Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Les médecins expliquent pourquoi le sommeil est si important pour le développement de l’enfant

Dans ce monde, il n’y a rien de plus mignon qu’un enfant qui dort paisiblement. C’est un moment magique lorsque le silence règne à la maison et que les adultes peuvent décompresser un peu. Le sommeil de l’enfant est important pour de multiples raisons. Pendant leur sommeil, les enfants grandissent et rechargent leurs batteries. Quelques heures de repos les aident à rester alertes et enthousiastes tout au long de la journée. De plus, une étude médicale a révélé que les siestes quotidiennes sont fondamentales pour l’apprentissage du langage.

Chez Sympa, nous adorons les enfants et toutes les thématiques liées à la santé, par conséquent, nous souhaitons partager cette étude avec toi. À la fin de l’article, tu découvriras un bonus avec quelques conseils pour améliorer le sommeil de tes chers petits bouts de chou.

Combien d’heures doit dormir un enfant ?

L’étude médicale a révélé que les heures de sommeil de l’enfant dépendent de son âge. À la naissance, les bébés ne possèdent pas un rythme de sommeil défini parce qu’ils s’adaptent à leurs besoins alimentaires. Avec le temps, chaque enfant acquiert une routine de sommeil nocturne et des siestes diurnes qui, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) doivent durer environ :

  • 15 heures la première année.
  • entre 13 et 15 heures de 2 à 5 ans.
  • entre 11 et 13 heures de 6 à 11 ans.
  • entre 8 et 10 heures de 12 ans et plus.

Le sommeil influe sur la taille et les émotions

Bien que la taille de chaque enfant dépende des gènes hérités de ses parents, il existe d’autres facteurs à prendre en compte. Respecter les heures de sommeil recommandées pour chaque âge est primordial, parce qu’il s’agit du moment où l’hormone de croissance s’active.

La qualité du sommeil est aussi importante que sa durée. Les enfants qui dorment dans un environnement où leur sommeil n’est pas interrompu, c’est-à-dire paisible, obscure et silencieux, développent la capacité de reconnaître et de réagir à différentes émotions beaucoup mieux que ceux qui se réveillent à plusieurs reprises à cause du bruit, de la lumière et du mouvement pendant la nuit.

Le sommeil influe sur le poids

Une étude, réalisée auprès de 72 enfants en âge d’être scolarisés, a prouvé que le manque de sommeil pouvait être lié au surpoids. À travers un questionnaire rempli par les participants, les médecins ont découvert que les enfants qui dormaient moins que les heures conseillées pour leur âge possédaient un IMC (Indice de Masse Corporelle) élevé.

Les enfants utilisent ce laps de temps pour regarder la télé, jouer à des jeux vidéo ou utiliser l’ordinateur. Le manque de sommeil modifie la fonction de deux hormones qui interviennent dans l’appétit et la satiété (créatine et leptine).

En étant éveillés alors qu’ils devraient être endormis, un changement se produit au niveau de ces hormones et les enfants éprouvent de l’appétit, au point de le combler avec des aliments qui font grossir (gâteaux, sucreries et chips). Malgré la petite quantité de participants à cette étude, les médecins ont remarqué un lien étroit entre le manque de sommeil, les loisirs sédentaires et le surpoids.

Le sommeil influe sur le langage

D’autre part, il y a les courtes siestes qui ont lieu pendant la journée. Pour les enfants de moins de 15 mois, il n’y a aucun problème parce qu’ils en font plusieurs. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, il devient de plus en plus difficile de les convaincre de faire une pause, parce que cela signifie de passer à côté de choses intéressantes qui pourraient se produire autour d’eux.

Cependant, une étude récente soutient l’idée que les siestes diurnes sont essentielles pour l’apprentissage de la langue. Pour arriver à cette conclusion, les spécialistes ont appris des mots à des enfants de 15 mois. Un groupe a effectué une sieste de 30 minutes à la suite d’une session d’apprentissage. L’autre groupe est resté actif pendant la même durée, sans dormir. Quatre heures plus tard, les enfants qui avaient fait la sieste se sont rappelés des mots appris sans difficultés, contrairement aux autres.

Les bébés, âgés de moins d’un an, font environ deux à trois siestes par jour : une le matin, une autre après le déjeuner et pour finir, une en fin d’après-midi. Après cet âge, il est probable que les enfants n’aient plus besoin que d’une sieste après le déjeuner. Cette habitude devrait perdurer jusqu’à l’âge de 4 ou 5 ans.

Bonus : conseils pour aider les enfants à trouver le sommeil

Les heures nécessaires au repos de l’enfant sont précieuses et permettent de nombreux bienfaits. Il en va de même pour la qualité de leur sommeil. Mais, parfois, il n’est pas évident d’établir une routine qui soit bonne pour eux. Comment y parvenir ? Voici quelques conseils qui seront utiles pour les siestes diurnes, mais également pour la nuit :

  • Établir et respecter un horaire fixe pour faire une sieste la journée et pour le coucher. Consommer un repas léger. Prendre un bain, se mettre en pyjama et se laver les dents avant d’aller au lit.
  • Faire de l’heure du coucher une expérience positive et relaxante. Éviter les choses stimulantes, comme regarder la télévision ou jouer aux jeux vidéo avant de dormir.
  • Réaliser des activités apaisantes dans la chambre de l’enfant, comme par exemple, lire une histoire.
  • Conserver une lumière faible et une température agréable dans la chambre lorsqu’il est l’heure de faire la sieste. Pendant la nuit, l’environnement doit être silencieux et le plus sombre possible. Coucher l’enfant, le border et quitter la pièce.

Es-tu parent de jeunes enfants qui éprouvent de la difficulté à dormir ? Quels conseils sont utiles pour les aider à trouver le sommeil ? Partage tes astuces et expériences dans les commentaires !

Photo de couverture LisamSmith / Imgur