Sympa

Comment varie le contenu calorique des aliments en fonction du mode de préparation ?

Ne faites pas confiance aux valeurs énergétiques des produits. La façon dont vous allez les cuisiner est également importante. Par exemple, les pommes de terre deviennent plus caloriques après le traitement thermique, la valeur nutritionnelle des pâtes diminue après la cuisson et le bœuf peut facilement être inclus dans le menu diététique s’il est cuit correctement.

Sympa a étudié le nombre de kilocalories contenues dans 100 g d’aliments préparés de différentes manières et a déterminé si la valeur nutritionnelle d’un plat était toujours liée à ses bienfaits pour la santé.

Pommes de terre cuites, frites et en purée

La cuisson des pommes de terre augmente la teneur en calories d’environ 30% en raison de la présence d’amidon. Il est recommandé de ne pas trop cuire ce légume ou même de le mettre au four. Lors de la friture, la pomme de terre absorbe de l’huile, c’est pourquoi sa teneur en calories augmente, et un tel plat ne peut plus être bon pour la santé.

Bouillie de maïs et flocons de maïs

Pour la préparation des deux plats, on utilise du gruau de maïs. Mais en raison du procédé de production spécial et des additifs, les céréales contiennent beaucoup plus de calories et de sucre qu’une simple bouillie de maïs qui est donc considérée comme meilleure pour la santé.

Rôti de boeuf et steak grillé

Le bœuf peut être inclus dans le menu diététique si vous savez le cuire : le bœuf rôti, cuit au four, contient beaucoup moins de calories que le bœuf bouilli ou le steak grillé.

Poulet bouilli, grillé et frit

Le poulet contient la même quantité de calories, qu’il soit cuit à l’eau ou grillé. Mais lors de la friture, la viande absorbe une partie de l’huile, ce qui la rend plus calorique et moins bonne pour la santé. Si vous comptez des calories, ne mangez pas la peau.

Saumon grillé et salé

Le saumon salé est très calorique, bien que cela dépende en grande partie de la méthode de salaison. Il n’est pas recommandé d’en manger souvent aux personnes qui suivent un régime alimentaire sain. Il est préférable de cuire du poisson au four ou sur le grill.

Champignons à la vapeur, frits, marinés et cuits à la crème

Si les champignons à la vapeur contiennent environ 28 kcal pour 100 gr, les champignons frit en ont déjà 2–3 fois plus à cause du beurre qu’ils absorbent comme une éponge. La quantité de protéines qu’ils contiennent diminue et la graisse devient plus importante.

Les champignons marinés, au contraire, contiennent 2 fois moins de calories que les champignons frais. Cependant, on ne peut pas dire qu’ils sont bons pour la santé : lors de la conservation, la plupart des vitamines et des minéraux se détruisent. Les champignons à la crème sont traditionnellement considérés comme un plat léger, bien que leur valeur calorique soit comparable à un steak de porc frit.

Riz

La teneur en calories du riz dépend de la technique de cuisson. Si vous suivez un régime, essayez de préparer le riz selon la recette suivante : faites bouillir de l’eau, ajoutez 1 c. à c. d’huile de coco et 1/2 tasse de riz. Laissez mijoter pendant 40 à 50 minutes puis mettez le riz au réfrigérateur pendant 12 heures. Il suffit de le réchauffer avant de servir. Cette méthode permet de réduire la teneur en calories du plat de 2 à 3 fois.

Chou-fleur bouilli et frit

Pour obtenir le maximum d’avantages, il est mieux de cuire le chou-fleur à la vapeur, tout comme le brocoli. Le légume grillé contient plus de calories, car il absorbe de l’huile.

Pâtes avant et après la cuisson

L’emballage indique toujours la teneur en calories des pâtes sèches : environ 330-380 kcal pour 100 g. Cette valeure diminue de 2 à 3 fois lorsque vous les faites cuire. Ce ne sont pas les pâtes qui vous font grossir mais les sauces avec lesquelles elles sont servies.

Carottes à la vapeur et frites

Il est préférable de manger les carottes fraîches ou de les cuire à la vapeur : dans ce cas, leur teneur en calories ne changera pas, elles conserveront toutes leurs vitamines. Bouillies ou frites, elles deviennent plus caloriques et perdent des nutriments.

Aubergine marinée et caviar d’aubergines

L’aubergine marinée est 2 fois plus calorique que celle fraîche et ne conserve pas de vitamines et de minéraux. Si vous aimez le caviar d’aubergines, préférez celui fait maison dont les ingrédients sont cuits à la vapeur et non frits à l’huile. Sa teneur en calories sera alors inférieure à 100 kcal pour 100 g.

