7 Choses que les parents font et qui repoussent les enfants inconsciemment

Parfois, une simple question comme “comment s’est passée ta journée ?” peut faire que ton enfant n’a pas envie de passer du temps avec toi. En tant que parents, nous devrions, de temps en temps, nous mettre à la place de nos enfants et voir ce qu’ils attendent de nous.

Chez Sympa, nous avons décidé de partager sept astuces utiles qui peuvent t’aider à te rapprocher de ton enfant.

1. Quand tu laisses ton humeur affecter ta relation avec ton enfant

Cela ne veut pas dire que tu devrais cacher tes émotions à ton enfant, mais tu devrais faire attention à la manière dont tu les gères, pour mieux contrôler le stress. Même si nous pensons que les enfants sont trop jeunes pour savoir ce que nous ressentons, ils peuvent être assez sensibles à notre humeur.

Le stress permanent peut déclencher des réactions assez virulentes quand ton enfant te demande quelque chose, et cela peut lui faire appréhender de tels moments dans le futur. Prendre du temps pour toi et savoir gérer tes émotions peut améliorer la relation que tu as avec ton enfant.

2. Faire plein de choses à la fois tandis qu’il essaie de te dire quelque chose d’important

Les enfants ne sont pas toujours enclins à se confier. Mais quand ils viennent vers toi, ils ont besoin de toute ton attention. Sinon, ils penseront qu’ils ne sont pas une priorité et qu’ils ne sont pas importants à tes yeux. Par conséquent, ils peuvent avoir envie de garder leurs émotions pour eux par la suite.

C’est pour cela que quand ton enfant vient vers toi pour te dire quelque chose d’important, cesse ce que tu es en train de faire, regarde-le dans les yeux et implique-toi entièrement dans la conversation.

3. Le questionner sans cesse sur ses problèmes

Demander à ton enfant ce qui le tracasse, encore et encore, peut l’agacer. Cela peut même le pousser à régler ses problèmes tout seul. Nous ressentons tous du stress à notre manière, et nos enfants n’y font pas exception. C’est pour cela qu’au lieu d’encourager ton enfant à te dire ce qu’il n’a pas envie de te révéler, essaie de lui poser moins de questions directes et intrusives.

4. Tu ne parles pas sérieusement des problèmes de ton enfant

Prends-le au sérieux, même quand ses réactions ou ses sentiments te semblent un peu légers ou idiots. Au lieu de le taquiner sur la situation dans laquelle il se trouve, partage ta propre expérience ou tes souvenirs pour l’aider à mieux comprendre le problème.

5. Parler aux autres de quelque chose que ton enfant t’a confié

Révéler à tes amis ou à la famille quelque chose que ton enfant t’a dit dans la confidence lui donnera certainement envie de garder ses secrets pour lui. Tu devrais reconnaître ses émotions et essayer de ne pas trop en parler autour de toi, car cela pourrait blesser ses sentiments et le rendre anxieux.

6. Lui parler de sa journée en premier

Quand les jeunes enfants sont dépassés par les événements, ils ont du mal à faire preuve de maturité quand ils sont fatigués. C’est pour cela qu’il vaut mieux les laisser s’ouvrir à toi en leur offrant un moment pour décompresser ; et ils se confieront d’eux-mêmes.

Si ce n’est pas le cas, tu peux leur poser des questions précises sur leur journée, comme par exemple, leur demander si l’instituteur a aimé leur dessin ou qui les a fait rire à l’école. Une autre manière d’engager la conversation est de leur dire en premier lieu comment s’est passée ta journée.

7. Tu lui sautes à la gorge dès qu’il montre des signes d’indépendance

Il est normal et sain qu’un enfant cherche plus de liberté. Quand c’est le cas, les parents voient parfois cela comme un manque de respect, ou une perte de contrôle, ce qui ne rend pas la relation sans accroc.

Dans ce cas, au lieu de donner des instructions plus strictes, laisse ton enfant établir quelques-unes des règles et regarde comment il gère ses responsabilités. Quand ton enfant comprendra que tu lui fais confiance, il montrera sûrement un côté plus mature et responsable que tu n’as encore jamais vu !

As-tu d’autres astuces pour ne pas repousser les enfants ? N’hésite pas à nous répondre dans les commentaires !

Partager cet article