Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

7 Problèmes de sommeil auxquels les couples sont confrontés et comment les résoudre

Dormir avec une autre personne nous procure non seulement un sentiment de sécurité, d’attachement et de proximité, mais aussi des avantages considérables pour la santé, comme la diminution du taux de cortisol ou la réduction de l’inflammation. Tout bien considéré, c’est une belle expérience à vivre.

Pourtant, certaines personnes semblent tout simplement incompatibles au niveau du sommeil. Les cycles de sommeil opposés, les ronflements, la monopolisation de la couverture, etc. ne sont que des obstacles qui conduisent à de faibles niveaux de cortisol. Mais n’abandonnons pas — il y a de nombreux compromis que nous pouvons faire !

Chez Sympa, cela nous fait toujours mal de voir des relations se détériorer à cause de problèmes mineurs. Nous avons donc rassemblé quelques problèmes communs qui affectent les couples à l’heure du coucher et nous voulons les partager avec toi.

1. Bataille de couverture

Certains dormeurs n’aiment tout simplement pas le partage des couvertures. Tu t’endors avec 50% de la couverture, mais l’instant d’après, il fait un froid glacial, tu es recroquevillé dans un coin et tu frissonnes. Il n’y a plus de couverture pour toi ! Il est inutile d’essayer de la retirer, car la même chose va se reproduire. Malgré la nature comique de la controverse sur les couvertures, elle peut en fait créer des tensions dans la relation et avoir un mauvais impact sur la qualité de votre sommeil.

  • Solution :

    Un lit plus grand et des couvertures séparées feront l’affaire ! Ainsi, vous pourrez tous les deux avoir votre propre “matériel” de couchage sans avoir besoin de vous “voler” l’un l’autre. Demande à ton partenaire s’il est à l’aise la nuit — peut-être qu’il a froid, c’est pourquoi il monopolise autant les couvertures.

2. Ronflements

Imagine que tu es super bien dans ton lit, cosy et détendu et là, bam, le klaxon d’une locomotive retentit juste au-dessus de ton oreille. Non, ce n’est pas une alerte d’urgence, c’est juste ton bien-aimé qui ne parvient pas à expulser l’air par le nez correctement.

En tant qu’incident isolé, le ronflement n’est pas un problème majeur, mais dans le pire des cas, il peut être le symptôme d’un problème plus important. Il sabote l’heure du coucher pour les deux parties, menant à des maux de tête, de la lassitude et d’autres signes de privation de sommeil le lendemain.

  • Solution à court terme : Pense à la position de sommeil, car le ronflement apparaît le plus souvent lorsque nous dormons sur le dos. Le fait de relever la tête peut également aider. Couche-toi avant le ronfleur et utilise des bouchons d’oreilles. Garde une certaine distance entre vous, si nécessaire.
  • Solution à long terme : Des changements de style de vie, comme perdre du poids, respecter un horaire de sommeil et éviter l’alcool, le tabac et certains médicaments peuvent aider. Si les ronflements sont encore fréquents, il est préférable de consulter un médecin.

3. Différence de préférence de température

Une température de 15 à 19 °C est considérée comme optimale pour le sommeil de la plupart des gens, mais elle peut parfois varier légèrement. Il se peut que la température de sommeil idéale de ton partenaire soit différente de la tienne. Lorsque la température ambiante est inconfortable, il faut plus de temps pour s’endormir. Il est également plus difficile d’avoir un sommeil profond, et par conséquent, tu pourrais avoir du mal à rester endormi.

  • Solution : Procurez-vous une literie séparée pour mieux répondre aux besoins de chacun d’entre vous. Il est difficile de dormir lorsque le corps est en surchauffe, il est donc plus facile pour la personne qui aime avoir plus chaud de faire des compromis. Si la température préférée de ton partenaire est plus basse que la tienne, prends plus de couvertures et porte un pyjama plus chaud.

