Sympa

20+ Conseils donnés par une styliste populaire, qui peuvent d’abord sembler déconcertants, mais que nous voulons ensuite reproduire

La styliste Yana Fisti est suivie par plus d’un demi-million d’abonnés sur son compte Instagram. Cela ne peut signifier qu’une chose : les filles veulent toutes suivre la mode, être au courant des nouveautés de la saison et surtout, comprendre comment adapter les tendances qui peuvent parfois paraître étranges dans la vie quotidienne.

Chez Sympa, nous souhaitons que le plus grand nombre de personnes à travers le monde soient satisfaites de leur reflet dans le miroir. Nous sommes donc allés sur le blog de Yana Fisti pour découvrir des conseils faciles à appliquer dans la vie de tous les jours.

L’une des principales questions de cette saison :
" Les santiags sont-elles passées de mode ? "

Ces choses-là ne se démodent pas, car cette notion n’existe pas pour ce type de chaussures. Sur la photo, on peut voir trois articles : le jean, la chemise à carreaux et les bottes de cow-boy (santiags). Il s’agit de trois des basiques des styles vestimentaires américains tel que le Boho ou le Country. C’est un style qui ne peut pas devenir obsolète, car plus personne ne les porte dans leur forme traditionnelle. Les créateurs adaptent ces styles à chaque saison en faisant toujours plus de nouvelles combinaisons. Il ne faut pas oublier qu’il y aura toujours des vêtements et des chaussures qui resteront indémodables et que l’on se fera un plaisir de les porter chacun à notre manière pour créer notre propre style.

Une question fréquente est de savoir quelle taille choisir :
la nôtre, une autre, plus grande, plus petite, etc.

Je te conseille vivement d’oublier les fameuses divisions des tailles S, M, L. En effet, un vêtement qui n’est pas à ta taille peut parfaitement t’aller, alors qu’un autre soi-disant à ta taille peut tout simplement déformer ta silhouette. De plus, les grilles de tailles sont différentes pour toutes les marques, et lorsque l’une indiquera un 38, cela correspondra à un 42 pour une autre. Essaie différentes tailles, expérimente : c’est la seule façon de comprendre ce qui est bien pour toi et ce que tu dois t’interdire.

Ne cours pas absolument après certaines lettres sur l’étiquette, car cela en dit long sur toi. Il y a des femmes qui sont prêtes à tout pourvu qu’elles aient sur le dos un vêtement arborant une étiquette XS. En fait, que tu rentres dans un XS ou non n’est pas la question. Ne sois pas comme ça.

La tenue obligatoire dans ta garde-robe

Si un maniaque de la mode s’approche de moi dans une ruelle sombre et me demande, le couteau sous la gorge, de nommer un article obligatoire dans toute garde-robe digne de ce nom, je répondrai sans aucune hésitation que tout le monde devrait posséder un tailleur pantalon. C’est beau et polyvalent. Pour moi, c’est exactement le genre de tenue que l’on peut porter quelle que soit l’occasion.

Comment bien se préparer pour une nouvelle saison

  • Débarrasse-toi de tout ton stock de tricots ou autres hauts trop serrés datant de plusieurs siècles. Jette les choses qui sont passées de mode et dont tu n’as plus l’utilité ! Et cesse d’espérer qu’elles ressusciteront d’entre les morts par quelque miracle que ce soit, ou qu’elles reviendront au goût du jour comme par magie.
  • Il est tout à fait possible de donner des vêtements à recycler ou de les mettre dans des boutiques de seconde main, et cela en toute bonne conscience, car les options sont nombreuses. Prends en compte les défauts de tes affaires, si c’est réalisable et si tu le peux, restaure-les. Sinon, adieu.
  • Tu as trié tes vieilles affaires ? C’est bien, car il est temps d’ajouter des vêtements dans ta garde-robe. Commence par de volumineuses chaussures de sport blanches : elles sont utiles, confortables et très à la mode. En plus elles sont jolies, seront une partie indispensable de ta garde-robe et elles iront avec toutes tes affaires. Non, non, ne râle pas, essaie !
  • Choisis et achète au moins une chose à la mode que tu porteras certainement cette saison. Ajoute dans ta garde-robe un vêtement branché : un article en cuir beige, un short cycliste de couleur, un denim délavé, un imperméable, un sac de perles en bois, du tye-and-dye, du crochet et bien d’autres belles choses.
  • Procure-toi des lunettes avec des montures colorées, ainsi que des épingles à cheveux, des foulards, des collerettes, et des ceintures. L’investissement est minime, mais l’effet de nouveauté est garanti.

