Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

8 Astuces infaillibles qui t’aideront à mieux conduire

Si tu éprouves du mal à te garer ou si tu n’es pas certain que ta voiture soit correctement configurée, cet article devrait t’aider. Tu seras étonné de voir à quel point se garer sera un jeu d’enfant si tu apprends à bien évaluer les distances. Ces instructions très simples seront très utiles aussi bien aux personnes expérimentées qu’aux jeunes conducteurs. Nous aurions d’ailleurs aimé les connaître quand nous avons passé notre permis de conduire !

Sympa va aujourd’hui te présenter cette sélection spéciale afin que le fait de conduire devienne un véritable plaisir.

1. Faire un créneau à droite

Le fameux créneau est souvent un cauchemar pour de nombreux conducteurs, jeunes ou expérimentés. Tout d’abord, vérifie si tu as assez d’espace pour te garer. Disons que tu doives te garer en créneau sur le côté droit. Tu auras besoin d’au moins 1,5 fois la longueur de ta voiture.

  1. Arrête ta voiture parallèlement au véhicule qui se trouve devant la place où tu veux te garer, appelons cette voiture la voiture A.
  2. Regarde par-dessus ton épaule droite le coin inférieur de la vitre arrière droite, et commence à reculer en ligne droite.
  3. Lorsque l’arrière de la voiture A est visible dans ce coin, tourne le volant vers la droite, en reculant ta voiture dans l’espace où tu veux la garer.
  4. Regarde dans ton rétroviseur gauche, quand tu verras tout l’avant de la voiture garée à l’arrière de ta place de parking, appelons-la voiture B, redresse le volant de sorte que ta voiture se déplace en ligne droite.
  5. Regarde en direction de ton rétroviseur droit, lorsque tu vois le feu arrière de la voiture A, tourne ton volant vers la gauche afin que ta voiture se redresse dans le sens de la place de parking.
  6. Gare la voiture parallèlement au bord du trottoir, en laissant suffisamment d’espace pour que la voiture B puisse sortir.

Garde à l’esprit que tu devras peut-être t’arrêter un peu plus loin à l’étape #1 si ta voiture est plus longue.

2. Stationnement en épi

Les étapes suivantes s’appliquent si tu dois garer ta voiture en avant, à un angle de 45º sur ta droite.

  1. Place ta voiture aussi près que possible sur le côté gauche de la voie.
  2. Aligne ton rétroviseur droit avec le feu arrière droit de la voiture garée à droite de ta place de stationnement.
  3. Tourne ensuite ton volant sur la droite et rentre ta voiture sur la place de parking.
  4. Tourne ton volant vers la gauche pour redresser ta voiture.

Pense que tu devras peut-être faire quelques ajustements à l’étape 2 si la longueur de ta voiture n’est pas standard.

3. Régler le rétroviseur côté conducteur

Lorsque tu es assis sur le siège conducteur, penche-toi vers la gauche aussi près que possible de la fenêtre, et règle ton rétroviseur de manière à voir l’aile arrière gauche. Quand tu es assis correctement, tu dois à peine la voir.

4. Régler le rétroviseur côté passager

Lorsque tu es assis sur le siège conducteur, penche-toi vers la droite de manière à ce que ta tête soit quasiment au centre de la voiture, et règle le rétroviseur droit pour voir l’aile arrière droite. Quand tu es assis correctement, tu dois à peine la voir.

5. Régler le rétroviseur central

Règle le rétroviseur central de manière à ce que la lunette arrière soit bien centrée.

6. Stationnement en bataille à droite

Disons que tu veuilles garer ta voiture perpendiculairement sur ta droite, par l’avant.

  1. Place ta voiture le plus possible sur la gauche, en faisant attention aux voitures venant en face de toi. Plus tu seras sur la gauche, plus ça sera facile.
  2. Aligne ton rétroviseur droit sur la ligne droite de la place de parking.
  3. En te déplaçant très lentement, tourne complètement ton volant sur la droite, et rentre sur la place de parking jusqu’à ce que tu sois quasiment droit.
  4. Quand tu es presque droit, tourne ton volant vers la gauche afin de redresser ta voiture.
  5. Si tu n’as pas assez d’espace sur la gauche, passe la marche arrière, tourne ton volant vers la gauche, et recule doucement. Ensuite, tourne ton volant sur la droite et avance de nouveau ta voiture dans la place de stationnement jusqu’à ce qu’elle soit bien positionnée.

7. Régler le siège du conducteur

C’est la première chose à faire. Un siège bien ajusté rendra la conduite plus sûre et moins pénible.

  1. Hauteur de l’assise : règle la hauteur de ton assise de manière à ce que tu puisses voir clairement le tableau de bord et la route. Si tu es trop petit et que tu ne peux pas voir correctement après avoir monté le siège au maximum, place un coussin ou un rehausseur sur ton siège.
  2. Position du siège : tire le siège vers l’avant afin d’atteindre les pédales sans avoir à tendre complètement les jambes. Ton dos ne doit pas être décollé du dossier de ton siège. Tes genoux doivent être légèrement fléchis, et il doit y avoir un petit espace entre l’arrière de tes genoux et ton siège.
  3. Inclinaison du dossier : l’inclinaison du dossier de ton siège doit être d’environ 100°-110°.
  4. Soutien lombaire : si ton siège est muni d’un soutien lombaire, tu devras en régler la hauteur et la profondeur. Le bord inférieur doit être dans l’alignement de ta ceinture, et la profondeur doit soutenir la courbe lombaire de ton dos.
  5. Appui-tête : règle la hauteur de l’appui-tête de manière à ce qu’il soit au centre de ta tête. Même s’il paraît très confortable, ce n’est pas un coussin, il est conçu pour protéger ton cou contre les chocs en cas d’accident. Cela signifie qu’il doit y avoir un petit espace entre ta tête et ton appui-tête. Si tu peux passer ton poing entre ta tête et ton appuie-tête, c’est qu’il est correctement réglé.

8. Position des mains sur le volant

Le réglage du volant est crucial pour ta sécurité.

  1. Règle la position de ton volant de manière à ce que tu puisses voir clairement le tableau de bord, et qu’il y ait au moins 30 cm entre le volant et ton corps.
  2. Tes mains doivent être légèrement plus basses que tes épaules.
  3. L’astuce la plus courante pour positionner ses mains est d’imaginer que ton volant est un cadran d’horloge. La plupart des gens se sentent à l’aise en posant leurs mains à la position “9h15” (9 et 3), mais certains préfèrent les positions “8h20” (8 et 4). Les deux positions sont acceptables. Choisis celle qui te convient le mieux.
  4. N’oublie pas que les experts ne recommandent pas forcément la fameuse position “10h10” (10 et 2), car en cas d’accident, le déclenchement de l’airbag risque de te blesser les bras.

Quelles astuces comptes-tu essayer la prochaine fois que tu prendras le volant ? Peut-être en connais-tu d’autres que tu aimerais partager avec nous ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !

Illustrations Daniil Shubin pour Sympa