Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 choses simples et incroyables que nous pouvons apprendre des Britanniques

La Grande-Bretagne, c’est bien plus que du brouillard, la Reine-Mère et Sherlock Holmes. Les Britanniques ont beaucoup de surprises étonnantes qui peuvent certainement impressionner les étrangers : savais-tu que les impassibles Anglo-Saxons sont les plus grands protecteurs de leurs animaux domestiques ? D’ailleurs, il est impossible pour une personne de passer à côté de quelqu’un qui semble avoir des ennuis sans réagir.

Sympa a décidé de jouer l’espion et a découvert quelques secrets de la célèbre personnalité britannique. Il semblerait qu’on puisse apprendre beaucoup de ces gens-là.

1. La résistance au froid

Les Britanniques ne sont pas obsédés par les vêtements d’hiver. Une personne portant un manteau de fourrure, un bermuda et des sandales en janvier ne surprendra que les touristes : quel est le secret d’une telle résistance au froid ?

En réalité, les Britanniques ont tout simplement de la chance avec leur position géographique : l’île est entourée de chaleur due au Gulf Stream. De ce fait, la température descend rarement en dessous de +5-7°C. Les parents ne gardent pas les enfants au chaud : les chaussettes portées sous les pantalons sont inutiles. Et un enfant vêtu d’un bermuda à la mi-décembre ne sera pas quelque chose de choquant pour les grands-mères.

Il convient de mentionner également les habitants de Newcastle, dans le nord de l’Angleterre. Une fille en minijupe et talons marchant lentement dans la neige est une scène habituelle. Les scientifiques ont commencé à étudier la particularité unique des habitants du Nord et ont compris que tout cela est dû à leur régime alimentaire. Les gens des régions froides mangent plus d’aliments gras et ont moins froid.

2. Fish and chips

Le poisson avec les frites à la façon fish & chips est le fast-food traditionnel britannique. Même Charles Dickens en a parlé dans Oliver Twist. La population locale mange du poisson pané avec des frites depuis le 19ème siècle et n’a pas l’intention de s’arrêter.

Tout d’abord, ce n’est pas cher : de simples variétés de poissons sont utilisées pour préparer le plat, en particulier la morue ou l’églefin. Deuxièmement, c’est nutritif : une portion contient environ 1 000 calories. Enfin, les fish & chips sont plus sains que les hamburgers.

3. Le thé

Les Britanniques sont une nation qui aime le thé. Selon les statistiques, 60 milliards de tasses par an sont bues ici. Et dans 98% des cas, c’est du thé au lait. Les discussions animées sur l’ajout de lait au thé durent depuis plus de 200 ans.

Mais le goûter britannique n’est pas seulement du thé au lait. Ils adorent le thé à la crème. Il est aussi accompagné de petits pains, de crème et de confiture.

Si tu veux recevoir des amis pour le thé dans le style du Devonshire, voici la recette :

4. L’Amour pour les animaux et la nature

Pour les Britanniques, les animaux sont comme des enfants. Ils sont aimés, ils se soucient pour eux et ils leur consacrent une part considérable de leur budget. Au Royaume-Uni, il n’y a presque pas de chats et de chiens errants, tout cela grâce aux traditions. C’est dans ce pays qu’a été fondée la première organisation mondiale de protection des animaux. Les animaux de compagnie les plus populaires sont les chiens, puis les chats.

Dans les parcs de Londres, Surrey et Kent, on trouve des perroquets à longue queue verte. Ici, ils les adorent et les nourrissent avec des mélanges spéciaux pour oiseaux. Et les écureuils ont l’air très heureux. Il suffit de jeter un coup d’œil à celui que nous avons trouvé dans le parc du St. James’s Palace à Londres, qui est de bonne taille. La population locale a pris soin de bien nourrir tous les animaux qui les entourent : canards, oies, cygnes, écureuils et même les renards ressemblent à de petites boules de poils.

Les Britanniques ont une relation protectrice avec la nature. Même dans une mégalopole géante comme Londres, il y a beaucoup de parcs et d’espaces verts. Le Royal Botanical Gardens Park à Kew, en Angleterre, en est la véritable preuve.

5. Les files d’attente sont quelque chose de sacré

En Grande-Bretagne, tu n’entendras jamais la phrase “Je voudrais juste demander quelque chose.” Les gens de ce pays ont un talent unique : ils sont capables de faire la queue sans se battre et sans scandale.

