Sympa

Je travaille comme coiffeuse et je vais te raconter les secrets des salons de coiffure et comment prendre soin de tes cheveux

Salut ! Je m’appelle Vera et ça fait 6 ans que je travaille comme coiffeuse. Je rêvais de maîtriser ce métier depuis ma plus tendre enfance : je me rendais souvent au salon de coiffure où travaillait ma tante et j’essayais d’y apprendre tous les secrets professionnels. Et, bien évidemment, après avoir terminé l’école, je suis immédiatement allée suivre le BTS Coiffure.

Je vais raconter aux lecteurs de Sympa ce qu’il faut faire pour correctement prendre soin de ses cheveux et, au contraire, quelles procédures sont à éviter. Dans le bonus de cet article, je dévoilerai aussi les astuces que certains de mes collègues utilisent pour camoufler un travail de mauvaise qualité.

10. Pourquoi les cheveux blonds virent vite au jaune

La plupart des clientes blondes veulent garder leur teinte froide le plus longtemps possible, mais elles se plaignent toutes que leurs cheveux virent au jaune une semaine après la visite au salon de coiffure. Il peut y avoir plusieurs raisons à ce problème, et elles ne sont pas toutes liées à l’incompétence du coiffeur. Voici les erreurs que font les clientes elles-mêmes :

  • Elles se coiffent sans utiliser la protection thermique. Si tu as les cheveux teints, il faut utiliser ce produit même si tu n’utilises que le sèche-cheveux.
  • Elles ne font pas attention à l’hyperhidrose (le cuire chevelu humide n’est pas chose rare). La transpiration excessive nuit à la résistance de la couleur.
  • Elles utilisent des masques nutritifs et des shampoings ordinaires. C’est une excellente façon de virer les cheveux au jaune en un seul lavage. Il ne faut surtout pas utiliser les produits de soins intenses où il n’est pas indiqué “protection de la couleur” pendant les 3-4 semaines qui suivent la coloration.
  • Elles se lavent les cheveux à l’eau chaude. J’explique toujours qu’il n’est pas interdit de prendre des bains ou des douches chaudes, mais il vaut mieux ne pas se mouiller les cheveux. Les mèches colorées et le cuir chevelu doivent être lavés avec de l’eau tiède ou froide.

9. Pourquoi je ne fais pas le polissage des cheveux

C’est probablement l’une des procédures les plus populaires de 2019, mais ma réponse a toujours été : “Je suis contre”. Je m’explique : pour polir les cheveux, les coiffeurs utilisent dans la plupart des cas une tondeuse avec une tête spéciale. L’appareil coupe non seulement les cheveux fourchus, mais aussi ceux qui sont plus ou moins sains, ce qui mène à la perte de la densité des cheveux.

Lors du polissage, le cheveu coupé reste irrégulier et non protégé. Le résultat ne dure donc qu’une seule semaine, puis les cheveux commencent à se casser encore plus vite. Ce n’est qu’avec des ciseaux ordinaires qu’il est possible d’obtenir une coupe droite et saine.

Après le polissage, certains coiffeurs proposent de “refermer” le cheveu pour que le résultat dure plus longtemps. C’est alors que le botox et la lamination entrent en jeu. Ces deux procédures sont en effet souvent conseillées, mais uniquement pour augmenter le chiffre d’affaire. N’oublie jamais qu’aucun traitement de salon ne pourra réparer un cheveu endommagé : les pointes fourchues doivent être coupées, car elles ne pourront jamais redevenir saines.

8. Pourquoi faut-il faire le gommage capillaire

Il arrive parfois que le coiffeur fasse une erreur et que la teinte finale ne corresponde pas vraiment aux attentes. Dans ce cas, il faut répéter la procédure de coloration, ce qui est assez stressant pour les cheveux. Pour éviter des situations aussi déplaisantes, tu peux demander à ton coiffeur de faire un gommage capillaire ou un décapage.

Le décapage, c’est l’élimination du pigment artificiel qui se trouve dans le cheveu. Un produit composé d’une partie de poudre éclaircissante et de quatre parties d’oxydant à faible pourcentage (1,5% et 3%) est appliqué sur les cheveux propres et mouillés. Ces derniers sont ensuite colorés dans la teinte souhaitée.

Le gommage permet d’éclaircir les cheveux d’un ton sans trop les abîmer. Souvent, les coiffeurs utilisent un mélange composé d’une poudre spéciale, d’un oxydant à faible pourcentage, et d’un Shampoing nettoyant en profondeur. Ce mélange peut aussi être utilisé si les cheveux ont été éclaircis de manière irrégulière.

Ces procédures sont beaucoup plus douces qu’une seconde décoloration. Le décapage et le gommage ne prennent pas beaucoup de temps, car les produits liquides se répartissent facilement sur les cheveux mouillés et donnent une réaction quasi immédiate. Ainsi, tu gagnes du temps et conserve la qualité de tes cheveux.

7. Pourquoi avons-nous mal au cuir chevelu

Il arrive parfois que nous ayons une sensation désagréable au niveau de la racine de nos cheveux. Voici les principales raisons d’un tel inconfort.

  • Un cuir chevelu sensible. Pour certains, il suffit de changer de raie pour que la tête commence à faire mal et à avoir des démangeaisons. Ce type de peau réagit brutalement à tout changement, même s’il n’est question que d’un shampoing.
  • Les élastiques, les barrettes, et les coiffures serrées. Une autre raison possible : les cheveux sont rassemblés contre le sens de leur croissance.
  • Des procédures trop agressives : la coloration, la décoloration, la permanente. Souvent, le cuir chevelu réagit sous forme de sensation de brûlure, de démangeaison et de sécheresse. C’est pour cette raison qu’il faut obligatoirement réaliser un test d’allergie avant de passer à la coloration.
  • Des cheveux sales. La sueur et la graisse obstruent les pores du cuir chevelu et alourdissent les racines, provoquant ainsi des sensations douloureuses.

6. Qu’est ce que le mordançage

Le mordançage, c’est la sensibilisation de la fibre capillaire, ce qui permet de préparer le cheveu à la coloration. Grâce à cette procédure, les cheveux blancs deviennent plus faciles à teindre. Ils ne brillent pas trop, et la couleur reste uniforme.

Si pour une coloration ordinaire, il suffit de répartir la couleur sur le cuir chevelu, pour le mordançage, il faut d’abord traiter les cheveux avec un oxydant. Ce dernier est appliqué sur les zones “blanches” et y reste pendant 15 minutes. Cette méthode est particulièrement adaptée pour les cheveux épais et durs avec des écailles serrées.

Pourquoi le mordançage n’est-il alors presque pas utilisé dans les salons de coiffure ? Premièrement, certains coiffeurs ne connaissent pas cette technique (c’est ma tante qui a partagé ce petit secret). Deuxièmement, c’est du temps perdu non seulement pour le coiffeur, mais aussi pour le client. Et, en fin de compte, ce sont des dépenses supplémentaires et beaucoup de clients cherchent maintenant à économiser leur argent.

5. Comment dompter les pointes fourchues

Voici comment prévenir l’apparition de dommages sur la pointe des cheveux :

  • Utilise ton sèche-cheveux et ton fer à lisser uniquement après avoir mis un soin thermo-protecteur. Sous l’effet des températures élevées, le cheveu commence à perdre de l’humidité. Il devient plus poreux, vide, et commence à se casser.
  • Ne te brosse pas les cheveux tant qu’ils sont mouillés : ils s’étirent et se déchirent. De plus, n’utilise pas les vielles brosses endommagées qui griffent le cuir chevelu et qui emmêlent les cheveux. Personnellement, je conseille d’acheter des brosses en poils naturels ou en sylicone.
  • Coupe tes pointes chaque deux mois. Sinon les fourches se diviseront et toucheront la partie saine du cheveu. Fais toujours attention aux instruments qui sont utilisés dans le salon de coiffure : s’ils utilisent des ciseaux émoussés, tes cheveux n’en seront que plus abîmés et tu seras obligé d’y retourner deux semaines plus tard pour couper les pointes à nouveau.
  • Évite l’effilage. Après cette technique, les pointes commencent à se fendre sur toute la longueur. Un bon spécialiste te fera une belle coupe sans effilage.
  • N’oublie pas d’hydrater tes cheveux. En hiver, ils deviennent assez secs et cassants. Utilise des masques réparateurs et hydratants, et des sprays spéciaux.

4. Peut-on teindre les cheveux d’enfants ?

Je rencontre de plus en plus souvent des clients qui demandent de teindre les cheveux de leurs enfants dans des couleurs vives. Généralement, ils souhaitent avoir des mèches ou des pointes roses. Heureusement, aujourd’hui, le marché nous propose d’innombrables moyens complètement inoffensifs de donner aux cheveux une touche colorée.

Utiliser des craies pour cheveux est l’un des meilleurs moyens de teindre les mèches comme bon te semble. Elles ne sèchent pas les cheveux, mais, par contre, la couleur part au premier lavage. De plus, il existe différentes mousses colorantes et sprays aux teintes vives.

Il est important de ne pas oublier que certains produits tâchent les vêtements. Surtout les craies : elles commencent rapidement à tomber. Et, bien évidemment, lors de la teinture à domicile, l’utilisation de gants est obligatoire, sinon tes mains deviendront aussi multicolores que tes cheveux.

3. Comment faire une coiffure de soirée et pourquoi les coiffeurs préfèrent les blondes

Le plus important dans la création de n’importe quelle coiffure, c’est la propreté. Même s’il ne peut s’agir que d’un simple chignon lisse ou de légères boucles, l’essentiel est que la coiffure ait l’air naturelle et soignée. D’ailleurs, pourquoi penses-tu que certains coiffeurs recherchent souvent de fausses blondes en guise de mannequin ? La réponse est simple : les cheveux endommagés et poreux tiennent beaucoup mieux. Peu de coiffeurs aiment travailler avec les cheveux lisses.

Voici quelques détails qui t’aideront à comprendre que tu te trouves entre les mains d’un professionnel qui te fera la coiffure idéale :

  • Les cheveux doivent être bien préparés : lissés ou bien gaufrés.
  • Le coiffeur doit déterminer le centre de ta coiffure et l’utiliser comme point de repère.
  • Pendant le processus, les mèches n’ont pas besoin d’être recouvertes de laque, sinon la coiffure n’aura pas l’air naturelle.
  • Le coiffeur doit demander quel est le style de ta tenue. Les coiffures relevées conviendront parfaitement aux robes avec les épaules ouvertes, dans les autres cas, il vaut mieux choisir les boucles.

2. Quel shampoing est meilleur : ordinaire ou professionnel

Les shampoings “domestiques” sont conçus uniquement pour enlever la graisse et la saleté. Quant aux produits professionnels, à part nettoyer le cuir chevelu, ils permettent de régler divers autres problèmes en épaississant et en hydratant les cheveux. J’ai réalisé une petite expérience : J’ai lavé la partie gauche avec un shampoing professionnel, et celle de droite avec l’un des shampoings les plus populaires vendus dans n’importe quel magasin de produits cosmétiques.

Finalement, il s’est avéré que le shampoing ordinaire qui coûtait trois fois moins cher a donné un meilleur volume aux cheveux, mais suite à son utilisation, des pellicules sont apparues. Le produit professionnel n’a causé aucun problème du genre et les cheveux avaient l’air plus propres et soignés. Le shampoing ordinaire devait obligatoirement être suivi d’un après-shampoing, sinon les cheveux commençaient à s’emmêler et il était difficile de les brosser.

1. Comment correctement prendre soin de ses cheveux. Voici les conseils que je donne à mes clients

Voici quelques conseils qui amélioreront considérablement la qualité de tes cheveux :

  • Lave tes cheveux 2 fois : la première application du shampoing enlève la première couche de saleté et les produits coiffants. La deuxième fois, le composé donne tous ses éléments nutritifs à ton cuir chevelu. Il ne faut pas frotter les cheveux ou les laver comme s’il s’agit d’un linge sale, sinon tu risques d’endommager leur structure. En fait, c’est uniquement notre cuir chevelu qui devient gras, le reste du cheveu ne devient que légèrement poussiéreux. La mousse qui apparaît au niveau des racines suffit amplement à laver toute la longeur du cheveu.
  • Passe délicatement ta serviette sur tes cheveux. Il faut le faire en allant de la racine jusqu’aux pointes, et je ne conseille en aucun cas de frotter les cheveux avec la serviette : tu ne feras que les endommager inutilement.
  • Applique ton après-shampoing après le masque pour cheveux. Il lissera les écailles du cheveu et le fera briller. Le masque ne fera que donner ses ingrédients et ne pourra pas refermer les écailles de la cuticule.
  • Ne sèche pas tes cheveux directement après les avoir lavés. Donne-leur d’abord un peu de temps pour légèrement sécher à l’air libre, puis utilise le sèche-cheveux (mais seulement avec l’air froid).
  • Lisse tes cheveux uniquement avec l’aide d’un peigne. Le fer à lisser doit suivre la brosse à cheveux pour éviter de passer les plaques chaudes sur les nœuds et donc emmêler les cheveux.

Bonus : les mensonges qu’on entend le plus souvent dans les salons de coiffure

Eh bah, je sens que je vais me faire des ennemis parmi mes collègues, mais j’ai quand même décidé de révéler quelques secrets pas très agréables concernant les salons de coiffure. Je pense sincèrement qu’il faut faire un travail honnête et ne pas tromper ses clients.

  • “Cher” ne veut pas dire “bon”. Dans les salons, les prix dépendent surtout de leur emplacement et du coût de la location de la salle. Les salons chers ne garantissent pas un travail très professionnel : il arrive d’y croiser des coiffeurs ambitieux qui ont la tête un peu trop grosse. Quant au service, je peux te certifier que même dans les salons de classe moyenne, tu peux te voir offrir une tasse de café, et parfois même un léger encas. Assure-toi donc de bien lire les commentaires sur internet et ne néglige pas les conseils de tes amies.
  • Imposer des produits cosmétiques. Souvent, lors d’une coupe de cheveux ou d’une teinture, le coiffeur commence à imposer différents produits, mais il n’arrive pas à donner de consultation correcte en expliquant comment et pourquoi il faut utiliser ce produit. En fait, les coiffeurs reçoivent un pourcentage sur leurs ventes. N’oublie jamais : avant de conseiller un spray ou un masque, le coiffeur doit obligatoirement le tester sur une mèche et déterminer l’état de tes cheveux. Des produits mal choisis peuvent alourdir le cheveu ou même l’endommager.
  • Boucler les cheveux directement après la teinture ou la coloration de mèches. C’est de cette façon que les coiffeurs négligeants essayent de cacher un mauvais travail. Sur les cheveux bouclés, n’importe quelle coloration, même ratée, a l’air d’avoir été parfaitement bien réalisée. Personnellement, je montre toujours mon travail sur des cheveux lisses, puis je les coiffe selon la volonté du client.
  • Assombrir les racines après avoir fait des mèches. Le coiffeur peut dire que comme ça les cheveux auront l’air plus stylés et élégants, mais il essaye probablement de cacher ses fautes. Des erreurs du genre peuvent arriver quand le coiffeur applique le produit trop près des racines et le composant commence à couler en créant des taches. Si tu ne veux pas te transformer en léopard, je te conseille de vérifier la qualité du travail au niveau de la raie et de demander de corriger les erreurs si besoin.

Et toi, comment prends-tu soin de tes cheveux ? Tu te contentes de les couper de temps à autre, ou tu passes tes journées dans des salons à faire des procédures coûteuses ?

Photo de couverture hairvera / zen.yandex