Sympa
Sympa

Voici comment bien faire le pont pelvien à la maison pour te muscler le ventre

Le pont pelvien est un exercice qui peut aider les personnes qui veulent se muscler le ventre, les fesses et le dos, car les mouvements impliqués permettent de parfaitement stimuler cette zone. De plus, aucun appareil spécial n’est nécessaire, tu as simplement besoin de ton corps et du sol. C’est tout ! N’oublie pas de consulter un médecin avant de commencer tout programme d’exercices.

Sympa va te présenter aujourd’hui une méthode pour faire de l’exercice dans le confort de ta maison, ou à l’endroit que tu veux. Voici donc plus de détails sur le pont pelvien, aussi appelé “pelvic bridge”

Une alternative tonifiante

Le pont pelvien est une bonne option pour renforcer les fesses. Cet exercice fait travailler ce qu’on appelle le “noyau” du corps, c’est-à-dire la zone médiane qui, en plus des fesses, comprend également les muscles abdominaux, lombaires, pelviens et spinaux. C’est un exercice très complet qui peut être pratiqué n’importe où et n’importe quand, toujours sous la supervision ou la recommandation de ton médecin.

Faire de bonnes élévations

Il est très important de maintenir une bonne posture pour prendre soin de ta colonne vertébrale. Il est recommandé d’utiliser un tapis pour t’entraîner confortablement. La première étape consiste à t’allonger par terre, à plier les genoux et à poser les pieds à plat sur le sol. De plus, tes bras doivent rester étendus le long de ton corps.

Lentement mais sûrement

Une fois que tu es dans cette position, contracte les muscles de ton abdomen, soulève ton coccyx du tapis, et exerce une pression sur les muscles de tes fesses afin de les relever. Redescends ensuite lentement, de manière à ce que ton dos descende vertèbre par vertèbre. Fais ensuite plusieurs répétitions lentes, mais ne lève pas tes hanches trop haut, et assure-toi que le haut de ton dos et tes épaules restent toujours à plat sur le sol.

Variantes pour une difficulté plus élevée

Si avec le temps, tu souhaites augmenter l’intensité de cet exercice, tu peux placer tes pieds sur un rouleau en mousse. Tu peux aussi placer une balle entre tes genoux afin de stimuler tes adducteurs. Tu peux également passer au niveau supérieur en posant tes pieds sur un ballon de pilates et en effectuant les mouvements dont nous avons parlé plus tôt.

Différents aspects à prendre en compte

Pour éviter les douleurs cervicales, il faut veiller à ce que ton dos ne se cambre pas trop, et rester au point où les omoplates commencent à peine à se détacher du tapis. Une fois que tu arrives à ce point, ne va pas plus haut. Il est également important de considérer que cela ne doit pas se faire trop vite, et que la descente se fasse vertèbre par vertèbre, tout en gardant le contrôle et la conscience de ton corps. De plus, évite de tendre les muscles de ton cou ou de tes épaules. Reste le plus détendu possible.

Un exercice aux bénéfices multiples

Les avantages de ce type d’exercice résident dans le renforcement des muscles des fesses, des abdominaux et du bas du dos. Consulte ton médecin si tu ressens des douleurs lombaires et que tu souhaites améliorer ta posture, car cet exercice pourrait être une bonne alternative qui t’aiderait à réduire ces douleurs et à améliorer ton état de santé générale.

Fais-tu régulièrement de l’exercice ? À quelle fréquence ? Laisse un message dans les commentaires, et n’hésite pas à partager cet article avec les personnes de ton entourage !

Partager cet article