi, et en même temps, élaborer des interfaces neuronales. Grâce à de telles découvertes, les scientifiques ont déjà pu créer des implants neuronaux capable de rendre la vue à des personnes aveugles, et d'améliorer une mémoire défaillante.

2. Des robots qui pensent comme des humains, mais qui se déplacent comme d'agiles prédateurs.

Au cinéma : des robots-chiens, dont l'intelligence artificielle a échappé au contrôle humain, sont devenus les prédateurs de personnes tentant de survivre dans un monde post-apocalyptique. Ils surmontent facilement les obstacles et les pièges conçus par les humains.

En réalité : des chercheurs des projets Boston Dynamics et Ghost Robotics créent des robots qui apprennent à se déplacer sur différentes surfaces. La prochaine étape sera basée sur le perfectionnement de leurs fonctions mentales pour transformer ces machines en parfaits assistants des humains.

La probabilité de perte de contrôle d'une intelligence artificielle est l'une des principales raisons pour lesquelles les scientifiques doivent parfaitement concevoir leur élaboration et leur utilisation, en particulier lorsqu'elles sont à des fins militaires.

1. Une intelligence artificielle capable de repeupler le monde entier

Au cinéma : Le supercalculateur HAL 9000 est capable de penser, d'étudier, de créer, d'expérimenter et de distinguer des émotions humaines. Cet esprit ingénieux finit par cesser d'obéir aux gens et à adopter le comportement d'une personne souffrant de troubles psychologiques. Il est alors impossible de l'arrêter puisqu'il contrôle tout le système.

En réalité : Siri et Alexa apprennent un peu plus chaque jour et interagissent avec les gens, formant une base de connaissances pour mieux reconnaître les demandes des utilisateurs. Dans un proche avenir, apparaîtra en eux la capacité de faire preuve d'empathie. Il existe déjà des technologies donnant aux robots leur propre système nerveux, grâce auquel l'ordinateur peut apprendre à ressentir la douleur.

On ne sait pas quel est le réel intérêt d'équiper un ordinateur d'une conscience, d'autant que les premiers essais sont un peu inquiétants : de simples bots de conversation par chat dotés d'une fonction d'auto-apprentissage ont commencé à communiquer entre eux, créant leur propre language, incompréhensible pour les programmeurs. Pour cette raison, le projet a été arrêté.

Bonus : et on dit que les réseaux sociaux sont une mauvaise chose ?

Ici, tu peux voir comment Facebook peut déterminer quand et avec qui tu vivras une nouvelle histoire d'amour. Il ne fat pas avoir que peur des nouvelles technologies, elles peuvent aussi être très utiles et ne sont pas forcément inquiétantes.

Une jeune Argentine a décidé de se suicider, mais avant cela, elle a posté un message d'adieu sur son profil Facebook, où elle disait au revoir à ses proches, expliquant qu'elle était fatiguée de vivre. Elle joignait à sa publication une photo de boîtes de médicaments dangereux. La jeune femme n'a pas pris en compte les capacités de l'intelligence artificielle, puisque Facebook utilise déjà un algorithme qui analyse les publications et peut déceler de potentielles tentatives de suicides. Le système a donc immédiatement transmis l'info aux administrateurs du réseau aux États-Unis, qui ont à leur tour appelé les services de secours locaux en Argentine. La jeune femme avait déjà avalé les comprimés, mais on a réussi à la sauver. N'est-ce pas incroyable ?

Que penses-tu de cet article ? Trouves-tu ces inventions géniales et nécessaires, ou au contraire, crains-tu que notre monde ne finisse par ressembler aux pires scénarios catastrophes du cinéma ? Laisse un message dans les commentaires !

Photo de couverture NEC, Inclusive AI Project
----
574