Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

20+ Personnes qui ont grandi dans la pauvreté racontent ce qu’elles considèrent aujourd’hui comme un luxe

Beaucoup de familles font un jour ou l’autre face à des difficultés financières et n’ont pas assez d’argent pour acheter le strict minimum. Si pendant cette période l’enfant est petit, il ne remarque pas les souffrances de ses parents. Néanmoins, ce sentiment de besoin laisse une empreinte dans la vie de chaque personne qu’il touche.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui compilé pour toi des témoignages d’internautes qui expliquent ce que la pauvreté représentait pour eux et avouent ce qu’ils considèrent encore comme un vrai luxe.

  • Nous n’avons jamais voyagé loin ni longtemps parce que mes parents ne pouvaient pas se permettre de prendre de longues vacances. Je n’ai jamais pris l’avion et je ne suis jamais allé dans un autre état ou un autre pays. © ruthlesslymagickal / Reddit
  • Je ne peux pas entrer dans un magasin cher. Même si je gagne bien ma vie. J’ai l’impression qu’en me voyant, les vendeurs vont s’écrier : " Attention ! Une femme pauvre vient d’entrer dans la boutique ! ". Cela doit venir d’un complexe de mon enfance parce que nous étions vraiment pauvres. © Подслушано / Ideer
  • Quand j’étais petit, j’adorais une célèbre série de livres mais il n’y en avait pas même à la bibliothèque. Ma mère m’a alors promis de m’acheter les tomes qu’il me manquait. Il nous a fallu deux ans pour les tous avoir, mais le sentiment de les posséder était inoubliable. Aujourd’hui, 40 ans plus tard, j’aime toujours autant acheter des livres. © ecapapollag / Reddit
  • Mon enfance pauvre m’a appris quelques règles que je respecte toujours aujourd’hui. Par exemple, j’ai l’habitude de tout partager à part égale. Même quand ma femme et moi nous mangeons des cacahuètes et qu’il n’en reste que quatre, nous les partageons. Et s’il en reste cinq, nous mangeons la cinquième moitié-moitié. © Kovalevan7 / Pikabu
  • Mes parents ont eu une enfance difficile. Ce n’est que maintenant qu’ils découvrent le plaisir de jouer avec des jouets. Ils adorent les Lego et sont très heureux à chaque fois qu’ils reçoivent un nouveau kit. Un jour, en les regardant jouer, j’ai dit en rigolant qu’ils devaient avoir hâte d’avoir des petits-enfants. Ils se sont étonnés et ont répondu : " Des petits-enfants ?! Ils vont tout nous piquer ! " © Палата № 6 / Vk
  • J’ai grandi dans une famille très pauvre. J’avais tout le temps faim et je rêvais de manger des bonbons. Aujourd’hui, des années plus tard, je vis avec mon chéri. Mais quand j’achète un pot de Nutella, je le cache au fond du placard pour le manger toute seule. Aujourd’hui, en rentrant à la maison, j’ai ouvert mon placard " secret " et y ai découvert cinq pots de Nutella. Mon copain était au courant de ma cachette mais il ne s’est jamais moqué de moi. J’ai honte. © Подслушано / Ideer
  • Je suis mariée à un homme assez riche et je lui suis reconnaissante du fait qu’il m’accepte avec toutes mes bizarreries. Mon enfance et ma jeunesse ont été très pauvres et j’ai donc l’habitude de faire des stocks. Dans notre appartement, nous avons un débarras de 20 mètres carrés rempli de conserves, de céréales et de pâtes. Nous ne nous en servons pas, mais le fait d’avoir ces stocks me tranquillise. Récemment, mon chéri m’a dit qu’il avait commandé un projet de construction de notre future maison en demandant d’y inclure un grand garde-manger. À ce moment-là, je me suis rendu compte de la chance que j’ai de l’avoir. © Подслушано / Ideer
  • Un jour, quand j’étais petite, nous sommes allés chez l’amie de ma mère qui avait deux fils jumeaux. Ma mère leur a acheté deux yaourts. Même pour mon anniversaire, je n’y avais pas droit. J’ai dit aux garçons : " Grâce à nous, vous avez pu goûter du yaourt. C’est rare d’avoir une telle chance ". Ils se sont regardés et n’ont plus voulu jouer avec moi. Quand nous sommes rentrés à la maison, ma mère m’a grondée en disant qu’il ne fallait pas dire ce genre de choses car les gens pouvaient penser que nous étions pauvres. C’était le cas. Aujourd’hui, je considère toujours le yaourt comme un luxe même si je peux me permettre d’acheter tout le rayon. © Olis23 / Pikabu
  • Quand j’étais petite, on utilisait un papier toilette horrible. Ma mère achetait le moins cher et il ressemblait plutôt à du papier de verre. Quand j’ai quitté la maison et commencé à travailler, la première chose que j’ai achetée, c’était le papier toilette le plus doux que j’ai pu trouver. J’ai eu des périodes difficiles, mais dès que cela allait mieux j’achetais avant tout le meilleur papier toilette. © Kara McCain / Quora
  • Quand j’étais petit, nous mangions souvent des haricots rouges avec des champignons, des saucisses et des pommes de terre. Mes parents achetaient ce plat en conserve, et bizarrement je l’adorais. J’étais le seul de ma famille à aimer ça. Encore aujourd’hui, quand j’ouvre le placard de la cuisine et que j’y découvre cette fameuse boîte, je me sens vraiment heureux. Mais pour une quelconque raison, je n’arrive plus à en manger. © Neravir / Reddit
  • La climatisation et la télé en couleurs. Mon amie avait les deux parce que ses parents tenaient un bar populaire. En devenant adulte, je me suis sentie super fière d’installer un petit climatiseur dans ma chambre. Un peu plus tard, j’ai également acheté un poste TV 21 pouces pour l’offrir à ma mère. © Mary Krupka / Quora

