Sympa
Sympa

Voici comment Mick Jagger a dû descendre de son piédestal pour régler sa relation complexe avec sa fille aînée

Ce rockeur britannique est connu pour un certain nombre de choses, mais le fait d’être un père de famille modèle n’en fait certainement pas partie. Ses nombreuses relations amoureuses et son unique mariage ont fait de lui le papa de huit enfants, âgés de 5 à 51 ans. Bien qu’il semble apprécier d’être maintenant un père et un grand-père, cela n’a pas toujours été le cas. Mick Jagger s’est longtemps éloigné de sa fille aînée, mais une tournure inattendue des événements les a rapprochés, resserrant leurs liens comme jamais auparavant.

Chez Sympa, nous souhaitons aujourd’hui te raconter l’histoire de la relation difficile entre Mick Jagger et sa fille Karis, qui prouve à quel point le lien père-fille peut être puissant.

Mick Jagger, 78 ans, est le père de huit enfants

Lorsque le rockeur, aujourd’hui âgé de 78 ans, avait une vingtaine d’années, il est sorti avec la mannequin, chanteuse et actrice américaine Marsha Hunt. Le couple s’est rencontré lors d’une séance photo en 1970, et peu après, leur liaison brève mais passionnelle a commencé. Marsha Hunt a admis que la “timidité et la gaucherie” de Mick Jagger l’avaient fait craquer. Leur romance est restée essentiellement privée en raison des différences dans leurs vies sociales.

Marsha a confié que même s’ils prévoyaient d’avoir un bébé, ils n’avaient pas l’intention de rester ensemble. Mick Jagger a pensé à la demander en mariage, mais il ne pensait pas l’aimer suffisamment pour passer le reste de sa vie avec elle. Marsha ressentait la même chose pour Mick.

Leur romance a été courte mais passionnelle

Leur idylle s’est terminée en juin 1970 alors que Marsha était enceinte. Leur fille Karis est née le 4 novembre à Londres. Elle est la première des huit enfants du chanteur et l’unique enfant de sa mère.

Le couple s’est rapidement séparé, Mick devenant de plus en plus distant de son ancienne partenaire. Il a même refusé de reconnaître légalement qu’il était le père de Karis, obligeant Marsha à se battre au tribunal pour obtenir une pension alimentaire.

Il n’était pas amoureux d’elle, mais disait qu’elle avait beaucoup de talent

Le leader des Rolling Stones n’a pas attendu longtemps avant de sortir avec d’autres femmes. Sa petite amie de l’époque, Catherine James, se souvient : “Quand j’ai emménagé chez Mick, je savais pour Marsha, mais sa relation avec elle était déjà terminée. Cela ne semblait pas être un gros problème pour lui. Il a juste mentionné qu’elle était une fille qu’il avait rencontrée et qui était tombée enceinte. Il disait qu’il n’était pas amoureux d’elle, mais qu’elle avait beaucoup de talent.”

Marsha a accouché de leur fille toute seule, et Mick ne leur a rendu visite qu’une seule fois, quelques jours après la naissance du bébé. Pendant les années suivantes, Marsha s’est battue pour que son ex-conjoint paie la pension alimentaire et les factures médicales. Enfin, en 1977, elle a déménagé aux États-Unis et, environ deux ans plus tard, elle a pu engager les meilleurs avocats pour l’aider.

Mick Jagger a affirmé que leur fille Karis n’était pas son enfant

Cependant, les avocats de Mick Jagger ont fait signer à Marsha des papiers déclarant qu’il n’était pas le père, ce qu’elle a accepté sans le vouloir. “Je ne sais pas pourquoi Mick a fait ça parce qu’il m’avait dit à l’époque que Karis était son enfant”, a déclaré Catherine James, la copine de Mick à l’époque. Finalement, en 1979, un tribunal de Los Angeles a décidé que Mick était bien le père de l’enfant, et il a été contraint de verser une pension alimentaire mensuelle.

