Sympa
Sympa

16 Histoires d’enfants qui ont absorbé l’éloquence et la finesse d’esprit avec le lait maternel

Les enfants sont trop forts pour sortir des phrases curieuses et faire des perles extraordinaires. Au fur et à mesure qu’ils apprennent à connaître le monde qui les entoure, ils enrichissent leur vocabulaire et il leur devient facile d’inventer de nouveaux noms pour de nombreuses choses ou de déformer de façon hilarante les noms existants. Et nous sommes sûrs que c’est un signe de leur esprit super créatif, parce que même les adultes sont parfois déconcertés par ce qu’ils disent.

Chez Sympa, nous ne cessons de croire que les dialogues avec les enfants sont une source inépuisable d’esprit, d’imagination et de liens logiques qu’eux seuls comprennent.

  • Une collègue a été obligé d’emmener sa fille de quatre ans au travail. Le téléphone a sonné, la petite a décroché rapidement, a écouté longuement, puis a répondu sans réfléchir : “Il n’est pas encore arrivé” et a raccroché. Quand on lui a demandé qui a appelé, elle a répondu : “Ils demandaient monsieur Acompte”. La fille a maintenant une trentaine d’années. © Lidia Kalistrova / Facebook
  • L’autre jour, je suis entrée dans un magasin de musique avec ma fille de six ans. Elle a vu un ukulélé et a poussé un cri de joie : “Maman, on va prendre une petite guitare !” Après mon refus, ma fille l’a regardé attentivement, a vu l’étiquette de prix et a demandé avec surprise : “Faut-il payer pour les échantillons ici ?” Les vendeurs étaient morts de rire. © Belinskaya Svetlana / Facebook

“J’ai dit à ma classe de maternelle qu’ils pouvaient laisser leur goûter avec les vêtements dans le vestiaire. Je n’ai pas autant ri depuis longtemps !”

  • Une grand-mère est dans la piscine avec son petit-fils de cinq ans. Il grimpe sur ses épaules et saute dans l’eau. Une fois, une autre, une troisième, une quatrième... Puis elle dit :
    — Ça suffit, c’est dur pour moi, je ne suis plus toute jeune.
    — Quel âge as-tu ?
    — J’en ai assez, crois-moi.
    — Mais dis-moi le premier chiffre !
    — Six.
    — Et le deuxième ?
    — Trois.
    — Et le troisième ?
    © Elena Akodus / Facebook

Cet enfant souhaitait se déguiser en pet pour halloween

  • Nous avions de petites tasses à café multicolores. Ma fille de trois ans m’a demandé de lui verser du café aussi. D’habitude je dis non : elle était trop jeune. Mais ma fille m’a suppliée de le faire. Je lui ai servi une tasse de café, fortement diluée avec du lait, et elle l’a prise en levant son petit doigt et a dit : “Oh, je me sens enfin comme une vraie femme !” © Victoria Shetkovskaya Logvinenko / Facebook
  • Ma petite-fille a deux ans et demi. Lorsque son grand-père a enlevé ses lunettes pour les nettoyer, elle l’a regardé longuement et lui a dit : “Regarde, ses yeux sont nus !” © Irina Lang / Facebook
  • Lorsque mon fils avait quatre ans, il a été légèrement mordu dans la rue par le chien d’un voisin. Je lui ai dit : “Les chiens peuvent sentir quand les gens ont peur d’eux, une personne libère de l’adrénaline dans ces moments-là. Ce à quoi mon fils a répondu : “Maman, je te jure, je n’ai rien libéré !” © Irina Dudkina / Facebook

“Ma fille de trois ans, depuis la salle de bain, a demandé si elle pouvait mettre un autocollant sur une carte pour son papa”

  • Je joue à un jeu nommé “la ferme” sur l’ordinateur avec ma petite fille (trois ans). Elle construit la ferme et me raconte ce qu’elle a déjà fait : “Ceci est un puits, ceci est une grange, et ceci est une cochonaterie”. Je lui dis : “Tu l’as mal dit, on dit...” Et avant d’avoir fini, elle se corrige : “Oh, une cochonnerie !” © Oksana Kuts / Facebook
  • Je suis de petite taille. Un garçon que je connais m’a dit un jour : “Tu as une si petite tête, et il y a un trou noir !”. J’étais un peu mal à l’aise ne comprenant pas ce qu’il voulait dire. Et le garçon continue : “Tu as un trou noir : tu sais tellement de choses.” Me voilà soulagée. © Kristina Kristina / Facebook
  • La fille d’un ami a eu comme devoir à l’école d’écrire une histoire sur ce dont les deux femmes de la photo parlaient. L’élève de deuxième année a refusé de faire le devoir, expliquant : “Je ne les ai pas écoutées !” © Olga Konovalenko / Facebook

Il ne voulait pas mouiller ses chaussures, alors il a mis des sacs en papier sur ses pieds et est rentré dans l’eau en toute confiance

  • Lorsque mon fils avait trois ans, alors que je le mettais au lit, je lui ai dit : “Le soleil aussi est allé se coucher. Il a répondu : “Non, il ne l’a pas fait : le soleil est allé briller pour les gens qui vivent de l’autre côté !” © Julia Dodon / Facebook
  • Ma fille et moi étions sur le chemin du retour après une promenade. Il faisait déjà nuit, et elle a dit : “Maman, regarde, une banane”. Je regarde le trottoir et je dis : “Où as-tu vu une banane dans le noir ?” Et elle montre le ciel du doigt au niveau du croissant de lune. Elle avait trois ans et demi. © Valida Jafarova / Facebook

“Mon fils avait hâte de me montrer l’œuvre d’art qu’il avait peinte avec une pierre sur ma voiture”

Quelles sont les perles de tes enfants que tu n’oublieras jamais ?

Sympa/Éducation/16 Histoires d’enfants qui ont absorbé l’éloquence et la finesse d’esprit avec le lait maternel
Partager cet article