Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Selon les scientifiques, faire une sieste et “dormir comme un bébé” serait bon pour la mémoire

4-16
223

Personne ne peut nier que l’image d’un bébé endormi est l’une des choses les plus mignonnes qui soient. Voir ce petit visage serein et détendu est même carrément relaxant. Et même s’il nous semble qu’à ce moment précis le calme le plus absolu règne en lui, son cerveau est tout aussi actif que lorsqu’il est éveillé...

Sympa veut te parler aujourd’hui de l’importance de la sieste chez les tout-petits, car cette dernière ne sert finalement pas qu’à éviter leurs larmes et leur mauvaise humeur. À la fin de l’article, tu verras d’ailleurs un bonus parlant des avantages que la sieste offre aux adultes !

Une étude sur le sommeil

Une étude menée par l’Institut des neurosciences de l’Université libre de Bruxelles a démontré que le sommeil joue un rôle crucial dans le développement de la mémoire et de l’apprentissage durant la petite enfance. Cette étude consistait à comparer les performances de la mémoire en fonction de la qualité du sommeil chez 15 enfants âgés de 7 à 12 ans, ainsi que chez 15 adultes âgés de 20 à 30 ans. Les deux groupes devaient tenter de faire de plus en plus d’associations entre 50 objets différents et leurs fonctions respectives.

Résultats

Ces tests ont finalement démontré que les enfants qui avaient fait la sieste présentaient une plus grande activation des zones situées dans le cortex préfrontal. Rien qu’en dormant une demi-heure, ils obtenaient une très nette consolidation de leur mémoire. En revanche, les adultes montraient des performances nettement inférieures après avoir dormi.

Mémoire et apprentissage

Ces recherches ont démontré à quel point le sommeil était important pour le développement de la mémoire des enfants, car c’est le moment où le cerveau développe deux types de mémoires : la mémoire déclarative, qui concerne l’enregistrement des informations qui peuvent être exprimées par le langage, et la mémoire procédurale, qui permet l’acquisition et l’utilisation de compétences motrices.

L’importance de la sieste

“En colère !”

Certains parents peuvent penser que leurs plus grands enfants n’ont plus besoin de faire la sieste. Cependant, cette étude a prouvé le contraire. Voici quelques conseils donnés à ce sujet par les experts :

  • Offrir à l’enfant un environnement adapté, suffisamment calme, confortable et peu lumineux pour se reposer.
  • Ne pas attendre trop longtemps avant d’aller faire la sieste. Idéalement, l’enfant devrait être mis au lit ou à l’endroit où il fera la sieste dès les premiers signes de fatigue, qui peuvent se manifester par des bâillements, le frottement des yeux, ou l’apparition de la mauvaise humeur.
  • Établir un rituel. Définir clairement un horaire de sieste aidera l’enfant à s’autoréguler et à faire la différence entre le sommeil diurne et le sommeil nocturne.

Bonus : la sieste chez les adultes

Bien que cette étude ait montré que la sieste améliore significativement la mémoire surtout chez les enfants, elle est tout de même bénéfique pour les adultes, mais pour des raisons différentes. Une autre étude menée par l’Université Paris-Descartes a révélé que les effets positifs de la sieste chez les adultes dépendent de plusieurs facteurs tels que la durée, la fréquence de ces siestes, et l’âge. Cependant, le sommeil diurne peut être un outil utile au maintien de la bonne santé, à l’amélioration des performances cognitives, à la diminution du stress, ainsi qu’au renforcement des défenses immunitaires et de la sensibilité à la douleur.

Et toi, suis-tu des rituels pour aider tes enfants à faire la sieste ? Connais-tu quelques astuces à ce sujet que tu aimerais partager avec d’autres parents ? Raconte-nous dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !

Photo de couverture docsloth / Reddit
4-16
223