Courgette à la vapeur et frite

La teneur en calories des courgettes varie en fonction de la méthode de préparation. Comme les champignons ou les aubergines, la courgette absorbe l’huile pendant la friture et devient grasse, perdant toutes les vitamines. Il vaut mieux la cuire à la vapeur ou, au pire, la griller légèrement.

Pain frais et croûtons

Les nutritionnistes recommandent de manger du pain composé de plusieurs céréales et de grains entiers, même si sa teneur en calories est supérieure à celle du pain blanc ordinaire. Les croûtons faits maison semblent inoffensifs, mais ils sont en réalité 2 fois plus caloriques que le pain avec lequel ils ont été fabriqués.

Prune fraîche et pruneau

Le pruneau est considéré comme une confiserie nutritive contenant beaucoup de sucre. Il est souvent inclus dans le régime alimentaire de ceux qui veulent prendre du poids rapidement. Si vous ne voulez pas d’un tel effet, remplacez-le par une prune fraîche, qui améliore également la motilité intestinale.

Banane fraîche et séchée

Même frais, ces fruits sont considérés comme des aliments très nutritifs et, une fois séchés, 100 g de banane représentent environ 25% de l’apport calorique quotidien recommandé.

Guimauves et meringues

Malgré la ressemblance, la meringue est moins nutritive, car elle est composée exclusivement de blancs d’œufs et de sucre, tandis que la guimauve contient en plus de la gélatine.

Biscuit sablé et biscuit d’avoine

Les biscuits à l’avoine sont plus caloriques que les sablés, mais contiennent des fibres alimentaires non digestibles qui améliorent la fonction intestinale.

Œuf au plat, à la coque et omelette

La teneur en calories d’un oeuf à la coque est inférieure à celle d’un œuf au plat. Mais si vous vous souciez de la ligne, essayez une omelette à la vapeur.

Glace au lait dans un cornet ou sur un bâtonnet

Sans additifs, la teneur en calories de la glace au lait est de 114 kcal pour 100 g. Elle augmentera si la glace est servie dans un cornet ou a du glaçage au chocolat, et si, au lieu de lait, le dessert est préparé à base de crème.

Glace à l’eau et sorbet

Beaucoup de gens choisissent la glace à l’eau, car elle contient très peu de calories. Mais le sorbet, fabriqué à partir de purée de fruits naturels, est meilleur pour la santé, même s’il est un peu plus nutritif et peut contenir jusqu’à 150 kcal par 100 g.

Cacao et chocolat chaud maison

Grâce à la dilution avec de l’eau et du lait, le cacao devient une version moins riche en calories du chocolat chaud fait maison. L’essentiel est de préparer les deux boissons sans additifs, d’utiliser un bon chocolat noir et du lait entier.

Important à savoir

  • Tout est relatif. La valeur énergétique des produits est relative, car elle est déterminée par des formules mathématiques sans analyse chimique. Cela ne prend pas en compte les capacités individuelles de votre corps.
  • L’équilibre est important. L’apport calorique quotidien devrait être lié à votre mode de vie et à ce que vous mangez exactement. Par exemple, lorsque votre régime alimentaire est pauvre en protéines, le corps ne forme pas de muscles, même si vous pratiquez une activité sportive et si vous mangez deux fois plus.
  • Les formules mentent. Si vous utilisez des applications qui prennent en compte votre taille, votre sexe et votre âge pour calculer votre poids normal et votre norme alimentaire quotidienne, il vous suffit d’une évaluation incorrecte de l’activité physique pour obtenir une erreur de calcul atteignant 30%.
  • L’équilibre quotidien des protéines, des lipides et des glucides est important. Non seulement le nombre de calories. Par exemple, si vous réduisez la proportion de graisses, mais augmentez la proportion de glucides et de protéines, votre poids ne changera pas ou continuera même à augmenter, bien que l’apport calorique quotidien ait été réduit de 20%.
  • Il est nécessaire de prendre en compte l’indice glycémique (IG) des produits, c’est-à-dire comment certains produits affectent la glycémie, sans oublier leurs avantages et inconvénients éventuels. Par exemple, les saucisses de poulet ont un IG bas, mais on peut difficilement dire qu’elles soient bonnes pour la santé. Le sarrasin a un IG moyen, il est riche en calories, mais il contient des fibres alimentaires, du potassium, de la vitamine B1 et de l’acide folique. Il réduit le taux de mauvais cholestérol et améliore la fonction intestinale.

Parlez-nous de votre régime alimentaire ! Quelles astuces vous ont aidé à perdre du poids ou au contraire, étaient complètement inutiles ?