Mais malgré son rejet, Marsha voulait que Karis sache qui est son père. Lorsque les chansons des Rolling Stones passaient à la radio, elle lui disait “c’est ton papa”. Quand on lui demande si elle se sent mal d’avoir élevé un enfant dans une situation aussi défavorable, Marsha répond : “Non. Ce qui s’est passé n’était pas ma faute. D’ailleurs, quoi qu’il se soit passé avec Mick, elle a eu une vie vraiment fabuleuse.”

Puis, soudainement, lorsque Karis a eu 12 ans, Mick a décidé qu’il était temps d’apprendre à mieux la connaître. Mais ce n’était pas une étape facile pour lui non plus : il a dû descendre de son piédestal et dire “Oui, je suis son père, elle peut venir vivre avec moi”, alors qu’il avait publiquement affirmé le contraire", se souvient Marsha.

Ce changement de comportement apparemment soudain s’est en fait développé sous l’influence à long terme de Jerry Hall, la femme de Mick Jagger à l’époque. Jerry invitait régulièrement Karis à des réunions de famille et faisait en sorte que tous les enfants de Mick passent une partie des vacances d’été ensemble.

Jerry Hall voulait garder toute la famille ensemble

Jerry et Mick, ainsi que Marsha, ont assisté à la cérémonie de remise des diplômes à l’université de Yale en 1992, lorsque Karis a obtenu sa licence en histoire contemporaine. Le père et la fille ont commencé à passer plus de temps ensemble, ce qui a renforcé leur lien.

Ils étaient là l’un pour l’autre pour toutes les étapes importantes de leur vie. Mick a mené Karis à l’autel le jour de son mariage, et il l’a invitée à Buckingham Palace pour la cérémonie d’acceptation de son titre de chevalier en 2003. Karis était également aux côtés de son père lors des funérailles de Joe, son grand-père paternel, en 2006.

Karis a commencé à passer plus de temps avec son père

Il semble que Mick ait enfin commencé à agir avec plus de maturité, et Marsha et lui ont décidé d’oublier les rancunes du passé. Karis a également été acceptée par ses frères et sœurs et est devenue une membre à part entière de la grande famille Jagger.

Elle a accompagné son papa dans les moments les plus difficiles

En 2014, Karis était aux côtés de son père dans ses moments les plus difficiles, alors qu’il pleurait la perte tragique de sa compagne depuis 2001, L’Wren Scott. Mick s’est rendu directement chez Karis à Los Angeles après avoir appris la triste nouvelle. Karis a organisé les funérailles et a été présente pour lui tout au long de l’événement.

Contrairement à certains autres enfants de Jagger, Karis avait toujours entretenu une bonne relation avec L’Wren, même si elles n’étaient pas très proches. Le fait que Mick ait choisi d’essayer de se soigner en passant du temps avec la fille qu’il avait autrefois reniée en dit long sur leur relation. “Mick se sent en sécurité avec elle. Elle ne l’a jamais jugé, même s’il lui avait pourtant donné des raisons de le faire”, a révélé une source proche de Mick.

Contrairement à la plupart des enfants de Mick Jagger, Karis vit loin des projecteurs

Selon ceux qui la connaissent, Karis est une personne douce et terre-à-terre, très différente des autres enfants de Mick : “Choisir d’être avec Karis en ce moment est un choix simple pour Mick. Il a choisi son enfant adulte qui est le plus éloigné des bêtises du show-business et qui ne vient pas avec tout son entourage ou un bagage.” Mais grâce à sa personnalité calme, elle s’entend bien avec tous ses frères et sœurs et serait la plus proche de Jade Jagger, la deuxième fille aînée de Mick.

La mère de Karis se demande si les choses seraient différentes si Mick avait fait partie de sa vie

Sa mère Marsha attribue à la sensibilité de Karis la régularité de son style de vie : “Je ne sais pas si les choses auraient été différentes si Mick avait fait partie de sa vie, mais je sais que l’influence de la célébrité, et tout ce qui va avec, est difficile pour les enfants”, a-t-elle ajouté. Peu importe le passé, il semble que la relation de Karis avec son père ne fasse que se renforcer avec le temps.

Quelle est, selon toi, l’importance d’une figure paternelle dans la vie d’un enfant ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Sympa/Éducation/Voici comment Mick Jagger a dû descendre de son piédestal pour régler sa relation complexe avec sa fille aînée
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire