Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Selon une étude scientifique, on peut vivre plus longtemps en pratiquant le jardinage

---5
385

Une santé mentale optimale, une vie plus longue et une meilleure qualité de vie sont des facteurs qui incitent certaines personnes à changer leurs habitudes et leur routine. Pour atteindre ces objectifs, on peut essayer de nouveaux régimes et opter pour de nouveaux exercices physiques, mais cette fois-ci, nous souhaitons parler d’un passe-temps qui pourrait s’avérer être l’un des plus sains au monde.

Sympa souhaite te présenter une étude qui affirme que l’espérance de vie pourrait dépendre de la pratique du jardinage.

Les 5 régions du monde où les habitants vivent le plus longtemps

Dans quelques régions du monde, la population a une espérance de vie pouvant aller jusqu’à 100 ans. Ces endroits, connus sous le nom de zones bleues, sont les suivants : Nicoya (Costa Rica), Sardaigne (Italie), Icarie (Grèce), Loma Linda (États-Unis) et Okinawa (Japon).

Les habitants de toutes ces régions ont des éléments communs qui allongent leur espérance de vie, des habitudes qui impliquent une activité physique régulière, une alimentation à base de plantes et de légumes, des programmes sociaux, et le jardinage.

Okinawa, le lieu idéal pour mener l’étude

Le Japon est le pays avec la plus longue espérance de vie au monde, et sa zone bleue en particulier semble être l’endroit idéal pour mener des recherches sur les effets du jardinage sur les habitants, afin de voir s’il peut contribuer à une meilleure qualité de vie.

Des experts de l’Université de Wageningen, aux Pays-Bas, ont mené une expérience sur 30 sujets. Après avoir effectué une tâche stressante, la moitié d’entre eux devaient pratiquer une activité relaxante, comme la lecture, pendant une demi-heure, et l’autre moitié devait faire du jardinage pendant la même durée. Leur niveau de stress a ensuite été mesuré.

Les adeptes du jardinage vivent moins stressés

À la fin de l’étude, les taux de cortisol ont été mesurés chez chacun des participants et il a été déterminé que la lecture et le jardinage contribuent à leur diminution. Cependant, la diminution des niveaux de cortisol chez ceux qui ont travaillé au contact des plantes a été beaucoup plus importante. C’est ainsi que l’on a découvert que, si le stress est considéré comme un facteur de raccourcissement de la vie, le jardinage pourrait nous faire vivre plus longtemps, puisqu’il parvient à nous transporter vers un état de plus grande sérénité.

Socialisation et contact avec la nature

Le Dr Bradley Willcox de l’Université d’Hawaï, qui se consacre à la médecine gériatrique, a également fait des observations sur le travail avec les plantes à Okinawa, où 50 personnes sur 100 000 atteignent leur 100e anniversaire. Il a découvert que le jardinage extérieur (plutôt que dans une serre) et l’interaction avec d’autres êtres humains sont des facteurs très importants pour réduire le stress. Les bienfaits de ces activités sur la santé des adultes de plus de 60 ans s’en trouvent renforcés, ce qui confirme les résultats de l’étude précédente.

Le jardinage peut également prévenir la démence

Non seulement, le jardinage peut nous aider à vivre plus longtemps, mais il nous permet aussi d’avoir une meilleure qualité de vie et une meilleure santé mentale. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs australiens : après avoir observé des personnes âgées, ils en ont conclu que la texture du sol et des feuilles, l’interaction avec la nature, les couleurs et l’ergothérapie impliquées dans le jardinage sont d’excellents alliés pour prévenir ou traiter des troubles comme la maladie d’Alzheimer et la démence à un âge avancé, qui touchent différentes parties du cerveau. Selon cette observation, les adeptes du jardinage ont des taux de démence de 36 % inférieurs à ceux qui ne pratiquent pas cette activité.

Serais-tu prêt à faire du jardinage ton nouveau passe-temps ? D’après toi, quelles autres activités peuvent prolonger l’espérance de vie et nous rendre plus heureux ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture Botanica / Gijs Kerbosch
---5
385