Ce qui est agréable : Dans les escaliers mécaniques du métro, les gens restent sur le côté droit, de telle sorte que le côté gauche est destiné aux personnes pressées et qui ne veulent pas attendre que les escaliers mécaniques arrivent à leur fin à leur propre rythme.

Les files d’attente s’élèvent rarement à 6 personnes. Les Britanniques ne se mettront pas en colère et ne discuteront pas non plus de la lenteur du travail du caissier.

Ce qui déplaît : Se faufiler dans la file d’attente est inapproprié. Et faire passer d’autres personnes dans la file d’attente aussi. La règle principale dans les lieux publics est de garder ses distances. S’approcher et respirer dans l’oreille de la personne voisine est presque considéré comme une insulte, ce qui a été confirmé par les scientifiques.

6. La courtoisie et le flegme

La courtoisie est la lettre d’introduction des Britanniques. C’est une véritable philosophie. Les gens du pays essaient de contrôler leurs émotions et attendent la même chose des autres. Si quelqu’un te demande “Comment vas-tu ?”, cela ne veut pas dire que tu dois lui parler de ta vie privée. Une réponse idéale : “Eh bien, merci”. Et s’il te plaît, ne parle pas de problèmes de famille ou de travail, sinon tu seras mal vu.

7. L’humour anglais

Les Britanniques modestes savent plaisanter. Ils se moquent de tout : d’eux-mêmes, de la politique et même de sujets interdits comme la mort ou des situations malheureuses. Pour être honnête, il n’est pas facile de comprendre cet humour, car les Britanniques plaisantent avec un visage sérieux.

Voici quelques bons exemples du sens de l’humour anglais d’aujourd’hui :

8. Le Style

Le style vestimentaire anglais est copié dans le monde entier. C’est là qu’ont été inventés l’imperméable Burberry classique, les manteaux imprimés, les tissus de laine à carreaux et la brogue. Mais pour avoir l’air d’un vrai Britannique, les vêtements mentionnés ci-dessus sont rares. Cependant, ces gars ont quelques secrets.

  • Mesure. Les couleurs nobles sont combinées avec des modèles discrets selon la silhouette. Les vêtements ne doivent pas être trop amples ou trop serrés.
  • L’aspect pratique. Le même vêtement de garde-robe est valable pour différentes occasions.

Ici, les femmes aiment et savent porter des chapeaux avec des styles fantastiques. Dans la vie quotidienne, le chapeau peut être remplacé par un béret.

9. La relation avec le football

On joue au football depuis 3 000 ans, mais l’Angleterre est considérée comme la patrie du football contemporain : le premier club officiel y a été créé. Aujourd’hui, 40 000 clubs de football sont enregistrés en Grande-Bretagne et ce nombre est en augmentation. Les enfants comme les adultes donnent des coups de pied dans le ballon, et la plupart des gens soutiennent leur équipe favorite et sont prêts à accompagner leurs joueurs jusqu’au bout du monde.

Les psychologues indiquent que le football influence positivement la santé mentale et aide à faire face à la dépression.

10. Les théâtres et les musées ne sont pas vides

Les Britanniques aiment le théâtre plus que le football. Les gens assistent à plus de deux fois plus de spectacles et de représentations théâtrales que les matchs de football de la Premier League. Les plus grands succès sont les œuvres de Shakespeare, Tchekhov, et le spectacle War Horse (le plus visité au monde).

Même dans les petits théâtres modernes, il est permis de manger et de boire. De plus, dans les sièges des nouveaux théâtres, il y a des boutons spéciaux pour appeler le serveur, qui se chargera d’apporter la nourriture directement au milieu du spectacle.

Les Britanniques sont très protecteurs de leur histoire et visitent les musées avec toute la famille. Les files d’attente pour les musées ou les galeries sont composées non seulement de touristes, mais aussi de gens du pays, et c’est très courant. L’entrée à certains musées est gratuite. On peut visiter gratuitement : Tate Gallery (en particulier la Tate Modern), British Museum, Natural History Museum, Science Museum, National Gallery, Wallace Collection, Victoria and Albert Museum, entre autres.

Parmi les pièces exposées dans les musées, il y a des exemples assez curieux : par exemple, le portrait de “l’homme le plus gros d’Angleterre”, Daniel Lambert, ou de vieilles chaussettes égyptiennes bien conservées, réalisées entre 300 et 500 av.

