Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Les retraités chinois racontent quels sont leurs secrets pour entretenir leur jeunesse à n’importe quel âge

Tous les contes de fées sont formels : si tu as besoin d'un conseil, tourne-toi vers les anciens. Ils ont vécu longtemps et sauront exactement quoi te dire et que faire. Et dans quel autre endroit que le Pays du Soleil Levant irais-tu chercher les meilleurs conseils pour rester jeune, en bonne santé et heureux ?

Sympa a voyagé dans les rues de Harbin, l'une des principales ville du nord de la Chine, pour s'inspirer autant que faire se peut de la sagesse des anciens. Bien sûr, ce genre de conversation commence très tôt, vers six heures du matin, car c'est le moment idéal pour rencontrer un retraité chinois.

Après avoir pris leur retraite à 60 ans, les Chinois mènent un style de vie tranquille et mesuré. Ils se dédient aux tâches domestiques, prennent soin de leurs petits-enfants ; en fait, il est plus courant de voir les grands-parents que les parents à la sortie des écoles. Cuisiner pour toute la famille et maintenir le confort du foyer de toutes les manières possibles sont les activités dans lesquelles beaucoup de Chinois d'un âge avancé trouvent du sens et du plaisir.

Bien sûr, le sens du mot "famille" est bien plus large pour les Chinois que dans d'autres pays. Cela n'inclut pas que les grands-parents, les parents et les enfants. Les oncles et les tantes sont aussi compris, ainsi que les cousins et cousines, en fait, tous les membres qui ont un lien de sang ou un lien affectif entre eux. Les réunions avec les proches se font quotidiennement, on essaie de se voir à n'importe quelle occasion, même avec ceux qui vivent dans d'autres villes. En résumé, les retraités chinois ne se privent pas et restent rarement seuls.

Il se passe la même chose avec les amis, car ils sont comme une deuxième famille. Les Chinois âgés participent à beaucoup de réunions de clubs et d'associations qui correspondent à leurs intérêts, car il y a toujours de quoi discuter. On joue aux mêmes jeux et on chante les mêmes chansons. À la maison aussi, bien entendu, il y a un bon nombre de choses à faire : lire des livres, regarder la télévision... La calligraphie et le dessin sont d'autres activités très appréciées et répandues chez les Chinois. Ils affirment que leurs bénéfices sont aussi importants que ceux de la méditation.

Les Chinois d'un âge avancé voyagent souvent, mais surtout à l'intérieur de leur pays. Il est assez cher d'aller à l'étranger, et tout le monde ne peut pas se le permettre. De plus, beaucoup des générations antérieures sont très patriotiques (voire conservatrices) et ne comprennent pas exactement ce qu'il y a de si beau à voir ailleurs.

Les retraités chinois sont très actifs physiquement, il est difficile de passer à côté de cela. Ils aiment le sport, ils n'imaginent pas vraiment la vie sans cela. Leur autre passion est le mah-jong. Ils y jouent dans les cours, dans les cafés, dans les parcs, voire au milieu de la rue. Et bien sûr, ils adorent les cerfs-volants. Les résidents locaux ont beaucoup de chance : Harbin est une ville où il y a beaucoup de vent et où l'on peut facilement lancer son cerf-volant n'importe où.

Quand nous leur avons posé la question de savoir ce qu'ils faisaient pour rester en forme, ils ont tous ri et ont ensuite répondu, en secouant la tête : "Oh, beaucoup de choses !". N'importe quel sport est le bienvenu : du jogging matinal quotidien aux danses folkloriques spécifiques. Les retraités (mais surtout les femmes) peuvent se mettre à danser sur les terrains de sport, dans les parcs, sur les routes, et jusque sur les places en face des centres commerciaux, et n'importe qui peut se joindre à eux.

Autre pratique populaire, qui peut aussi être accompagnée de musique, mais bien plus calme : le Tai-chi. Cet art martial comporte des enchaînements tellement fluides et choréographiques que beaucoup de gens l'utilisent comme entraînement de gymnastique.

Une autre forme traditionnelle de rester en forme est l'acupuncture, dont le pouvoir de guérison est très respecté par les Chinois.

Il est difficile de savoir si les retraités chinois tombent malades plus rapidement que dans les autres pays. Mais dans tous les cas, ils sont préparés à attraper plus de maladies au nord, surtout en hiver : cela leur semble quelque chose d'assez naturel. C'est pour cela que la nourriture y inclut beaucoup plus de viande qu'au sud.

À la fin de nos questions, nous avons demandé la même chose à tous : partager le secret ultime pour préserver sa santé. Voici ce que nous ont répondu les habitants de l'Empire céleste :

  1. Bouger. Autant que possible, aussi régulièrement que possible. Le mouvement, c'est la vie. En Chine, c'est un fait.
  2. Entraîner son cerveau. Lui aussi a besoin de "bouger". Tant que tu auras les idées claires, la vieillesse ne deviendra jamais réalité.
  3. Maintenir la joie de vivre et l'envie de croquer le monde à pleines dents. Le corps n'est pas le seul à vieillir : l'optimisme, l'énergie et l'espérance sont de loin ce qui permettent à ton esprit de rester jeune.
Photo de couverture wangschnitzers_worldtrip