Sympa

Ce que signifient les différentes positions du bébé pendant la grossesse

Durant la grossesse, au fur et à mesure que le bébé grandit, il peut bouger et se retrouver dans différentes positions. Il peut être tout aussi important de garder un œil sur la position du bébé que de vérifier régulièrement sa croissance et ses battements cardiaques, car cela a un impact considérable sur sa santé, surtout lorsqu’il s’agit de la position qu’il occupe juste avant le travail qui précède l’accouchement.

Chez Sympa, nous cherchons toujours à rendre les choses plus faciles pour les nouveaux parents, c’est pourquoi nous avons analysé les différentes positions que peuvent emprunter les bébés, afin de t’expliquer ce qu’elles signifient et ce que tu peux faire pour que ton bébé maintienne la position la plus sûre et la plus saine pour lui.

Antérieure

Ce que signifient les différentes positions du bébé pendant la grossesse

C’est la position dans laquelle se trouvent la plupart des bébés avant l’accouchement, et elle est considérée comme la meilleure à ce moment de la grossesse. Dans cette position, la tête du bébé se loge dans le bassin de la mère, le dos tourné vers le ventre de sa mère, ce qui lui permettra de presser et d’ouvrir le col de l’utérus pendant le travail. Si le bébé se trouve légèrement couché vers la gauche ou vers la droite, cette position sera respectivement appelée occipitale antérieure gauche (OAG) ou occipitale antérieure droite (OAD).

Postérieure

Ce que signifient les différentes positions du bébé pendant la grossesse

Cette position est également connue sous le nom de position “dos à dos”. La tête du bébé est dirigée vers le bas, et son dos est appuyé contre le dos de sa mère. Contrairement à la position précédente, il sera plus difficile pour les bébés dans cette position d’insérer leur tête dans le bassin et de s’engager dans la partie la plus petite de ce dernier. Ceci peut rendre le travail plus long et plus difficile que si le bébé se trouvait en position antérieure, et cela peut également provoquer d’importantes douleurs dans le dos de la mère.

Cette position peut être causée par le fait que la mère passe beaucoup de temps assise ou allongée. De même, une mère peut faire bouger son bébé et lui faire prendre la position désirée en se penchant dans la direction où elle veut qu’il bouge.

Allongée sur le dos

Ce que signifient les différentes positions du bébé pendant la grossesse

Cette position se produit lorsque les bébés sont couchés horizontalement dans l’utérus. En fait, on dirait que le bébé dort sur le dos. La plupart des bébés adoptant cette position se retournent naturellement avant que leur mère ne commence le travail, mais certains ne le font pas. Lorsque les bébés sont encore dans cette position à l’approche de la date d’accouchement, le médecin devra opter pour une césarienne, sinon, il peut y avoir un risque de prolapsus du cordon ombilical, ce qui veut dire que le cordon peut être comprimé contre le corps du bébé durant la phase de descente lors de l’accouchement.

Siège

Ce que signifient les différentes positions du bébé pendant la grossesse

Dans cette position, la tête du bébé se trouve vers le haut au lieu d’être vers le bas, dans le bassin de sa mère. Techniquement, cette position est plus sûre pour le bébé pendant qu’il est dans l’utérus, mais elle peut être dangereuse lors de l’accouchement. La position de siège peut être causée par plusieurs facteurs, comme la quantité de liquide amniotique présente dans l’utérus, ou la forme de l’utérus lui-même.

Les femmes qui ont plusieurs bébés dans le ventre peuvent avoir un des enfants en position de siège, avec son jumeau dans une autre position. Il existe différentes variantes de cette position, y compris la position de siège jambes croisées. Dans ce cas, le bébé a les cuisses et les jambes repliées, et ses pieds sont croisés, ce qui fait que son corps sortira avant ses pieds.

Peut-il changer de position ?

Ce que signifient les différentes positions du bébé pendant la grossesse

La position du bébé peut changer lorsqu’il est dans le ventre de sa mère. En fait, la plupart des bébés se mettent naturellement en position tête en bas après 36 semaines. On sait même que certains bébés changent de position juste avant l’accouchement. Pour aider à mettre un bébé en position de siège, un médecin, un ostéopathe ou une sage-femme peuvent réaliser manuellement une version céphalique externe, qui permet au bébé de tourner.

Une étude réalisée en 2005 a révélé qu’il y avait peu de preuves comme quoi les femmes étaient capables de changer la position de leur bébé en se mettant à quatre pattes. Cependant, la pratique d’exercice soulage les douleurs lombaires des futures mamans. Même des choses simples, comme marcher pendant une demi-heure, nager régulièrement, ou s’asseoir sur un ballon médical au lieu d’une chaise, peuvent aider les femmes à supporter ce poids supplémentaire, et à se maintenir en bonne santé.

Certaines personnes pensent que les femmes enceintes peuvent pratiquer certains types d’exercices pour aider leur bébé à se mettre dans la position idéale. Un exercice très célèbre représente un excellent moyen d’anticiper l’avenir. Il s’agit de se mettre à quatre pattes, et de se balancer d’avant en arrière pendant 10 à 15 minutes. Certaines variations impliquent à la mère de lever les jambes. Le but est de détendre autant que possible les muscles pelviens, et modifier l’attraction gravitationnelle dans l’utérus.

Il est important que tu consultes régulièrement ton obstétricien et que tu surveilles la position de ton bébé tout au long de ta grossesse. Quelles techniques connais-tu pour changer la position du bébé dans l’utérus ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !

Illustrations Mariya Zavolokina pour Sympa