Les stars hollywoodiennes ont commencé à porter des tenues tellement moulantes qu’on dirait qu’elles portent des combinaisons de plongée

Ces tenues sont tellement sexy, confortables et chaudes que même les podiums se sont emparés de cette tendance. Par contre, je pense que ces costumes ne peuvent être achetés et portés que par des femmes qui sont totalement sûres de la perfection de leur corps. Les créateurs de mode ont retravaillé ce vêtement tendance en pulls à manches longues avec un col possédant une fermeture éclair. Il en résulte une image de “petite amie de surfeur”, mais il n’est pas honteux de sortir accoutré de cette manière. D’ailleurs, ces pulls s’accordent très bien avec des vestes classiques, et cela donne un rendu beaucoup plus moderne qu’avec des cols roulés ordinaires.

Auparavant, les perles étaient considérées comme
totalement obsolètes, preuve de mauvais goût et sorties d’une vieille armoire.

Dernièrement, elles ont connu une “seconde naissance”. Avant, si l’on ne voyait les perles que sur les chapeaux portés par la reine d’Angleterre, cela s’est beaucoup démocratisé depuis, car on les arbore maintenant sur les jeans, les chaussures de sport, les survêtements, les trench-coats, tee-shirts, sweats à capuche et autres vêtements inhabituels pour ces perles plutôt " classiques ". Donc si tu ne t’es pas encore procurée ces petites pierres, il est temps de sortir ta carte bleue ou de faire les tiroirs de ta grand-mère.

Les phrases les plus agaçantes à entendre,
selon moi, en tant que styliste.

  • Il n’existe pas une formule tout prête de garde-robe de base et universelle pour toutes. Tu as ta propre garde-robe de base, Kim Kardashian en a une autre et c’est tout à fait normal.
  • La garde-robe capsule (capsule wardrobe) désigne une garde-robe pensée dans son ensemble et non pas pièce par pièce, cohérente et plutôt minimaliste. Si je trouve cela judicieux d’emporter une garde-robe capsule en voyage, lorsque tu as certaines contraintes à respecter, dans la vie de tous les jours, ce n’est pas nécessaire. En effet, les gens doivent comprendre les principes de la combinaison des vêtements, et qu’il est utopique d’essayer en permanence de tout ajuster à la seule présence d’un certain nombre d’articles dans une garde-robe.
  • Tons de saisons, image naturelle, vêtements de couleurs d’automne. Si tu veux être rangée dans une case, voici ton lexique. Cependant, si tu désires être élégante, il faut les oublier très vite, comme un cauchemar, car ces concepts n’ont rien à voir avec le style. Il suffit de regarder ceux qui les “prêchent”, et tout devient clair.
  • Vestes, vestons. Les vestes modernes pour femmes sont des blazers.
  • Un sac pour tous les temps, et un sac pour tout. Lorsque l’on me demande de conseiller un sac à main qui ira pour toutes les occasions, je ne peux pas le faire tant que je ne t’aurai pas vue en personne et que je n’aurai pas examiné ta garde-robe. Une réponse adéquate ne peut être donnée qu’après une analyse détaillée, et pas autrement. Après l’analyse de ta garde-robe, tu comprendras ce que tu dois y ajouter pour couvrir tes besoins. Normalement, il s’agira de deux ou trois choses, car il n’est pas essentiel de se limiter à une seule.
  • En ce qui concerne le noir, est-il toujours à la mode ? Oui, j’entends encore de telles questions.
  • " Mais oui, bien sûr " Si tu écoutes bien, tu te rendras compte que cette phrase est régulièrment utilisée. As-tu entendu qu’on pouvait changer de sexe sans aucune opération chirurgicale, en mettant simplement des chaussures de sport et des vêtements larges ? Oui, j’étais aussi étonnée.

La plupart d’entre nous font toujours les mêmes erreurs lorsqu’ils choississent leurs tricots.

  • L’épaisseur du tissu. La maille du tricot peut être fine, épaisse ou très épaisse. Cependant, on ne peut pas choisir les vêtements selon l’épaisseur de la matière, il est nécessaire de les essayer et de bien les regarder. Il faut toujours garder un peu d’espace entre le corps et le tricot sinon tu risques d’avoir l’air ridicule si tu n’as pas un corps vraiment parfait.

  • La qualité. Si le tricot est de mauvaise qualité, cela se verra et cela gâchera ta silhouette. Tu ne dois pas voir apparaître de peluches sur le tissu. Compare ces vêtements entre les magasins haut de gamme à ceux bas de gamme, tu verra tout de suite qu’il y a une différence évidente.

  • La partie élastique sur les hanches. Tout va dépendre du résultat que tu veux obtenir. L’élastique met l’accent sur tes hanches, alors tu peux choisir cet article si tu veux cacher ton ventre et ta forte poitrine. Pour ma part, je préfère porter des vêtements sans élastique, de coupe ample qui couvre les hanches, comme je n’ai pas pour but de cacher ni mon ventre ni mes seins.

Comment tirer parti des tricots

  • Mets ton sweat dans ton pantalon pour montrer ta ceinture ou le bouton de ton jean.
  • Tu peux baisser les manches pour couvrir une grosse partie de tes mains si le sweat est un peu grand pour toi, ou bien le porter manches retroussées.
  • Pour la coiffure, place tes cheveux derrière tes oreilles, et enfile-les dans le col pour un effet asymétrique. Grâce à ce petit détail, dans la plupart des cas, il se dégagera de toi une image décontractée. Il est nécessaire de faire exprès de laisser tes cheveux à l’intérieur du col après t’être habillée.
  • Les accessoires sont très importants, ils sont à la base de tout, donc n’oublie pas les chaînes avec des pendentifs style années 70, et un bracelet par-dessus la manche est toujours une bonne idée, car simple et originale.
  • N’oublie pas les combinaisons de couleurs. Le beige va très bien avec le gris. Souviens-toi qu’il est plus difficile de combiner les couleurs pastel que les couleurs acidulées.

Le style seventies sera apprécié par celles qui en ont marre des tendances moches des années 80 et 90,
et qui cherchent quelque chose de féminin.

Chacune d’entre nous peut trouver quelque chose d’intéressant et se créer une belle image basée sur les éléments du style éclectique des années 70. Dans cette tendance, tu peux piocher des jupes marron en velours côtelé, des cols roulés portés avec de petits médaillons ou des chaînes, des nœuds papillons, des robes en mousseline à motif géométrique, des jupes trapèze, des articles à carreaux, ou bien des jeans évasés, des chaussures à plateforme, ou encore des vêtements en daim ou en cuir.
Si tu ne trouves pas de magasin basé sur la mode issue des années 70 de ta grand-mère, regarde les films " Kramer contre Kramer “, ” Annie Hall " ou " Klute " pour y trouver l’inspiration. L’autre manuel idéal pour toi serait de voir ou revoir le défilé de mode de la maison Cécile, saison automne-hiver 2019/2020. Tu comprendrais tout de suite comment porter les vêtements de style rétro dans ta vie quotidienne.

Pour comprendre ce qui a du style et ce qui n’en a pas,
il faut comparer l’apparence “avant” et “après”.

Les filles ont peur des couleurs inhabituelles, peur des nouvelles coiffures, peur de couper leurs cheveux 2 cm plus court que prévu, peur d’un peu plus sombre ou plus clair, peur d’une nouvelle forme de talon, peur de se démarquer de la foule, peur de se maquiller, peur de montrer leurs atouts, peur de se sentir ridicules. Bien que je trouve cela absurde, je voudrais préciser que ces moments de “ridicule” sont importants et que tout le monde devrait les vivre, car sinon tu ne pourras jamais comprendre ce qui est bon et ce qui est mauvais pour toi.

On peut définir l’âge psychologique d’une femme
sans passer de test sur internet.

Pour cela, il suffit de baisser le regard et d’examiner avec quelles chaussures elle a accordé son manteau. Je reproche aux femmes de toujours porter des bottes noires classiques qui montent jusqu’aux genoux. Les filles, sérieusement, jusqu’à quand allez-vous porter ça ? C’est une combinaison ridicule.

Le pire, c’est que celles qui arborent ce tandem sont persuadées de l’immuabilité de cette tradition. Elles crient haut et fort que la mode d’aujourd’hui manque de féminité, et que seules les bottes classiques conservent la sensualité féminine. Et cela, même si il y a beaucoup d’autres variantes comme les Uggs, les Sorel, les bottines, santiags ou chaussures de sport.

Une casquette pour un hiver doux

Ne t’inquiète pas, la casquette ne fera pas de toi un rappeur et ne te téléportera pas dans les années 90 sur la chaîne musicale MTV. Il s’agit d’un mauvais stéréotype. La casquette, c’est précisément le détail qui peut diversifier ta tenue hivernale, transformer ton apparence ordinaire en quelque chose d’un peu plus intéressant.⠀

  • La texture. Oublie la petite grille à l’arrière, car c’est la version estivale. Le tissu doit être dense, solide, et non pas mince.
  • Snapback (type de casquette américaine avec languette de réglage à l’arrière et visière plate) ou classique ? Plutôt une classique, car elle s’associera plus facilement à ta garde-robe, il ne te faudra pas deux heures pour t’apprêter. La Snapback n’est pas aussi polyvalente.
  • Les détails. Te souviens-tu de ces effrayants couvre-chefs roses vifs qui semblaient avoir été trempés dans un bain de strass ? Par pitié, surtout ne mets jamais ça. La règle : modération, minimalisme et couleur sobre.
  • Imagine que tu doives trouver la perle rare dans le monde des casquettes. L’essentiel, c’est de ne pas exagérer et de toujours garder en tête que si tu dois sortir par −15 °C, mieux vaut encore un bonnet classique et un grand foulard ou une écharpe.

Les collants à la mode

  • Les collants ajourés sont intemporels et toujours d’actualité, même si on doit reconnaître qu’il y a beaucoup de clichés liés à ces collants, comme à ceux en résille. Par exemple " tu ne peux en porter que si tu as de longues jambes " ou " je suis trop grosse pour me permettre de porter ça ". La couleur est aussi très importante pour ce type de collants et peut changer radicalement la perception. Si tu n’as pas les jambes fines, prends une couleur sombre. Ne fais pas d’expériences avec les teintes nude.
  • Avec des logos. Si tu n’aimes pas les logos sur les vêtements, il n’est pas non plus nécessaire de porter des collants imprimés. Si tu désires tout de même en mettre, tu peux choisir des motifs grands ou petits, car les deux sont à la mode.

  • Les collants de couleur claire. Les collants de couleur claire sont devenus classiques avec le temps. Cependant, n’hésite pas à faire varier les couleurs, avec des rouges, jaunes, verts et même néons, et si le cœur t’en dit, tu peux les changer chaque jour selon ton humeur et ton look.
  • Pour les amatrices de collants à fleurs, il faut savoir qu’ils se marient très bien avec des vêtements très féminin et délicats. Un seul conseil : si tu n’es pas une grande spécialiste de la mode, mets ce genre de collants avec quelque chose de sobre, tu auras moins de risques d’avoir l’air ridicule.
  • Les collants résille existeront toujours, même si certainrs femmes ne les aiment pas et voudraient bien s’en débarrasser. Un conseil : si tu as froid quand tu mets des collants résille, enfile d’abord des collants classiques beiges ou transparents. Tu auras plus chaud et tu auras l’apparence décontractée.
  • Les collants avec imprimés léopard. Accepte-les et apprends à aimer les porter.

La phobie de la doudoune

On pense qu’il est impossible d’être féminine avec une doudoune. Certaines personnes en ont une peur bleue, parce qu’elles pensent qu’une fois qu’elles ont porté une doudoune, il n’y a plus de retour en arrière possible. Tu te baladeras l’hiver comme un explorateur polaire des villes, mais tu ne pourras pas l’enlever parce qu’elle est trop confortable. Cela s’appelle l’addiction aux doudounes. C’est pourquoi les filles choisissent souvent un manteau classique. Ce n’est pas toujours confortable, mais au moins elles ont la certitude de conserver leur féminité.

Soyons honnête : on peut être belle en portant une doudoune et attirer l’attention sur nous. Surtout qu’il existe des millions de couleurs et de modèles différents. La dernière chose à faire pendant l’hiver, c’est de s’inquiéter du manque de féminité de ton apparence. On peut tout à fait prouver que la doudoune peut être un vrai atout style qui permet en plus d’éviter de tomber malade.

Comment rester jolie avec une doudoune

  • N’aies pas peur d’expérimenter les choses colorées. Si tu aimes les vêtements de couleurs claires et acidulées et que tu en possèdes en grande quantité dans ta garde-robe, choisis une doudoune de couleur sobre pour ne pas surcharger tes tenues. Cependant, comme le nombre de ces exemplaires dans les rues de la ville est minime, essaie de choisir une doudoune avec des couleurs qui changeront du classique gris-noir. ⠀ ⠀
  • Ne néglige pas le maquillage. Pourquoi ? Parce que ton apparence dans la plus belle des doudounes ne serait pas complète sans le maquillage de base. Il ne faut pas oublier de cacher tes cernes de panda. Ne sois pas paresseuse, des cheveux propres, une peau bien soignée et un maquillage modéré ne sont jamais superflus. Essaie de dormir suffisamment pour avoir un teint éclatant, véritable maquillage naturel.
  • Choisis la bonne coupe. Il est difficile de sortir du cliché selon lequel les doudounes sont peu attrayantes. N’oublie pas que les doudounes peuvent être différentes les unes des autres ! D’ailleurs, le problème n’est pas le budget qu’on y consacre, mais plutôt les mauvais choix initiaux des gens.
  • Fais aussi très attention aux chaussures. Beaucoup de femmes parient malheureusement sur des chaussures disgracieuses, et si le dieu de la mode existe, qu’il nous en préserve. Elles choisissent généralement des bottes noires qui montent jusqu’au genou. Je te le dis tout de suite, ça tue tout le look. Les doudounes sont superbes lorsqu’elles sont accompagnées de chaussures à petits talons, des bottes texturées ou encore de baskets.
  • Regardons les choses en face. Peu importe ton opposition, les vêtements oversize restent élégants. Plus vite tu t’en en rendra compte, mieux ce sera.