4. Réveils nocturnes

Il n’est pas rare de se réveiller spontanément au milieu de la nuit. Cela peut être un signe d’insomnie ou le résultat du stress, de l’utilisation d’appareils électroniques, d’un mauvais environnement de sommeil ou simplement d’un horaire de sommeil particulier. Lorsque tu te réveilles et que tu ne peux pas te rendormir au bout de 15 ou 20 minutes, il est inutile de rester allongé. Et si cela arrive fréquemment, la première chose à retenir est d’être courtois envers ton partenaire.

  • Solution à court terme : Sors du lit, va dans une chambre séparée et fais quelque chose de relaxant jusqu’à ce que tu te sentes à nouveau somnolent. Mais ne fais rien tant que tu es à côté de ton partenaire. Ne reviens dans la chambre que lorsque tu es prêt à te rendormir.
  • Solution à long terme : Améliore ton hygiène de sommeil. Veille à ce que ta chambre soit sombre, calme et fraîche. Ne regarde plus les écrans à l’heure du coucher. Ne mange pas et ne bois pas de caféine avant de te coucher. Adopte une routine nocturne calme et couche-toi à la même heure chaque soir.

5. Sueurs nocturnes

Tu t’es glissé dans un lit frais et tout semble parfait. Mais à mesure que les heures passent et que les corps de deux personnes chauffent l’environnement, beaucoup commencent à transpirer. Les sueurs nocturnes peuvent rapidement se transformer en problème commun si vous utilisez une couverture ou si vous dormez blottis l’un contre l’autre. Il est certain que se blottir ou même s’allonger près d’une personne en sueur est inconfortable.

  • Solution : L’environnement de sommeil et la conception de la literie sont les raisons les plus courantes pour lesquelles les gens ont chaud en dormant. Offrez-vous un matelas aux propriétés rafraîchissantes et utilisez des pyjamas et des draps respirants, comme le lin. Mais les sueurs nocturnes peuvent également être le résultat de diverses conditions, et dans ce cas, il est fortement recommandé de consulter un médecin pour régler le problème.

6. Cycles de sommeil incompatibles

C’est ce qu’on appelle la guerre entre le lève-tôt et le couche-tard. Nous avons tous notre propre “chronotype” qui règne sur notre horloge interne de sommeil. Il peut changer avec l’âge : les jeunes adultes atteignent un pic de “régularité” et se lèvent plus tôt avec l’âge.

Si tu as réalisé que toi et ton partenaire avez un rythme circadien opposé, il est important de suivre ton propre horaire de sommeil et de vivre selon ton chronotype. Les personnes qui essaient de se coucher trop tôt risquent de souffrir d’insomnie, car la pression exercée pour dormir lorsque le corps n’est pas prêt, déclenche l’anxiété et la frustration.

  • Solution : Il est normal de se coucher à des heures différentes. L’éclairage peut aider à modifier légèrement l’horaire du sommeil. Ton corps commence à produire une “hormone du sommeil”, connue sous le nom de mélatonine, lorsqu’il fait nuit et arrête la production lorsqu’il fait plus clair, nous indiquant qu’il est temps de nous réveiller. Ainsi, une forte exposition à la lumière le matin et une faible exposition à la lumière le soir peuvent aider les couche-tard à déplacer un peu leur heure de réveil.

7. Enfants au lit

Partager un lit avec un seul partenaire est déjà un exploit en soi, mais ajouter un enfant au mélange peut vraiment ruiner ton rythme nocturne. Tu es soudainement réveillé, ton sommeil est perturbé et l’enfant se glisse dans le lit, prenant ainsi plus de place. Le couple peut devenir tendu à cause de cela, surtout si quelqu’un doit partir pour faire de la place, et les parents se sentent souvent coincés dans ce genre de situation.

  • Solution : Il est temps de s’endurcir et de ramener l’enfant dans son lit. Il est essentiel qu’il apprenne à s’endormir et qu’il le fasse de manière autonome. Le cododo peut avoir des conséquences comportementales et cognitives à long terme pour un enfant, et peut complètement ruiner le sommeil des parents. Il est peu probable que l’enfant perde cette habitude.

Quels sont les problèmes de sommeil que tu rencontres ? Et ton partenaire ? Raconte-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

Partager cet article