Sympa
Sympa

7 Mythes à propos du sommeil que nous avons crus pendant longtemps, mais qui sont faux

Regarder la télévision dans le lit avant de dormir aide à se détendre ? Faire du sport le soir porte préjudice à notre repos ? Voici quelques exemples des mythes associés au sommeil qui sont soutenus par de nombreuses personnes, mais ne sont pas toujours vrais. Il est essentiel d’en savoir davantage, parce qu’en ne dormant pas bien nous sommes fatigués, nous ne réfléchissons pas comme il faudrait et nous sommes de mauvaise humeur.

Chez Sympa, nous avons fait des recherches sur les habitudes les plus courantes qui peuvent affecter notre santé. À partir d’aujourd’hui, il faudra être vigilant concernant ton sommeil pour rester énergique tout au long de la journée. À la fin de l’article, tu découvriras un bonus contenant quelques conseils supplémentaires pour mieux dormir.

1. Ronfler est habituel et inoffensif

Nous ne pouvons pas le nier, la majorité d’entre nous a déjà ronflé. Mais lorsque les ronflements sont fréquents et très forts, ils peuvent cacher un problème de santé, comme l’apnée obstructive du sommeil. Ce phénomène a lieu lorsque les voies respiratoires sont bloquées et provoquent des interruptions ou des pauses dans la respiration pendant que nous dormons.

Une personne souffrant d’apnée ne dort pas bien la nuit, elle peut être fatiguée et avoir sommeil ou souffrir de somnolence pendant la journée. Cela affectera sa concentration pour réaliser ses activités quotidiennes et cela peut même être un risque pour celles qui demandent une attention totale, comme conduire. L’apnée et les ronflements associés doivent être traités par un spécialiste. En attendant, quelques changements dans le mode de vie peuvent améliorer la situation :

✅ Garder un poids adapté

✅ Éviter de dormir sur le dos (parce que cette position favorise l’obstruction des voies respiratoires)

2. Faire une longue sieste l’après-midi est une bonne chose

Les siestes possèdent de nombreux bienfaits : elles améliorent l’humeur, favorisent notre productivité, aident à se relaxer et à ressentir moins de fatigue. Mais faire de longues siestes n’a pas le même effet et peut même porter préjudice à notre repos nocturne. Les experts recommandent des siestes courtes de 10-20 minutes, avant 15h. Lorsque nous dormons quelques minutes à la fin de la journée, on risque ensuite d’éprouver des difficultés à s’endormir le soir.

3. Dormir plus est toujours bénéfique

Mais à quoi faisons-nous référence avec “dormir plus” ? La quantité d’heures de sommeil dont on a besoin peut varier d’un individu à l’autre, mais les spécialistes affirment que les adultes doivent dormir entre sept et neuf heures. Par conséquent, dormir plus signifie dépasser les neuf heures de sommeil par nuit. Un tel cycle de sommeil peut engendrer des maux de tête et une fatigue excessive. Il existe également un lien avec des problèmes de santé comme la prise de poids, la dépression, le diabète et les maladies cardiaques.

Tu ne dois pas t’inquiéter si tu restes un peu plus au lit, il faut simplement s’assurer de ne pas dormir plus de neuf heures la plupart du temps. Dans le cas contraire, tu dois trouver ce qui perturbe ton sommeil et faire appel à un médecin. Cette information ne concerne que les personnes de plus de 18 ans, parce que les enfants et les adolescents ont besoin de plus d’heures de sommeil.

4. Regarder la télé dans la chambre permet de se détendre et aide à s’endormir

Certains d’entre nous adorent regarder un bon film au lit. Nous pouvons continuer à le faire, mais il est déconseillé de le faire avant de dormir. Les stimuli de la lumière et du son de la télévision envoient des signaux à notre cerveau et altèrent les processus de notre organisme qui nous permettent d’avoir sommeil et de dormir toute la nuit.

