Sympa
Sympa

La star de “La petite maison dans la prairie” Melissa Gilbert a dit NON au Botox et a décidé de vieillir naturellement

Que ça nous plaise ou non, Hollywood a le pouvoir de changer notre vision de la vie et de nous-mêmes. On nous montre toujours une vie glamour avec des personnes absolument parfaites. Des gens sans acné, sans rides et sans cellulite... Et si cela peut nous impacter, alors que nous ne faisons pas partie de cette vie, imagine le poids que cela peut avoir sur les personnes qui sont sous les projecteurs à Hollywood.

Melissa a littéralement grandi à Hollywood

Melissa s’est retrouvée dans l’industrie de la télévision alors qu’elle n’était qu’une enfant, jouant en tant qu’actrice enfant dans de nombreux rôles et des publicités. Elle a eu sa grande chance à l’âge de neuf ans lorsqu’elle a décroché le rôle de Laura Ingalls, l’un des rôles principaux de la série télévisée La petite maison dans la prairie.

Après la fin de la série, elle a poursuivi sa carrière, apparaissant principalement dans des films réalisés pour la télévision.

Après avoir quitté le statut d’enfant prodige, Melissa a été consumée par les normes superficielles d’Hollywood

Mary Evans/Allstar/Graham Whitby Boot./East News

La chirurgie esthétique et le Botox sont devenus sa norme. “J’ai grandi dans une industrie qui accorde beaucoup plus de valeur à l’extérieur qu’à l’intérieur, et j’étais prise dans ce cycle qui consiste à essayer de rester jeune”, a-t-elle révélé.

Dans son livre, elle écrit que le divorce d’avec son deuxième mari, Bruce Boxleitner, l’a fait entrer dans la crise dite “de la quarantaine” et que cela l’a poussée à changer encore plus son apparence. “Être une femme célibataire d’une quarantaine d’années à Los Angeles est une tout autre forme de pression. Et être une actrice à la recherche d’un travail dans une industrie obsédée par la jeunesse fait monter ce stress encore plus. J’ai réagi comme beaucoup de femmes que j’ai rencontrées : j’ai essayé de tout figer.”

Elle a commencé à éprouver du ressentiment envers tous les changements qu’elle a apportés à son apparence

Son esprit a toujours été fixé sur le fait qu’elle devait être mince, porter les bonnes chaussures, conduire la bonne voiture, etc. Mais cela ne lui a jamais convenu. Cependant, elle était attachée à son mode de vie jusqu’au jour où elle a subi une commotion cérébrale lorsque le toit de son patio lui est tombé sur la tête.

Elle a pris cette mésaventure comme un signe que sa vie était en train de devenir incontrôlable. “J’ai fini par me réveiller et me dire : “Qu’est-ce que je fais ? Je ne suis pas heureuse”, a-t-elle révélé. “Ton visage ne bouge pas. Tes seins sont trop gros. Tu es avec le mauvais compagnon. La liste était longue.”

Elle voulait commencer à vieillir naturellement, et elle a dû quitter Los Angeles pour pouvoir le faire

Après son mariage avec son troisième mari — l’amour de sa vie, Tim Busfield — ils se sont éloignés de la quête de la jeunesse éternelle et ont déménagé dans une région rurale du Michigan. C’est là où Melissa a entrepris son voyage d’amour de soi.

“J’ai coupé tous mes cheveux et j’ai arrêté le Botox et tout ça. J’adore tous ces changements et observer ce qui se passe et apprendre à connaître cette nouvelle personne. Je me sens aussi tellement plus forte, et j’ai l’impression d’avoir vraiment mérité mes opinions”, a-t-elle admis.

Melissa a également fait retirer ses implants mammaires, et elle pense que cette décision était l’une des choses les plus intelligentes qu’elle n’ait jamais faites. “J’ai trouvé le courage d’être simplement moi”, a-t-elle révélé dans une interview. “J’ai décidé de vieillir avec grâce et de manière appropriée et de laisser mon corps et mon visage devenir ce qu’ils vont devenir.”

Melissa a maintenant 58 ans et aime enfin sa vie et son apparence

Melissa et son mari ont trouvé une maison à Highland Park et se sont installés dans une vie paisible et rurale. En plus de ses talents culinaires, élever des poules pour leurs œufs et cultiver des légumes sont quelques-unes des compétences qu’elle a acquises grâce à son nouveau mode de vie.

“J’essayais toujours trop de rentrer dans le moule que quelqu’un d’autre voulait”, explique Melissa. “Je suis enfin heureuse dans ma propre peau. Je suis si reconnaissante et soulagée et tellement plus heureuse.”

Que penses-tu de la décision de Melissa de vivre au naturel, selon ses propres termes ?

Sympa/Gens/La star de “La petite maison dans la prairie” Melissa Gilbert a dit NON au Botox et a décidé de vieillir naturellement
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire