Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

12 Habitudes inoffensives qui trahissent une personne mal élevée (même lorsque ce n’est pas du tout le cas)

Certains d’entre nous sont fermement convaincus qu’ils connaissent parfaitement les règles de politesse. Ne pas montrer du doigt un autre individu, éteindre son téléphone au théâtre ou au cinéma, laisser sa place dans les transports en commun aux femmes enceintes ou aux personnes âgées... En effet, ces principes de la vie en société sont connus de tous. Mais en réalité, les exigences de l’étiquette englobent bien plus de choses que celles auxquelles nous pensons.

Chez Sympa, nous pensons que connaître les bonnes manières peut simplifier la vie. Elles ne sont jamais de trop. Tu trouveras dans notre compilation du jour les cas typiques où nous contrevenons aux règles de politesse sans même le savoir.

Laisser sécher son parapluie grand ouvert

À première vue, il semble que laisser sécher son parapluie grand ouvert est la bonne solution. Il aura tendance à sécher plus rapidement si la toile est bien tendue. Mais en réalité, ceci est une illusion. En plus d’être une mauvaise manière, cette méthode de séchage réduit la durée de vie de l’accessoire.

Il faut sécher son parapluie en position semi-ouverte (ne pas fixer la lanière d’accroche sur le scratch ou le bouton). Avant d’entrer dans une pièce, il faut secouer légèrement son parapluie puis le placer dans le porte-parapluie. S’il n’y en a pas, il faut suspendre son accessoire sur le porte-manteau ou sur un crochet en veillant bien à ce qu’il ne mouille pas les vêtements qui se trouvent à proximité.

Ne pas retirer son sac à dos dans les transports en commun

Il est déconseillé de garder son sac à dos derrière soi dans les transports en commun. Ce comportement est imprudent (un sac à dos sur les épaules constitue une chance inouïe pour les pickpockets) et impoli envers les autres usagers. Même la plus petite “bosse” sur le dos occupe un espace précieux et peut causer des blessures involontaires en cas d’engorgement ou de manœuvres brusques du conducteur.

Selon les règles de politesse, il faut tenir son sac à dos entre les mains devant soi.

Souffler sur un plat chaud

Même si tu meurs de faim et que le plat est brûlant, tu ne dois pas souffler dessus pour essayer de le refroidir. Ce geste est totalement déplacé. Selon les normes d’étiquette, tu devrais attendre que la nourriture refroidisse toute seule.

Prendre une pincée de sel avec les doigts dans une salière ouverte

La connaissance de l’ensemble des règles d’étiquette à table permet depuis toujours de juger le niveau de politesse d’un individu. Lors d’un repas, une personne bien élevée ne plongera jamais ses doigts dans une salière ouverte. Pour prendre une pincée de sel, il faut utiliser une petite cuillère dédiée à cet effet. En l’absence de cette dernière, la pointe d’un couteau propre fera parfaitement l’affaire.

Passer le sel et le poivre séparément

Rappelle-toi que le sel et le poivre ne font qu’un. Si lors d’un repas, un convive te demande de lui passer le sel, donne-lui le sel et le poivre en même temps. Il en va de même dans le cas où quelqu’un te demande du poivre, il est de bon ton, de passer le poivre et le sel simultanément. Ces deux épices sont toujours servies ensemble.

Laisser la rondelle de citron dans la tasse de thé

Prendre le thé suppose également le respect de certaines traditions culturelles. Avant de savourer la boisson chaude, il faut impérativement sortir la rondelle de citron de la tasse et la placer sur le bord de la soucoupe conformément aux règles d’étiquette.

Commencer à manger sans attendre que toutes les personnes autour de la table soient servies

L’une des pires violations des règles de politesse est la hâte excessive. Il est inconvenant de commencer un repas tant que toutes les personnes attablées n’ont pas été servies. Même si tu es affamé, il est important de se montrer patient et de faire preuve de respect envers les autres. Attends que tout le monde soit servi avant de déguster ton plat.

Demander à être resservi

De nombreuses personnes seront probablement surprises. Mais demander à se resservir est également un manque de courtoisie. Les experts des bonnes manières soulignent que le verbe “resservir” en lui-même est indélicat. Tu peux accepter une deuxième portion du plat uniquement si ton hôte te propose de te resservir.

Installer un couple côte à côte à table

Encore une autre règle qui est susceptible d’étonner beaucoup de nos lecteurs... En faisant le plan de table, il ne faut jamais placer un mari et sa femme côte à côte. De la même manière, il est déconseillé d’installer un frère à côté de sa sœur. Ce principe étrange à première vue a une explication logique. Les déjeuners et les dîners mondains sont organisés pour permettre aux invités de rencontrer de nouvelles personnes. Il faut donc éviter l’entre-soi.

Dire “Allô, qui est-ce ?” en répondant à l’appel d’un numéro inconnu

Selon les règles d’étiquette numérique, la personne qui reçoit un appel d’un numéro inconnu doit se présenter lorsqu’elle répond pour éviter de faire perdre du temps (et de l’argent) à la personne qui appelle. Cette dernière doit également se présenter en retour en donnant son nom et son prénom. La réponse habituelle connue de tous (“Allô, qui est-ce ?”) est contraire aux bonnes manières.

Parler au téléphone dans une file d’attente

Dévoiler les détails de sa vie privée en parlant fort au téléphone dans un lieu public est déplacé. Cela s’applique également à la situation où la personne patiente dans une file d’attente. De la même manière, il est grossier de décrocher son portable lorsqu’on parle au caissier. Ce comportement constitue un manque de respect envers l’hôte de caisse. S’il s’agit d’un appel urgent, il faut rappeler son correspondant immédiatement après avoir réglé ses achats.

Se justifier lorsqu’on nous fait un compliment

Certaines personnes ont le compliment facile. Elles savent vanter les mérites des autres mais ne savent pas recevoir les éloges. Au lieu d’un simple merci, elles commencent à se justifier ou à refuser le compliment en insistant sur leurs échecs. En réalité, ce comportement est de mauvais ton. En effet, dans cette situation, la personne qui a fait le compliment se sentira gênée et bête.

Donc pour éviter de mettre mal à l’aise son interlocuteur, il suffit de sourire et de le remercier.

As-tu découvert de nouvelles règles d’étiquette dans cet article ? Quelles sont celles que tu respectais déjà ? N’hésite pas à nous donner ton avis et à nous faire part de ton expérience dans les commentaires !

Partager cet article