Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

6 Façons dont les hommes changent lorsqu’ils deviennent papas (leur corps aussi peut changer)

213-
894

La grossesse et l’accouchement entraînent de nombreux changements physiques et psychologiques dans le corps d’une nouvelle maman, mais il s’avère que les hommes peuvent également ressentir un large éventail de changements corporels et mentaux lorsqu’ils deviennent pères. Des montagnes russes hormonales et émotionnelles, une forte affection pour le nouveau bébé, de l’anxiété et une dépression, et même des symptômes de grossesse — cela peut sembler incroyable, mais c’est ce que vivent de nombreux hommes quand leurs bébés viennent au monde.

L’équipe de Sympa a examiné de plus près la façon dont le corps et l’esprit des hommes peuvent changer après leur entrée dans le monde de la paternité, et voici ce que nous avons appris.

Le taux de testostérone peut chuter

Un niveau élevé de testostérone est responsable de traits de comportement comme l’agressivité, la compétition et l’attraction vis-à-vis d’une nouvelle partenaire. Mais lorsqu’un homme devient père, son niveau de testostérone semble diminuer, ce qui suggère que toute l’attention de l’homme doit désormais être dirigée vers l’intérieur de la famille, et non plus vers l’extérieur.

Des études indiquent que les hommes qui sont déjà en couple et ceux qui ont des enfants ont un taux de testostérone plus faible que les hommes célibataires et sans enfants. Il semble qu’avec le temps, le corps masculin a appris à diminuer le taux de testostérone afin de modifier les priorités des hommes et de les transformer en pères dévoués.

Les niveaux d’ocytocine et de dopamine augmentent

L’ocytocine et la dopamine sont deux substances chimiques qui sont responsables du lien entre un parent et un enfant. Si les niveaux de testostérone baissent, les effets positifs de l’ocytocine et de la dopamine augmentent, ce qui fait que les nouveaux papas ont davantage de plaisir à jouer et à faire des câlins à leur bébé.

Les hauts et les bas hormonaux peuvent entraîner une dépression postnatale chez l’homme

Si beaucoup d’entre nous savent ce qu’est la dépression postnatale chez les femmes, nous sommes peu à avoir entendu parler de celle qui touche les hommes. En dehors de ses autres fonctions, la testostérone joue un rôle important dans la protection contre la dépression, et lorsque son niveau baisse, les jeunes pères peuvent se retrouver touchés par cette maladie psychique. Les changements hormonaux, associés à la charge des responsabilités d’un nouveau père, rendent les hommes susceptibles de souffrir de problèmes de santé mentale. C’est pourquoi il est si important d’être conscients que des changements hormonaux et comportementaux se produisent également chez les papas.

Certains changements cérébraux peuvent également se produire

Des scientifiques ont étudié l’activité cérébrale d’un groupe de nouveaux pères, et il en est ressorti que, pendant les quatre premiers mois qui suivent l’accouchement, leur cerveau présente des changements notoires dans la matière grise. Ces changements aident les nouveaux pères à développer leurs compétences parentales et à établir un lien solide avec leur bébé. Ces premières interactions entre le père et son petit constituent une base solide pour la future relation parent-enfant et jouent un rôle important dans le développement cognitif et social des bébés.

Il est important de noter que le cerveau d’un nouveau père peut montrer une plus grande activité dans les zones responsables de la planification, de la résolution de problèmes et de la détection des risques. Ce sont les zones qui aident le père à s’assurer que son bébé reste sain et sauf.

Les hommes peuvent même développer des symptômes de grossesse lorsque leur partenaire est enceinte

Ce n’est pas seulement après la naissance de l’enfant que les nouveaux pères connaissent certains changements dans leur corps. Pendant la grossesse de leur partenaire, les hommes peuvent présenter des symptômes liés à la grossesse comme des nausées, des changements d’appétit, des ballonnements et des douleurs au dos. Ce phénomène est appelé grossesse sympathique, ou couvade. Ce syndrome, qui n’est pas considéré comme une maladie, est plus répandu que ce que nous pouvons imaginer.

Les hommes peuvent subir des niveaux élevés de stress émotionnel

Les responsabilités parentales peuvent entraîner des niveaux élevés de stress et d’anxiété chez les nouveaux papas, mais le plus dangereux dans tout cela est que beaucoup d’hommes sentent qu’ils ne peuvent pas demander de l’aide. Les nouveaux pères pensent souvent que cela ne ferait que détourner l’attention des besoins des nouvelles mamans qui sont, selon eux, plus cruciaux. Les hommes qui viennent d’être pères peuvent éprouver un énorme stress physique et émotionnel, mais ils ont tendance à concentrer toute l’attention sur leur femme.

C’est pourquoi il est si important que les deux parents passent du temps ensemble, pour parler de ce qu’ils vivent depuis l’arrivée du bébé. On dit qu’un fardeau partagé est un fardeau réduit de moitié, et parfois une conversation honnête au sein du couple peut faire des miracles.

As-tu des enfants ? As-tu déjà remarqué des changements particuliers chez les nouveaux papas ? Dis-nous tout dans les commentaires ci-dessous !

213-
894
Partager cet article