Sympa

20 Règles d’étiquette vraiment utiles, et même pour ceux qui n’apprécient pas l’ambiance guindée des grands restaurants

3-3-
25k

Le mot “étiquette” remonte à l’époque de Louis XIV lorsque les invités se voyaient remettre des cartons avec une liste de règles de bonne conduite à respecter. De nos jours, notre manière de se tenir n’est pas aussi réglementée que jadis, mais quelques connaissances sur la façon de manger un hamburger ou d’enlever les traces de rouge à lèvres sur un verre pourraient être utiles afin de ne pas commettre des impairs et d’avoir plus de confiance en soi.

Sympa a étudié des centaines de vidéos d’experts en étiquette et a hâte de partager avec toi quelques-uns de leurs précieux conseils !

  • Si tu as invité une personne à déjeuner ou à dîner, tu ne dois pas commander tes plats en premier. Il vaut mieux attendre que ton invité fasse son choix. Dans le cas contraire, il peut arriver que toi, tu décides de prendre, par exemple, une petite salade, tandis que ton convive tout en ayant faim, n’osera pas commander un plat plus important.
  • Si lors d’un déjeuner ou d’un dîner, tu attends un coup de fil, signale-le à ton invité à l’avance. Pendant la conversation téléphonique, il est préférable de quitter la table pour que la personne qui t’accompagne ne se sente pas mal à l’aise.
  • Contrairement à ce que tout le monde croit, une serviette en tissu peut être glissée derrière le col, mais seulement si tu comptes manger de la soupe. Dans ce cas-là, il serait poli de signaler à ton interlocuteur que tu as l’intention de t’en servir pour éviter de te tacher.
  • Il est malpoli d’utiliser un cure-dents à table, il est conseillé de le faire dans les toilettes. D’ailleurs, tu ne trouveras jamais des cure-dents dans un grand restaurant.
  • Les gauchers n’ont pas de règles spécifiques à adopter : eux aussi, ils doivent tenir une fourchette avec la main gauche et le couteau avec la main droite.
  • La soupe thaïlandaise tom yam se mange avec du riz, ou plutôt on mange le riz avec la soupe. Il faut prendre une cuillère de riz et la tremper dans la soupe. Les herbes aromatiques et la citronnelle ne sont que des condiments, tu peux manger seulement des crevettes et des champignons. Dans la culture thaïlandaise, la soupe en tant que telle n’existe pas, il s’agit plutôt d’une sauce avec laquelle ils arrosent le riz.
  • Si tu t’es fait servir une salade verte avec des grosses feuilles, tu as le droit de les manger avec les doigts. Pour ce faire, tu dois savoir te servir parfaitement des couverts et tes voisins de table doivent l’avoir remarqué.
  • La roquette, le carpaccio et les autres aliments en tranches longues se mangent avec une fourchette. Tu dois les enrouler autour de l’ustensile.
  • L’élégance est une affaire de savoir-vivre. Si tu prends ton repas dans un restaurant portuaire au bord de la mer, tu peux tout à fait te permettre de manger les crevettes avec les doigts. Dans un restaurant chic, il faut utiliser les couverts.
  • Le plat japonais ramen doit être mangé dans l’ordre inverse d’une soupe traditionnelle : le mieux est de commencer par les nouilles, la viande et autres ingrédients pour finir par le bouillon. Les nouilles se mangent dans un bol avec des baguettes.
  • Dans des hôtels offrant un buffet le matin, descendre en tenue décontractée comme à la maison au petit-déjeuner est mal vu. Par ailleurs, il n’est pas conseillé de mettre des aliments chauds et froids dans la même assiette, tout comme en prendre en grande quantité, il vaut mieux faire plusieurs allers-retours. Il est également impoli de choisir de meilleurs morceaux, il est plus correct de prendre ce qui se trouve en haut ou sur le côté.
  • Afin de ne pas laisser de traces de rouge à lèvres sur un verre, il vaut mieux y penser avant et choisir un rouge sans transfert. Si tu n’en as pas, tu peux utiliser l’astuce suivante : passe la langue sur les lèvres avant de boire. Si les marques sont tout de même visibles, tu peux les effacer discrètement avec une serviette en papier, jamais en tissu. Pour ne pas laisser de traces tout autour d’un verre, pense à toucher le verre avec les lèvres au même endroit.
  • En ce qui concerne la manière de manger les moules, les avis divergent. Certains recommandent de les manger avec les doigts, d’autres à l’aide de couverts. L’une des techniques conseillées est de prendre une coquille vide dans la main droite et de s’en servir comme d’une pince en retirant la chair des moules entrouvertes tenues par la main gauche.
  • Un hamburger est avant tout un plat de restauration rapide qui peut être mangé avec les doigts. Dans un restaurant, il est préférable d’utiliser des couverts. Pour que le sandwich ne tombe pas en morceaux, tu peux le consolider avec un long cure-dents prévu à cet effet.
  • Si tu as commandé un plat dans un restaurant et que tu ne sais pas comment le manger, n’hésite pas à poser la question au serveur. Le chef cuisinier a pu tout à fait inventer une nouvelle présentation qui peut paraître déroutante au premier abord.
  • Si tu as choisi des œufs au plat au petit-déjeuner dans un restaurant, ils seront probablement accompagnés d’une cuillère. Tremper le pain dans le jaune n’est pas très raffiné. Pour t’en sortir avec élégance, il faut manger avec la cuillère d’abord les jaunes en les retirant à l’aide de la fourchette, et ensuite les blancs.
  • Essaye de ne pas croiser tes jambes et de ne pas les mettre l’une sur l’autre, mais de tenir les genoux ensemble ; ainsi, tu pourras plus facilement garder ton dos droit en étant assis dans un restaurant.
  • Les raviolis géorgiens, khinkali, se mangent traditionnellement avec les doigts sans couverts. Il faut attraper “le petit sachet” par le haut, le mettre dans la bouche, le retourner, mordre dans la pâte pour aspirer le bouillon et ensuite manger ce qui reste. Le bout de “queue” doit rester dans la main.
  • Si tu as prévu un petit-déjeuner d’affaires et que ton partenaire te propose de vous retrouver autour d’un thé matinal, cela signifie que le rendez-vous aura un caractère informel. La proposition d’une entrevue autour d’un café à l’heure matinale suppose une discussion plus sérieuse.
  • Afin d’éviter un impair au moment de régler l’addition lors d’un rendez-vous galant, l’homme qui a invité une jeune fille, peut préalablement demander au serveur de ne pas amener le ticket à la table et payer directement à la caisse. S’il s’agit d’un rendez-vous entre amis, il est tout à fait correct de poser une brève question à ton interlocuteur : “On partage l’addition ou je t’invite aujourd’hui et tu m’inviteras la prochaine fois ?”

Selon toi, est-ce qu’un homme doit payer entièrement l’addition au premier rendez-vous ? Ou cette règle n’est-elle plus d’actualité ? N’hésite pas à partager ton avis dans les commentaires ci-dessous !

Photo de couverture Spencer Davis / Unsplash
3-3-
25k