L’un d’eux est lié à la mélatonine, qui se libère dans notre corps à la fin de la journée, lorsqu’il y a de l’obscurité, pour nous indiquer qu’il est l’heure de dormir. Si avant de se coucher, nous nous exposons à la lumière artificielle comme celle des télévisions et des smartphones, l’hormone du sommeil est altérée et cela nous empêche de bien dormir. Les spécialistes conseillent de ne pas avoir de télé ou d’autres écrans dans la chambre. Cependant, tu peux lire un livre et écouter de la musique relaxante.

5. Avec l’âge, nous avons besoin de moins d’heures de sommeil

Parfois, on remarque que nos parents ou grands-parents se lèvent plus tôt ou plus facilement que nous, et nous pouvons penser qu’ils ont besoin de peu d’heures de sommeil. Mais lorsque nous lisons les recommandations des experts sur la quantité d’heures dont ils ont besoin, il n’y a pas beaucoup de différence.

Il est vrai que le vieillissement peut altérer la quantité et la qualité du sommeil d’une personne. Tandis qu’un adulte entre 18 et 64 ans a besoin de sept à neuf heures de sommeil, les personnes de plus de 65 ans doivent dormir entre sept et huit heures par nuit.

6. Rattraper les heures de sommeil perdues le week-end

Rester éveillés jusqu’au petit matin pour travailler sur un projet professionnel ou scolaire peut être un acte ponctuel, mais cela ne doit pas devenir une habitude. Le moment du coucher est important et doit avoir lieu à une heure raisonnable le soir. Les heures de sommeil perdues s’accumulent et certains spécialistes donnent un nom à ce déficit : la dette du sommeil.

Ils affirment que ce temps ne peut pas être récupéré simplement en dormant quelques heures en plus le week-end, et que cela n’empêcherait pas les effets négatifs causés par le manque de sommeil. Bien qu’il soit conseillé d’éviter cette dette, si tu as perdu quelques heures de sommeil, tu peux suivre ces conseils pour récupérer progressivement ton énergie :

✅ Fais des siestes courtes en début d’après-midi

✅ Établis des horaires pour t’endormir et te réveiller, et fais au mieux pour les respecter au quotidien.

✅ Si tu n’es pas habitué à dormir au moins sept heures par nuit, commence par ajouter 15 minutes de sommeil supplémentaires jusqu’à arriver à une durée optimale.

7. Faire du sport avant de dormir empêche de bien se reposer

Le matin, tout le monde n’arrive à pas trouver le temps nécessaire pour faire du sport, alors souvent, nous le faisons le soir. Est-ce que cette activité affecte le repos ? Pas tout à fait. Les spécialistes affirment que le sport d’une intensité légère à modérée, entre 60 et 90 minutes avant de dormir, aide à trouver le sommeil plus rapidement et favorise le repos. Tu peux faire du yoga, marcher, porter des poids légers ou modérés, faire du vélo et de la natation, mais à faible intensité.

Il est préférable de ne pas faire d’exercices intenses et d’attendre au moins une heure avant d’aller se coucher après avoir réalisé une activité physique.

Bonus : six conseils supplémentaires pour mieux dormir

Si tu as des difficultés à t’endormir, tu peux suivre certains conseils proposés par la World Sleep Society. Nous savons que changer ses habitudes n’est pas simple, alors ne t’inquiète pas et commence à les suivre à ton rythme :

✅ Établis un horaire quotidien pour te coucher et pour te réveiller.

✅ Évite les aliments gras, épicés et sucrés quatre heures avant d’aller au lit.

✅ Évite les boissons à base de caféine, comme le café ou les sodas, six heures avant de te coucher.

✅ Conserve une chambre ventilée et à bonne température, ni trop chaude ni trop froide.

✅ Utilise ton lit uniquement pour dormir, pas pour travailler ou te divertir.

Alors, serais-tu prêt à changer quelques habitudes pour améliorer ton repos ? Et toi, laquelle devrais-tu commencer à intégrer dans ta routine quotidienne ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Partager cet article