  • Mon mari se moque de moi parce que je dépense beaucoup d’argent pour la lingerie. Je n’ai pas envie de lui raconter que j’ai grandi dans une famille très pauvre et que j’ai dû réparer mes vêtements mille fois. C’était humiliant de porter des culottes trouées et un soutien-gorge délavé, le seul que j’avais d’ailleurs, quelle que soit l’occasion. Alors aujourd’hui, je n’ai effectivement plus assez de place dans mon placard pour ranger tous mes sous-vêtements, mais au moins je peux oublier cette pauvre fille que j’étais. © Палата № 6 / Vk
  • J’ai grandi à la campagne. Ma famille était dans une situation financière difficile et j’ai commencé à travailler à l’âge de 7-8 ans. Pendant que mes copains regardaient des dessins animés, moi je bossais et je les enviais. Je bricolais mes jouets moi-même. J’adorais les voitures et je ramassais les roues de petites voitures que je trouvais dans l’aire de jeux. Je rêvais d’un kit Lego ou d’un œuf Kinder. Aujourd’hui, j’ai 26 ans et je suis chercheur, mais tous les mois, quand je reçois mon salaire, je m’achète une voiture Hot Wheels ou des Lego. Certains pensent que je devrais grandir, mais j’ai rencontré une fille géniale qui m’offre des Lego pour les fêtes et qui m’accompagne au supermarché pour dénicher de nouvelles voitures Hot Wheels. Je pense à l’épouser. © MatsurVonabruk / Pikabu
  • Du vrai lait. Ma mère a toujours acheté du lait en poudre. Il fallait y ajouter de l’eau froide et mélanger le tout. Je me souviens encore des grumeaux dans mon bol de céréales. Aujourd’hui, je considère encore le lait naturel comme un vrai luxe. © BohoRojo / Reddit
  • Ma mère a toujours réutilisé les boîtes pour y mettre mon déjeuner pour l’école. Par exemple, un pot de crème fraîche ou un bocal de sauce tomate. Cela peut sembler bête, mais j’ai toujours rêvé d’avoir une boîte Tupperware. © Wagglewood / Reddit
  • Acheter de nouveaux vêtements. Je ressens toujours une sorte de barrière psychologique quand j’achète de nouveaux vêtements. Cela me semble être un luxe inutile puisque je me suis toujours contentée des magasins de seconde main et de T-shirts gratuits. © punnypotatoes / Reddit
  • Mon enfance était pauvre. Les vêtements d’occasion étaient considérés comme quelque chose de normal et les repas étaient plus que simples. Les crevettes étaient pour moi le symbole du luxe. J’ai grandi et aujourd’hui je déteste les crevettes et les autres fruits de mer, mais j’en achète et j’en mange de temps en temps pour me rappeler que les difficultés sont restées dans le passé. © Подслушано / Ideer
  • Nous avons toujours eu de quoi manger mais l’achat de vêtements a été à chaque fois tout un événement. Mes parents m’achetaient un pantalon ou une chemise que je pouvais choisir moi-même. Cependant, il s’est avéré qu’ils avaient dû faire des sacrifices. Il y a quelques années, ma mère m’a avoué que quand nous étions petits, ils ne se sont pas acheté de nouveaux vêtements pendant au moins dix ans. Quand j’ai commencé à travailler et que j’ai eu mon premier salaire, j’ai emmené mon père dans un magasin de fringues et je lui ai demandé de choisir le costume qu’il aimait. Plus tard, il m’a dit que c’était l’un des plus beaux jours de sa vie. Mon père porte toujours ce costume et il l’a même mis pour le mariage de mes sœurs. © cleardiddion / Reddit
  • Prendre un bain. Bien sûr, nous nous lavions tous les jours, mais pour ce faire il fallait aller chercher de l’eau et la faire chauffer. Rester dormir chez un ami ou un cousin et prendre une douche était un vrai bonheur. © Competetive_beetle / Reddit
  • Quand j’étais petite, nous étions très pauvres. J’ai souvent entendu ma mère pleurer parce qu’elle ne pouvait même pas s’acheter son médicament car il fallait acheter de quoi nourrir la famille. Aujourd’hui, j’adore cuisiner mais le fait d’avoir des aliments en trop m’angoisse. Cela fait des années que je gagne bien ma vie et que j’ai tout ce dont j’ai besoin, mais il m’est impossible de jeter de la nourriture. Cela me rend folle de voir mes amis jeter les restes de repas, et si cela m’arrive de le faire pour une raison quelconque, ensuite je pense à ce gâchis pendant des jours. © LSTKAT / Reddit
  • C’est bête mais c’est le moment le plus heureux de ma vie (même plus que mon mariage). J’ai pleuré comme un bébé quand j’ai mis ma petite voiture d’occasion dans le garage de notre petite maison, à mon mari et moi. Je ne sais pas pourquoi, mais c’était comme une petite victoire pour moi. Je me sens vraiment heureuse à chaque fois que je mets ma voiture dans notre garage. C’est juste que jamais de ma vie je n’aurais pu imaginer qu’un jour j’aurais une maison et une voiture. © themix669108 / Reddit

Et toi, que considères-tu comme un luxe ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture Палата №6
Partager cet article