Sympa
Sympa

8 Aliments que l’on ne peut pas s’empêcher de garder en réserve, alors qu’il vaudrait mieux éviter de le faire

Tenir une maison n’est pas une tâche facile, surtout par les temps qui courent. On a souvent tendance à remplir à l’avance le réfrigérateur et les placards avec les produits de base par peur d’en manquer. L’intention n’est pas mauvaise en soi, mais on se demande rarement s’il est possible de conserver longtemps certains aliments sans que leur goût ne s’altère.

Chez Sympa, nous avons décidé de recenser les denrées que l’on a souvent tendance à garder en réserve, alors qu’il faudrait l’éviter. Nous te faisons également un petit rappel de règles de conservation au cas où tu disposerais déjà d’un stock stratégique.

8. Le café

Une conservation de longue durée ne détériorera pas forcement le café, mais les qualités gustatives pour lesquelles on l’achète risquent de s’altérer. Même les grains entiers et emballés sous vide peuvent perdre de leur saveur après des mois de stockage. Sans parler du fait que si le sachet reste ouvert, il absorbera sûrement l’humidité et les odeurs étrangères. Il est donc préférable de résister à la tentation d’acheter du café en gros volume et de ne prendre que la quantité dont on a besoin pour une consommation régulière.

7. La farine

Dans des conditions de conservation inappropriées, la farine également se distingue par sa capacité à absorber l’humidité de l’air. De plus, des parasites peuvent s’y développer et se propager aux aliments rangés à proximité. Pour éviter que cela ne se produise et pour que la durée de conservation de la farine soit portée à six mois ou un an au lieu de trois mois, il faut la placer dans un endroit frais ou au réfrigérateur. Si cela n’est pas possible, il est préférable d’acheter de la farine en petits paquets et de la transvaser dans des récipients hermétiques.

6. Les épices et autres condiments

On peut acheter une petite réserve des denrées de consommation courante, comme le sel et le poivre. Mais les assaisonnements tels que le gingembre moulu, la cannelle, le basilic, etc., ne sont pas utilisés tous les jours. Même conservés correctement dans un endroit sec et à l’abri de la lumière, ces condiments perdent rapidement leur arôme et leurs propriétés bénéfiques. Donc, si tu tiens vraiment à ressentir la richesse de la saveur et du parfum, il est préférable de consommer les épices et les herbes moulues dans les six mois qui suivent leur achat ; quant à celles en grains, dans les deux ans.

5. Le sucre

De manière générale, le sucre se conserve bien pendant plusieurs années sans perdre de son goût. Cependant, pour cela, certaines conditions de stockage doivent être respectées : des sacs plastiques hermétiques, un placard sec et bien ventilé, une température optimale. Sinon, on court le risque d’apparition des insectes, des moisissures, de l’odeur rance. S’il est impossible d’assurer correctement le stockage d’importantes quantités de sucre, il vaut mieux ne pas l’acheter à
échelle industrielle.

4. La levure

Tout amateur de pâtisserie a au moins une fois vu sa pâte refuser de lever. On peut penser que c’est à cause de nos propres compétences ou lacunes. Cependant, parfois c’est directement lié à la qualité de la levure ou à sa durée de conservation. La levure se conserve trois à quatre mois, même si elle est placée au réfrigérateur. N’oublie pas de vérifier la date de péremption sur l’emballage avant de commencer à préparer ta pâte.

3. La viande rouge et la volaille

La conservation de viande est un sujet assez controversé, surtout quand on est très friand de toute sorte de promotions au supermarché. Cependant, même s’il a été prouvé que consommer la viande congelée depuis longtemps n’est pas dangereux pour la santé, elle sera moins bonne en goût et en texture. Si cela ne te fait pas peur, il faut au moins prendre l’habitude de tout diviser en petites portions et de les mettre dans des sachets individuels pour pouvoir décongeler la bonne quantité pour le plat prévu.

2. Les huiles-souvenirs

Cela peut surprendre, mais les huiles n’ont pas une durée de conservation illimitée : environ un an après l’ouverture et jusqu’à trois ans non entamées, selon le type d’huile (l’huile d’olive, par exemple, détient la palme de “longévité”). De plus, certaines huiles nécessitent un stockage beaucoup plus réfléchi et soigné qu’on ne le pense.

Ainsi, l’huile ne doit pas entrer en contact avec l’air ; les changements de température et de lumière lui sont néfastes. À cet égard, il convient surtout de faire attention aux flacons d’huile vendus dans des boutiques de souvenirs, qui attendent souvent trop longtemps leur tour. Ne te précipite pas pour assaisonner ton plat avec une huile offerte ou achetée dans ces conditions ; vérifie d’abord si elle n’est pas devenue amère.

1. Les pots de sauces entamés

Tout le monde a les étagères de la porte du réfrigérateur entièrement remplies de pots de sauces entamés divers et variés : mayonnaise, ketchup, moutarde et autres petits contenants en plastique qui accompagnent les repas à emporter. Il faut garder à l’esprit que la plupart de ces aliments ont une durée de conservation réduite une fois le bocal ouvert. Même un couvercle bien refermé et un stockage au réfrigérateur ne permettront pas de rallonger leur durée de vie. Il vaut mieux surveiller attentivement les dates de péremption de tous ces tubes et bocaux pour éviter une intoxication alimentaire.

Alors, es-tu d’accord avec les points abordés, ou penses-tu peut-être que cette liste n’est pas exhaustive ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture Depositphotos.com
Partager cet article