11. Les anglais adorent leur reine

La monarchie du XXIe siècle est anachronique pour une grande partie du monde, mais pas pour les Anglais. Bien que l’entretien de la famille royale coûte aux citoyens une bonne somme d’argent (selon certaines sources, 320 millions de dollars), les Britanniques ne sont pas prêts à abandonner leur reine. Voici quelques détails de la vie d’Elizabeth II pour lesquels elle est vénérée par ses sujets (et par nous aussi).

  • Un sens du style impeccable. Une coiffure idéale, des chapeaux et des robes élégantes.
  • Elle travaille sans relâche. Elizabeth II prend ses vraies fonctions très au sérieux : elle a de nombreuses réunions et participe à des événements importants.
  • Elle est très jolie. La reine est une preuve de courtoisie et de maîtrise de soi. Elizabeth II elle-même conduit sa voiture, boit du gin avant de manger et élève des chiens, et jusqu’à récemment, elle montait à cheval.

12. La culture des pubs

Les pubs ne sont pas de simples bars. Cet établissement fait partie de la culture populaire et de l’histoire de l’ancienne Angleterre noble. Les Anglo-Saxons ont commencé à boire de la bière à l’époque romaine, alors qu’il n’y avait encore aucun endroit où ils pouvaient se reposer et boire de la bière. Au fil du temps, les pubs sont devenus le centre d’événements sociaux : ils y jouaient au billard, discutaient des nouvelles et se reposaient après une journée de travail.

Aujourd’hui, pour chaque 700 habitants de Grande-Bretagne (y compris l’Irlande du Nord, l’Écosse et le Pays de Galles), il y a un pub. Ici, on peut lire le journal, discuter, jouer aux fléchettes, jouer au baby-foot et boire de la bière, bien sûr. D’un autre côté, on peut aussi rester sans rien commander et profiter en compagnie de ses amis et personne ne vous regardera de travers. Les réunions familiales dans les pubs sont les bienvenues, car on y sert non seulement de la bière, mais aussi de la nourriture traditionnelle.

13. Les oeuvres de bienfaisance

C’est là qu’apparurent les premiers organismes de bienfaisance au XVIIIe siècle, lorsque les gens rassemblaient de l’aide pour les nécessiteux. Aujourd’hui, les Anglais aident les personnes âgées, les réfugiés, les enfants et protègent les animaux. À la télévision, aux heures de grande écoute, ils diffusent des publicités et recueillent des dons à des fins diverses.

Le gouvernement contrôle les organismes de bienfaisance et tous les flux financiers sont absolument transparents. Sur un site Web spécial, vous pouvez toujours voir comment l’argent des citoyens est dépensé.

Le peuple d’Angleterre n’est pas seulement prêt à aider les autres avec de l’argent. Par exemple, récemment, dans le Worcestershire, une énorme file d’attente de 4 885 personnes s’est rassemblée pour donner leurs cellules souches à un garçon de 5 ans, Oscar, qui souffre de leucémie. Les gens se sont rassemblés dans la rue devant la clinique et, malgré la pluie, ont patiemment attendu leur tour pour effectuer le test de compatibilité.

14. La tolérance

Les Britanniques respectent la culture et les coutumes des immigrants. Les habitants natifs des îles s’efforcent de rendre la vie des gens de différents pays confortable. Par exemple, ceci est une borne qui distribue les tours pour être reçu dans une clinique, qui est équipé d’une interface dans différentes langues. Et ainsi de suite, pour chaque petite chose. Les gens sont vraiment bons les uns envers les autres, peu importe la couleur de leur peau ou la religion.

15. La connaissance de l’histoire du monde

Les Britanniques rendent hommage aux progrès culturels et technologiques étrangers. Par exemple, beaucoup de gens dans le monde n’ont aucune idée de qui a été la première personne à voler dans l’espace. Mais en Angleterre, il y a une statue en l’honneur de Yuri Gagarin à l’Observatoire de Greenwich. Dans les librairies et les bibliothèques, on peut trouver beaucoup de littérature sur l’histoire et la culture de certains pays, même dans des langues étrangères.

Nous sommes sûrs que cette liste peut continuer indéfiniment, quels autres mérites connais-tu sur les Britanniques ? Raconte-nous dans la section commentaires.