Quelques conseils pour les filles à forte poitrine
pour bien choisir un pull

  • Lorsque tu choisis un pull, fais attention à la densité de la maille, qui ne doit pas être “écrasée” pour qu’il ne fasse pas article bon marché issu des magasins de destockage.
  • Tu te souviens que le pull ne doit pas être serré, n’est-ce pas ? Choisis une taille plus grande ou simplement un modèle un peu plus ample.
  • Regarde aussi les modèles avec un décolleté arrondi et peu profond sous la gorge. C’est important, car les pulls ayant des décolletés profonds conviennent réellement mieux aux filles à petits seins.
  • Les motifs, ou autres décorations tricotées, contribuent également à l’amélioration visuelle. Essaie de choisir la version “light”.
  • La couleur de ton pull n’affecte en rien la perception visuelle. Habille-toi en rouge de la tête aux pieds, ou même en gris, mais ta poitrine restera telle qu’elle l’était. N’attribue donc pas aux couleurs des pouvoirs magiques ou miraculeux, mais limite-toi aux options de noir et de blanc. ⠀
  • Il est aussi très important que la longueur du pull atteigne le milieu de la cuisse, car combiner une grosse poitrine avec une longueur de pull trop court n’est pas une super idée.
  • Si tu as une forte poitrine, tu peux porter un col roulé, mais il ne doit pas être fin, court ou moulant.

Comment bien choisir sa veste en cuir

Les vestes en cuir sont toujours à la mode. Oui, leurs coupes peuvent changer, ou être complétées par des ornements, accessoires et broderies, mais cet article reste néanmoins le plus performant pour réussir les meilleurs combinaisons possibles avec les autres vêtements. Par contre, certaines se trompent encore dans leur choix : soit elles l’achètent trop ajustée et courte, soit beaucoup trop large, ou encore trop garnie d’ornements.

  • Si tu désires t’offrir une veste pour la transmettre ensuite à tes enfants, petits-enfants, ou encore arrière-petits-enfants, choisis des modèles classiques sans aucun ornement, et sans volume excessif. Simplicité maximale de conception et aucune fioriture.
  • Les variantes en daim sont tentantes, mais le soin à apporter à une telle veste sera cause de soucis et e tourments. Elles sont belles, mais vraiment pas pratiques.
  • À celle qui achète encore des vestes en daim, permets-moi de te dire clairement et brièvement : au recyclage !
  • En ce qui concerne les perfectos ou autres vestes en cuirs pour motards, tu peux les décorer avec des patches en forme de fleurs, cœurs ou oiseaux s’ils ont l’air original, sinon laisse tout ça à celles qui ont la tête dans les nuages.
  • Une veste en cuir ne doit pas obligatoirement être noire. Il y a aussi le marron et au moins une douzaine d’autres couleurs.

Je me suis toujours demandée comment des filles ayant suffisamment d’argent arrivaient à s’habiller
sans goût et de manière insipide,
avec des articles ayant l’air bon marché voire vulgaire.

Certaines portent tout un tas de marques, avec une avalanche de diamants, mais tout cela est si ennuyeux et ringard que l’on se dit involontairement : “C’est de l’argent mis entre de mauvaises mains”. Je veux parler des robes courtes et moulantes portées avec de hauts talons aiguilles accompagnés d’un sac Chanel.

Par exemple, il y a quelques années, il y avait beaucoup de femmes qui portaient des tenues identiques composées de leggings en cuir, de longs pulls et d’un gilet en fourrure. Oui, cela coûte peut-être cher, mais où est le charme de l’originalité ? Après tout, il y a beaucoup de filles qui réussissent à s’habiller avec du prêt-à-porter dans les magasins de moyenne gamme, mais qui savent combiner les vêtements de manière extrêmement cool. Le tout, c’est d’être unique.

Et toi, penses-tu que le style n’est qu’une question d’argent
ou qu’il n’est pas nécessaire d’en dépenser beaucoup pour avoir un super look ?
N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture yanafisti / instagram