Sympa

26 Plats à éviter au restaurant selon les chefs et les serveurs

75 % des clients vont dans les cafés et au restaurant pour passer moins de temps en cuisine et bien manger avec leurs amis dans un endroit agréable. Aujourd’hui, on a l’impression que les restaurants sont capables de satisfaire les gourmets les plus exigeants. Les menus ouvrent l’appétit des consommateurs et donnent envie de tout commander. Mais certains plats présentés au menu sont absolument à éviter pour ne pas se gâcher la soirée, voire compromettre sa santé.

Sympa a étudié de nombreux avis de serveurs, de chefs et de commis de cuisine publiés sur internet pour connaître les plats à éviter au restaurant malgré leur apparence appétissante.

  • Dans les restaurants japonais, iI vaut mieux éviter de commander le tempura (des tranches de légumes et de fruits de mer plongés dans une pâte à beignets et frits dans une huile bien chaude) : seuls ceux qui travaillent en cuisine savent que l’on ne change pas souvent l’huile de friture.

  • Évite de manger des sashimis (tranches de poisson ou des fruits de mer consommés crus) le soir. On pourrait te servir les restes des produits utilisés pour d’autres plats pendant la journée. Opte plutôt pour une assiette de soupe. Tu pourras déguster des sashimis dans les restaurants spécialisés, obligatoirement le matin quand les produits sont vraiment frais.

  • Ne commande pas de trucs de la carte “secrète” de Starbucks, parce qu’en fait, elle n’existe pas. Si tu veux prendre un “Nutella Frappuccino”, un “Caramel Snickerdoodle Macchiato” ou quelque chose comme ça, choisis séparément une boisson de base et des coulis ou des suppléments à y ajouter. Si tu ne donnes que le nom de la boisson, ce sera un casse-tête chinois pour les employés de Starbucks qui devront inventer une recette au fur et à mesure. Ce ne sera jamais exactement ce à quoi tu t’attendais.

  • On met souvent dans les sandwiches grillés, surtout dans les chaînes populaires de restauration rapide, du poulet périmé : on marine la viande dans de la sauce bien à l’avance et ensuite on la fait griller assez longtemps.

  • Des croquettes ou des nuggets de poulet : pour les préparer, on utilise le plus souvent des restes de viande de qualité inférieure.

  • Ne commande jamais de plats aux tomates crues, même pas un hamburger. Ces légumes constituent un milieu favorable au développement des bactéries pathogènes. C’est mauvais pour la santé. Mais il y a des exceptions : un bon établissement où l’on fait vraiment attention à la qualité des produits.

  • Tu devrais éviter de manger de l’espadon, même si tu veux goûter un plat exotique. Tous les poissons d’eau de mer ont tendance à être riches en parasites, mais l’espadon en grouille tout particulièrement.

  • Si l’on a ajouté du fenouil moulu à ton poisson, cela veut dire qu’on a essayé de masquer l’odeur désagréable d’un produit périmé. Le poisson frais n’a pas besoin ni d’assaisonnement ou et d’assaisonnement.

  • Pendant les happy hours au resto, on propose souvent des boissons en promo qui ne sont pas présentées dans la carte. On y met des ingrédients qui laissent à désirer en camouflant cela avec beaucoup de sirop.

  • Il ne faut pas commander les plats que le serveur recommande trop vivement de goûter : cela veut dire que c’est la dernière chance pour les produits d’être consommés avant de se retrouver à la poubelle.

  • On déconseille de manger des fruits de mer dans les restaurants qui se trouvent loin de la côte (sauf si tu es sûr que le restaurant est approvisionné tous les jours). Autrement, tu auras des produits recongelés plusieurs fois ou qui ne sont pas très frais, ce qui tuera définitivement le goût délicat des fruits de mer et présentera des risques pour ta santé.

