Sympa
Sympa

10 Règles peu connues mais étonnantes pour les bébés de la famille royale britannique

Selon les psychologues, il est absolument nécessaire de discipliner les enfants ; ainsi, ils ont plus de chances de développer des aptitudes sociales, d’avoir des amis, d’avoir confiance en eux et d’être autonomes. Cependant, lorsqu’il s’agit de la famille royale britannique, des règles plus ou moins écrites semblent gouverner chaque étape de la vie de ses membres, y compris les plus petits.

Chez Sympa, nous étions curieux de connaître les traditions concernant ces bébés avant et après leur naissance, et voici nos découvertes.

1. Les débuts dans la royauté ont lieu peu après la naissance

Les gens voient les bébés quelques heures seulement après leur naissance. Et la mère doit avoir l’air en forme : se remettre de l’accouchement n’est pas une excuse pour ne pas être présentable devant la presse. Kate Middleton, par exemple, était maquillée et portait des talons juste après la naissance du prince George en 2013. Les tenues comptent aussi — la robe à pois de Kate semble avoir été un hommage au look de la princesse Diana suite à la naissance du prince William.

Un autre aspect important ici est que les mères n’ont pas une grande variété de chaussures parmi lesquelles choisir. En général, elles portent toujours des chaussures à bout fermé, même si leurs pieds et leurs chevilles sont gonflés après l’accouchement.

2. Les baby showers n’existent pas

Même s’il n’y a pas de règle écrite contre les baby showers, la famille royale britannique les considère comme une “invention américaine” malgré la popularité croissante de cette tradition au Royaume-Uni. Mais ne t’inquiète pas, les cadeaux ne manquent pas pour les bébés royaux. Par exemple, la princesse Charlotte a reçu des cadeaux de 64 pays différents pour son premier anniversaire.

3. De nombreuses sages-femmes aident à l’accouchement

La tradition d’avoir des sages-femmes qui aident à l’accouchement remonte au XVIIe siècle, lorsque les femmes étaient les seules autorisées dans la salle. De nos jours, il n’y a pas d’obstacle à avoir des médecins masculins. Dans l’ensemble, l’équipe des différents spécialistes médicaux est impressionnante, puisqu’elle est parfois composée de plus de 20 personnes.

4. Le sexe du bébé doit être gardé secret

Habituellement, la famille royale ne dévoile pas le sexe du bébé, ainsi que la date exacte de l’accouchement (le prince Harry et Meghan Markle ont fait exception à cette règle lorsqu’ils ont annoncé qu’ils attendaient une fille). Cependant, le grand public est mis au courant de la santé de la mère. Par exemple, l’annonce officielle de la grossesse de Kate Middleton mentionnait ses nausées matinales.

5. Le choix des prénoms est limité

Il est de coutume dans la famille royale britannique de choisir les prénoms des nouveau-nés en fonction de leur arbre généalogique, sans trop de créativité. Cependant, si un enfant est assez loin dans la ligne de succession, les parents ont plus de liberté. Il est également intéressant de noter que les membres de la famille royale utilisent des versions formelles de leurs prénoms respectifs lorsqu’ils sont en public ; par exemple, le prince William appelle sa femme Catherine.

6. Une annonce officielle est publiée après la naissance d’un nouveau membre de la famille royale

Après la naissance d’un bébé, Buckingham Palace affiche une déclaration officielle signée par les médecins du palais sur un chevalet spécial, et un crieur public raconte les détails aux gens. De plus, des points de repère célèbres, comme le London Eye ou le Tower Bridge, sont illuminés en bleu (quand un garçon est né) ou en rose (si c’est une fille).

7. Les canons sont tirés

Les salves de canon sont traditionnelles à Londres après la naissance de chaque prince ou princesse. Par exemple, lorsque la princesse Charlotte est née, il y a eu 41 coups de canon à Hyde Park et des salves de canon de campagne de 13 livres. En plus de cela, les soldats ont tiré des coups de feu depuis les châteaux de Cardiff, Hillsborough et Édimbourg.

8. Les enfants royaux doivent suivre beaucoup de règles et de protocoles

Tous les membres de la famille britannique régnante doivent suivre de nombreuses règles et protocoles, et les enfants ne font pas exception. À ce titre, ils doivent assister à de nombreux événements, notamment les mariages royaux, la cérémonie annuelle du Trooping the Colour, les célébrations de l’anniversaire de leur arrière-grand-mère, et bien plus encore. En parlant de la reine Elizabeth II, même les plus jeunes membres de la famille lui font une “révérence” dès l’âge de cinq ans.

9. Les parrains et marraines sont nombreux, mais ils ne peuvent pas faire partie de la famille proche

Les règles sont simples : premièrement, les parrains et marraines ne doivent pas faire partie de la famille proche ; et deuxièmement, plus on est de fous, plus on rit (apparemment) ! Alors que la plupart des gens n’ont qu’un parrain et une marraine, le prince George en a sept, la princesse Charlotte en a cinq et le prince Louis en a six (comme son père, qui est sur la photo ci-dessus). Il a été suggéré qu’en raison de leur vie publique très médiatisée, les enfants royaux ont besoin de soutien et de conseils supplémentaires.

10. Les bébés royaux reçoivent des couvertures spéciales

Quand il s’agit des bébés royaux, même les plus petits détails sont importants. Par exemple, les couvertures en laine dans lesquelles les enfants sont emmaillotés lors de leurs premiers jours sont produites par une entreprise anglaise appelée G.H.Hurt & Son qui fabrique des châles de luxe en dentelle tricotés depuis plus de 100 ans.

Quelles règles et coutumes concernant les bébés as-tu dans ta famille ? N’hésite pas à répondre dans les commentaires.

Partager cet article