Sympa
Sympa

10 Éléments d’extérieur qui nous donnent envie, mais qu’il vaut mieux éviter d’avoir dans son jardin

Aux yeux de beaucoup, avoir son propre jardin est un excellent moyen de s’évader après une journée de travail. Mais la parcelle nécessite de l’entretien, et pas des moindres : du désherbage, de la tonte, du nettoyage. Certains des éléments pour lesquels on a opté au début ne s’avèrent pas à la hauteur de nos attentes, bien au contraire, ils nous rajoutent des tracas.

Chez Sympa, nous avons mené une enquête pour savoir quels éléments il vaut mieux éviter d’avoir dans son jardin, si l’on souhaite se passer de préoccupations inutiles.

Bassin décoratif

Il existe trois choses que l’on ne se lasse jamais de contempler ; l’une d’entre elles est l’eau. Cependant, dans les bassins décoratifs, en particulier de petite taille et avec un revêtement intérieur en plastique, les algues se forment très rapidement. L’eau commence à sentir, des moucherons et autres insectes y apparaissent, et parfois aussi des grenouilles, qui chantent en chœur toute la nuit. Une fois installé, on ne peut pas se permettre de délaisser le bassin : il a besoin d’un entretien permanent, pour lequel on manque parfois de temps ou de courage.

Terrasse en béton lissé

Parfois, par désir de faire des économies et pour éviter la pose de carreaux ou de tout autre revêtement, on privilégie le béton. À première vue, la terrasse en béton peut sembler la solution idéale : pas chère, universelle et durable. Mais ce n’est pas toujours le cas. En raison des changements de température ou de mouvements de terrain, le béton se fissure et on se retrouve face à des réparations à réaliser.

Piscine autoportante

D’une part, la piscine autoportante est une excellente solution lorsque le terrain n’est pas très grand : elle est relativement facile à installer et elle est peu coûteuse. Mais il y a aussi des inconvénients qui peuvent te faire changer d’avis. Le principal est sa fragilité : les parois se déchirent assez souvent. L’eau de la piscine a besoin d’être changée régulièrement et il faut prévoir un traitement chimique pour la désinfecter.

Bassin à poissons

Hormis les bassins décoratifs simples, on installe souvent des bassins à poissons, avec des espèces qui servent à orner ou à être mangées. Cependant, ce genre de petit étang est souvent une source de complications. On n’a pas le droit à l’oubli : deux fois par mois, on doit y effectuer de nombreuses manipulations. Il est nécessaire de repêcher les cadavres des poissons morts, d’utiliser des produits spéciaux, ainsi que des outils et tout un système de nettoyage. Par ailleurs, les bassins de ce genre attirent souvent des invités indésirables, comme des ragondins.

Hamacs

Le hamac évoque une image parfaite : suspendu au milieu d’une clairière, on est plongé dans un rêve en regardant les nuages qui passent. Cependant, les hamacs ont beaucoup d’inconvénients : leurs couleurs fanent au soleil, et le tissu peut aussi moisir. Quant aux modèles en corde, ils manquent tout simplement de confort. Au lieu de ce type d’équipement, il est préférable d’investir dans des chaises longues.

Mobilier d’extérieur inadapté

Les meubles en aluminium ne conviennent pas aux régions venteuses : en raison de la légèreté du matériau, le vent risque de les éparpiller partout sur le terrain. Le mobilier en bois perdra rapidement son aspect en climat humide : le bois gonfle tout simplement. Les beaux meubles coûteux doivent être protégés des intempéries, ce qui signifie la construction d’un cabanon ou leur rangement dans la maison après chaque utilisation. Par conséquent, il est préférable de privilégier quelque chose de durable, comme des meubles en rotin.

Bac à compost

Il est de plus en plus fréquent de voir des bacs à compost dans les jardins. Ils accueillent tous les déchets organiques, qui pourrissent et se transforment en engrais. C’est bon pour l’environnement et cela permet d’économiser sur l’élimination des déchets. Cependant, un bac à compost ne nous régale pas la vue esthétiquement. En plus, il sent mauvais. Parfois, les voisins peuvent se plaindre de l’odeur, et l’endroit même peut attirer des rats, des serpents et divers insectes.

Arbres et arbustes plantés trop près les uns des autres

Lorsqu’on se retrouve face à un terrain vierge, dépourvu de toute végétation, on a envie de le remplir avec des plantes : plus il y en a, mieux c’est. Malheureusement, dans nos tentatives de combler l’espace, nous oublions les règles de plantation à respecter. Par conséquent, quelques années plus tard, les arbres et les arbustes qui ont poussé commencent à “se battre” pour le territoire. Par exemple, les pins ordinaires seront difficilement gérables, si à la plantation la distance entre eux était inférieure à 1,8-3,5 m.

Chemins de gravier

À première vue, le gravier dans une allée ou un parking est une solution peu coûteuse, durable et rapide. Mais il y a aussi des inconvénients. Si ta région a des hivers enneigés, le gravier rendra le déneigement beaucoup plus difficile.

Lors du déneigement à la pelle, les gravillons se mélangent à la neige et se retrouvent sur le côté du trottoir, là où la neige est dégagée. En outre, le gravier est compressé et déplacé suite aux passages de roues fréquents, et la boue s’accumule aux parties dénuées. Par ailleurs, ce type de chemin dégage beaucoup de poussière.

Barbecue fixe

On adore cuisiner sur un feu ouvert, et les grillades sont idéales à cette fin. Mais ne te précipite pas pour installer un barbecue fixe. Premièrement, il coûtera beaucoup plus cher qu’un appareil portable. Deuxièmement, de nombreux utilisateurs considèrent que si tu ne fais pas de grillades souvent, un appareil portable suffit : il demande moins d’entretien.

Quelles solutions as-tu adoptées pour aménager ton propre jardin ? Y a-t-il des objets ou des achats que tu regrettes et que tu ne recommandes à personne ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Partager cet article