  • On apporte souvent aux clients des morceaux appétissants de baguette ou de ciabatta qui restaient dans le panier d’un autre client. Tu as de grandes chances de recevoir le pain des autres tables. Debra Ginsberg décrit cette réalité dans son livre “Les confessions d’une serveuse”. On fait la même chose avec les petits trucs à grignoter, comme les cacahuètes.

  • Dans un nouvel établissement, ne commande pas de plats trop pimentés ou richement assaisonnés : les épices servent souvent à dissimuler le mauvais goût des viandes de très basse qualité.

  • Le ragoût, le curry, les spaghettis à la bolognaise et beaucoup d’autres plats peuvent contenir des restes de repas déjà servis. Pour économiser, les restaurants “sauvent” des produits presque expirés et ne mettent pas à la poubelle les restes de plats laissés intacts (tomates, champignons, tranches de pommes de terre). Si tu ne finis pas ton plat, coupe en petits morceaux tous les restes de ton assiette pour éviter leur réutilisation pour d’autres clients.

  • Opte pour un jus pasteurisé au lieu d’un jus frais, car dans ce dernier, des bactéries pathogènes peuvent se reproduire rapidement. C’est l’une des causes les plus fréquentes d’intoxication alimentaire.

  • Un hamburger avec une viande saignante est plus dangereuse qu’un steak cuit à point. Les bactéries de la surface du couteau et de la planche à découper entrent dans la viande hachée lors de sa préparation. S’il s’agit d’un steak, les micro-organismes pathogènes qui ne peuvent pas pénétrer à l’intérieur se posent sur la couche supérieure et disparaissent complètement pendant la cuisson sur une poêle ou un grill très chauds. Mais comme des bactéries restent à l’intérieur de la viande hachée, il est dangereux de demander un steak haché saignant pour un hamburger.

  • Pour préparer des pâtes aux crevettes ou aux fruits de mer, les restaurants utilisent des surgelés qui ne coûtent pas cher, mais qui n’ont presque pas de goût. Dans ce cas, la sauce servira à rendre le plat un peu plus savoureux.

  • La sauce aux épinards est préparée au micro-ondes, on ne fait que décongeler une sauce toute prête au lieu d’utiliser des feuilles d’épinard fraîches. Pour mettre en valeur un plat, on y ajoute souvent des chips ou des frites.

  • Tout d’abord, le poulet rôti est très facile à préparer soi-même. Mais ce qui compte vraiment, c’est le fait que ce plat reste l’une des sources principales d’infection à Salmonelle, parce que souvent, la viande de poulet n’est pas cuite à point.

  • Si tu commandes une pizza dans un restaurant non-spécialisé, elle sera loin d’être parfaite : trop molle ou trop cuite. Souvent, on fait une erreur de mettre trop de fromage. De toute façon, il vaut mieux aller déguster une pizza italienne authentique dans une vraie pizzeria.

  • La même chose avec le fish and chips traditionnel. Si ce n’est pas un restaurant spécialisé dans la cuisine anglaise, on n’aura pas une vraie pâte à friture, et les portions seront minuscules.

  • Évite de commander un sandwich au thon avec de la sauce (surtout avec de la mayonnaise). Ce repas devient vite immangeable, parce que c’est un milieu favorable au développement des micro-organismes pathogènes.

  • Pour faire un bon risotto, il faut le mélanger longtemps et avec attention, et cela prend beaucoup de temps. Dans les restaurants populaires, les cuisiniers ne peuvent pas se permettre de consacrer beaucoup de temps à un plat, c’est pourquoi on voit très rarement le risotto dans les menus. Si l’on propose ce plat malgré tout, il est très probable qu’il ne soit pas préparé correctement et que tu sois déçu.

  • Ne commande jamais de nachos dans un restaurant. Ce ne sont que de simples chips à base de farine de maïs servis avec du fromage fondu et de la viande de qualité douteuse.

Et toi, quels plats ne commandes-tu jamais au restaurant ? Pourquoi ?
N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !