Sympa
Sympa

16 Types de clients qui sont un véritable cauchemar pour les employés de service

Dans la comédie Sans nouvelles de Dieu, le personnage de Penélope Cruz travaille comme serveuse dans un bar où passent beaucoup de gens. C’est là que les cinéastes ont installé l’un des cercles de l’enfer. Car oui, servir des clients — et il y en a de toutes sortes — peut devenir une véritable épreuve.

Chez Sympa, nous avons mis en évidence les types de personnes les plus difficiles. Après avoir eu affaire à de tels individus, on a parfois besoin d’un sédatif. Le pire, c’est que nous sommes tous humains et, à différents moments de notre vie, il est tout à fait possible que nous ayons été le pire cauchemar d’un coiffeur ou d’un serveur — sans le vouloir évidemment ! Voyons si tu peux reconnaître quelqu’un ou peut-être toi-même dans cette sélection.

Le tyran

Il n’est jamais satisfait, jamais. Il te menacera de plaintes et de licenciement. Il est préférable d’éviter toute confrontation directe avec lui et de communiquer de manière rationnelle.

Celui qui est toujours pressé

Il y a un type de client qui a besoin que tout soit fait pour la veille. Les employés complètent la commande sans même savoir comment, en ne dormant pas de la nuit et au matin, le client “n’en a plus besoin”, ou “découvre” qu’en fait, il avait encore quelques jours de plus à disposition. Les designers, les rédacteurs et les publicitaires sont particulièrement touchés par ces profils de personnes.

L’ignorant

Ce type de client ne sait pas ce qu’il veut. Le classique “en avez-vous un avec des boutons en nacre ?” rendrait n’importe quel vendeur hystérique.

Monsieur Je-sais-tout

Leur phrase d’accroche, même s’ils ne la disent pas à voix haute : “Je sais mieux que quiconque”. Ce sont les clients qui font toujours la leçon au professionnel sur la façon dont les choses devraient être faites et qui se plaignent ensuite du résultat.

Un client “spécial”

Ce type de personne veut se démarquer de la “masse grise” et être différent. Par exemple, il commande dans les cafés et les restaurants des recettes étranges, et ensuite, bien sûr, il n’est pas content.

Le voleur

Leur devise est “Rien ne doit aller à l’ennemi”. Ces personnes partent en vacances avec une serviette, mais reviennent avec deux. Elles aiment les buffets à volonté pour des raisons évidentes.

Le retardataire

Il est évident qu’il ne faut pas être en retard et voler le temps des autres. Cependant, dès l’école, les retardataires sont toujours les derniers à entrer en classe. Et rien ne change avec le temps : ces personnes parviendront probablement à être en retard à leurs propres mariages et enterrements. Elles font aussi attendre les professionnels lors de leurs rendez-vous chez le médecin et chez le coiffeur.

Le bavard

Ces personnes sont sympathiques, mais il y a un problème : dès qu’elles commencent à parler, elles vous racontent toute leur vie et n’achètent finalement jamais rien. On les rencontre surtout dans les files d’attente à la pharmacie et au marché.

L’avare

Ce type de gens croient qu’un sou en amène un autre et ils ne comprennent honnêtement pas pourquoi ils devraient donner un pourboire à “ces pique-assiettes”. Et ils te harcèleront pour leur avoir fait payer “trop cher”.

Le pot de colle

Ils considèrent les prestataires de services comme des sortes de psychologues et de conseillers gratuits et disponibles H24. Les agents immobiliers et les employés des agences de voyage sont particulièrement harcelés par ces clients. S’il n’y a pas de serviettes propres dans la chambre d’hôtel, pour eux, c’est une raison d’appeler à une heure du matin.

“J’ai changé d’avis”

Certains prestataires de services gagnent de l’argent grâce aux commissions, par exemple les agents immobiliers. Et c’est un malheur quand un client tourne en rond dans les appartements, incapable de se décider, et changeant sans cesse d’avis.

Le silencieux

La personne silencieuse a vraiment besoin de faire un achat, mais elle a peur des vendeurs (et des gens en général) et est convaincue qu’on va lui faire acheter quelque chose de force. Ce type de personne entre dans la boutique sans “remarquer” le personnel, et repart les mains vides s’il n’a rien trouvé lui-même.

“L’aristocrate”

Dans les lieux publics, ces personnes brillent par leur “érudition”. Elles essaient toujours de commander des bruschettas à la cantine et une tasse d’espresso fraîchement moulu à la station-service.

“Je vous paierai plus tard”

Certaines personnes pensent qu’il est normal d’être en retard dans les paiements. Il peut s’agir de personnes très riches, et c’est ce qui est si surprenant. Les réparateurs et les fabricants de meubles en souffrent particulièrement.

Le radin

Ils ne manquent aucune promotion. Ces personnes peuvent acheter à prix réduit des aliments qu’elles ne consomment même pas. Elles demanderont une réduction supplémentaire, même si elle est déjà incluse. Elles ne cessent de “piquer” des cartes de réduction à leur entourage si elles n’ont pas encore les leurs.

L’économiste

Le principal critère d’achat pour eux est le prix, et non la qualité. Ils courent inconsciemment après les rabais dans les salons de beauté et ne comprennent pas pourquoi il faut payer pour avoir un professionnel expérimenté. Et ensuite, ces gens se plaignent à leurs amis de la mauvaise qualité de leurs coupes de cheveux et de leur manucure.

Nul doute que de tels clients sont un vrai casse-tête. Et toi, quels types de personnes horribles as-tu rencontrées dans ton travail ? N’hésite pas à partager ton expérience dans les commentaires !

Partager cet article