Sympa
Sympa

15 Adultes qui réussissent tellement bien leur rôle de parent qu’ils pourraient en faire un livre

La vie avec un enfant est un grand défi. De nombreux parents font preuve de divers superpouvoirs — patience, compréhension et humour — pour s’en sortir brillamment. Comme résultat, ils se retrouvent avec des cellules nerveuses indemnes et des enfants heureux.

Récemment, nous avons lu des histoires de parents ingénieux et nous sommes un peu jaloux de leurs enfants.

  • À la pédiatrie, l’enfant commence déjà à pleurnicher à l’entrée, réalisant où il doit aller. Je lui dis généralement qu’il est trop tôt, qu’il faut au moins entrer dans le cabinet du médecin. Il se fige un instant, puis oublie qu’il se plaignait. Je n’utilise pas la méthode dans d’autres endroits pour qu’il ne s’y habitue pas. © metlaotboga / Pikabu
  • Ma mère ne me laissait manger de la soupe qu’après les bonbons. Et elle achetait juste les bonbons qui ne me plaisaient pas. À un moment donné, j’ai cédé et j’ai commencé à la supplier de me laisser manger la soupe. Elle a souri et a dit oui. © turkeypr0 / Reddit
  • Ma nièce n’avait que quatre ans et demi. Chaque conversation au téléphone : “On attend des cadeaux, on veut ceci et cela”. Et chaque fois que c’était possible, je donnais, soit par courrier, soit en envoyant de l’argent sur la carte de ses parents. Mais la dernière fois, quand ils m’ont reconduit chez moi, cette petite pimbêche n’a pas voulu me laisser la serrer dans mes bras pour qu’on se dise au revoir, elle m’a mordu la main et m’a dit : “Embrasse le vélo.” Il s’avère que j’étais censé lui acheter quelque chose et l’emmener voir des dinosaures. C’était un enfant, mais j’étais tellement offensé par ça. Et ses parents ont juste ri de la situation. Je leur ai dit à tous en même temps : “Je n’achèterai rien d’autre à cette petite, puisqu’elle ne fait que demander et piquer des colères si elle n’obtient pas ce qu’elle veut. Et ensuite, chaque fois qu’elle me demandait un cadeau, je répondais de la même manière : “Embrasse le vélo”. On ne me demande plus rien. © MellowMur / Pikabu
  • J’emmenais mon fils de 3 ans chez le médecin pour une vaccination. Il était inquiet tout le long du chemin. Au cabinet du médecin, l’infirmière m’a informée que mon fils allait avoir non pas une mais cinq piqûres. Je me tourne vers lui et, avec un grand sourire, je lui dis : “Bonne nouvelle ! Nous avons eu l’idée de diviser une piqûre en cinq plus petites pour la rendre moins douloureuse.” Un regard de soulagement est apparu sur le visage de l’enfant. © blackbird77 / Reddit
  • Enfant, mon fils était très actif. Au lieu de me tenir la main aux feux de circulation, il essayait de s’enfuir quelque part. Alors j’ai commencé à dire qu’il devait me tenir la main pour que personne ne puisse me kidnapper. Ça a marché. Il s’est senti responsable de moi et me serrait la main très fort. © TimelyKaleidoscope / Reddit
  • Je dis à mon fils : “Oh, tu pleures bien, tu as une belle colère, tu peux le faire plus fort ? Encore plus fort ?”, etc. Sans sarcasme, je l’admire sincèrement. L’enfant se tait, confus. © xobavtapkax / Pikabu
  • Je travaille avec des enfants. À l’âge de 3 ans, les enfants savent déjà parler, mais ils essaient encore d’obtenir ce qu’ils veulent en criant et en pleurant. Une fois, dans le groupe voisin : un enfant criait, pleurait, était hystérique car la maîtresse ne lui a pas permis quelque chose. Eh bien, en passant pour me faire une tasse de thé pendant la pause, j’ai entendu ses “sanglots” et le soupir amer de ma collègue, qui avait essayé tous les discours et toutes les méthodes. J’ai regardé le garçon et il n’avait même pas versé une larme. “Loulou, tu ne pleures même pas !” Le gamin s’est tu momentanément, s’est figé et a arrêté de crier. Ainsi, lorsqu’on rappelle à l’enfant qu’il ne pleure pas du tout, mais qu’il est en train de faire un caprice, tous les cris cessent instantanément et le problème ne semble plus être un problème. © J*****0630 / Pikabu
  • J’ai une bonne méthode pour calmer les enfants. Mais je l’utilise après une crise de larmes lorsque les enfants pleurent pour le plaisir de pleurer. Je leur dis que c’est mon tour de pleurer et je commence à le faire. Et s’il y a d’autres enfants autour, je les laisse tous pleurer, mais un par un. © spleenboggler / Reddit
  • L’enfant est tombé et pleure. Le père se tient à quelques mètres : “Viens ici, je vais te prendre dans mes bras”. L’enfant se lève et court pour qu’on le prenne. L’option du parent qui court prendre l’enfant dans ses bras n’a pas fonctionné, l’enfant a été trompé. © iTmr / Pikabu
  • Ma grand-mère m’a préparé pour l’école. Il y avait un poster de l’alphabet au-dessus de mon lit, que je détestais ; je n’ai voulu apprendre à lire qu’à l’âge de six ans, lorsqu’elle a emprunté “L’île mystérieuse” à la bibliothèque. Soi-disant pour elle, mais maintenant je ne peux pas croire que ma grand-mère ne l’avait pas lu avant. Je lui ai demandé de lire à haute voix, bien sûr, et elle a lu un passage et a dit qu’elle n’avait pas le temps et qu’elle était épuisée. Fatiguée d’attendre, j’ai pris le livre, l’ai ouvert à la page où ma grand-mère était en train de lire, et l’ai lu d’une traite, puis à nouveau depuis le début. Je ne comprenais pas comment je faisais moi-même, et je n’y pensais même pas, car j’étais préoccupée par d’autres choses. À l’âge d’aller à l’école, j’avais lu toute la littérature pour enfants de la maison, et je demandais souvent à ma grand-mère de m’emmener à la bibliothèque pour en trouver d’autres. © Pi**ear / Pikabu
  • En général, mon fils mange des légumes, mais parfois il fait des caprices. Je l’ignore et je demande : “Tu veux des carottes ou des haricots verts ?” Mon fils choisit toujours l’un des deux. Je mets simplement ces légumes dans son assiette et il finit par les manger. J’ai de la chance. © lilpastababy / Reddit
  • J’ai observé une situation comme celle-ci. L’enfant refusait de sortir les poubelles, ce à quoi le père a répondu un jour qu’il le ferait lui-même, pas de problème. Il a également ajouté qu’il était perturbé parce qu’il pensait que son enfant était suffisamment grand et responsable. Le fils s’est ainsi senti comme un petit et, au bout d’une semaine, il a commencé à sortir les poubelles sans qu’on le lui rappelle. © Bay1Bri / Reddit
  • Enfant, je refusais de me lever le matin. La solution de ma mère a été de faire une blague à mon père. L’idée était que je m’habille, que je me cache sous les couvertures et que je fasse semblant de dormir. Puis papa venait me réveiller. Je lui riais au nez parce que j’étais déjà habillé et prêt. Cela a duré des années, et je n’ai rien soupçonné. En grandissant, j’ai compris que mes parents voulaient juste que je m’habille plus vite. © mfiggfi / Reddit
  • Il y avait un livre sur l’étagère que je n’étais pas autorisé à lire. Mes parents ont dit qu’ils ne me laisseraient le lire que si je me conduisais bien. C’était les vacances d’été, et j’étais seul à la maison — l’occasion parfaite pour prendre un livre. J’en ai lu la moitié en une seule séance. Le livre s’intitulait “5 000 ans d’histoire de la Chine”. Oui, je me suis fait avoir. © oddstodd / Reddit
  • Une situation dans un magasin. Un garçon voulait aider sa maman à sortir les aliments du panier sur le tapis de la caisse enregistreuse, mais il a accidentellement cassé un pot de purée de fruits. Sa mère lui a dit : “Ne t’inquiète pas, je sais que tu voulais m’aider. Ce n’est pas grave.” Mon âme s’est mise à chanter. © yauheniyaa / Twitter

As-tu des astuces que tu utilises avec succès pour élever tes enfants ?

Photo de couverture J*****0630 / Pikabu
Sympa/Conseils/15 Adultes qui réussissent tellement bien leur rôle de parent qu’ils pourraient en faire un livre
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire