Sympa

15 Objets domestiques qui ont été inventés par des femmes

Quotidiennement, nous utilisons des objets qui font partie intégrante des tâches domestiques. Ils sont tellement communs que nous pensons qu’ils existent depuis toujours. Mais il est évident que 100 ans plus tôt, même un peu plus, une personne a dû se creuser les méninges pour les confectionner. Toutefois, le plus fascinant est de découvrir qu’ils ont été conçus par des femmes !

Chez Sympa, nous souhaitons partager une liste de 15 objets inventés par des femmes. Grâce à leur travail, notre quotidien a été simplifié.

1. Lupe Hernández — le gel antibactérien

En 1966, dans la ville de Bakersfield, en Californie, une jeune étudiante infirmière a inventé un procédé pour se nettoyer les mains lorsqu’il n’y avait pas accès à l’eau et au savon. Il s’agit de Lupe Hernández, elle a breveté l’idée d’un gel, dont la base était composée de 65% d’alcool, capable de tuer 99,9% des bactéries en quelques secondes. Jusqu’aux années 80, le gel antibactérien n’était utilisé que dans les hôpitaux, mais désormais, son usage est répandu dans les commerces, les lieux publics et les foyers.

2. Amanda Jones — la mise en conserve sous vide

En 1872, Amanda Jones, femme de lettres et inventrice, a développé un procédé de mise en conserve sous vide appelé “procédé Jones”. Il consistait à conserver les aliments, dont le contenu était traité et scellé avec un récipient hermétique. Elle a obtenu cinq brevets de son invention, dont deux portent son nom comme unique inventrice. En 1880, Amanda Jones a fondé la Women’s Canning and Preserving Company à Chicago, dans laquelle elle soutenait fermement les droits des femmes.

3. Rachel Fuller Brown — l’antibiotique antifongique

Rachel Fuller Brown est une chimiste américaine à l’origine du premier antibiotique antifongique efficace sur les humains. Sa découverte est un travail d’équipe effectué avec la microbiologiste Elizabeth Lee Hazen. Grâce à ces femmes, les fongicides sont vendus dans les pharmacies et parapharmacies comme un médicament destiné à soigner certaines infections, comme le pied d’athlète.

4. Florence Lawrence — les clignotants

Florence Lawrence, actrice et inventrice, a révolutionné l’industrie automobile avec le premier clignotant pour voitures. Le prototype était un dispositif connecté au tableau de bord de la voiture, le conducteur devait appuyer sur un bouton et le dispositif, qui possédait une manette, montait ou descendait, permettant d’indiquer la direction empruntée par la voiture. Toutefois, elle n’a jamais déposé un brevet pour son invention.

5. Bette Nesmith Graham — le correcteur de machine à écrire

Bette Nesmith Graham est une secrétaire qui s’est fait connaître pour son invention du célèbre liquid paper (correcteur). Elle s’est inspirée de la peinture : elle s’est rendu compte que lorsqu’un artiste faisait une erreur, il ne l’effaçait pas, mais il peignait par-dessus. À travers les années, elle a été aidée par le professeur de son fils pour perfectionner la formule chimique, et en 1956, la commercialisation du correcteur Mistake Out a débuté.

6. Marie Van Brittan Brown — la caméra de surveillance

Née dans le Queens, à New York, Marie Van Brittan Brown est à l’origine d’un système de surveillance domestique à travers un système fermé de télévision en 1966. Le système était composé d’une caméra extérieure qui envoyait le signal à l’écran situé à l’intérieur du domicile, de cette façon, le propriétaire pouvait voir qui se trouvait derrière la porte, écouter sa voix et ouvrir la porte avec une télécommande. Marie Van Brittan Brown a reçu une récompense du National Science Board pour cette invention qui n’est pas seulement utilisée dans les foyers, mais également dans les entreprises.

7. Julia Montoussé et Julia Rodríguez-Maribona — la serpillière

Julia Montoussé Frages et Julia Rodríguez-Maribona, mère et fille, ont inventé la première serpillière, elle était composée d’un seau, d’un manche et d’une serpillière, révolutionnant totalement les tâches domestiques. En 1953, elles ont breveté le prototype comme modèle d’utilité (un type de droit qui empêche des tiers d’utiliser de manière commerciale leur invention sans leur autorisation) sous l’appellation “Dispositif adaptable à tout type de récipient comme des seaux, pour faciliter le nettoyage et le séchage des sols, des plantes, des couloirs, des plinthes et des locaux en général”. Cependant, le design a été acheté par une usine et les femmes n’ont pas été reconnues pour leur travail.

8. Ángela Ruiz Robles — le livre numérique

Ángela Ruiz Robles est une enseignante, écrivaine et inventrice espagnole. Elle était très en avance sur son temps, au point de concevoir le prototype du livre numérique. En 1949, elle a créé la première version de l’encyclopédie mécanique. Son objectif était de proposer le savoir aux élèves de manière plus interactive. Le livre était un dispositif mécanique et électrique, avec des boutons, des bobines, des lumières et des pages qui se tournent, permettant une lecture plus facile et attractive. À l’intérieur, il renfermait des alphabets automatiques et disponibles dans toutes les langues.

9. Margaret Knight — la machine pour fabriquer des sacs en papier

Margaret Ethridge Knight est une inventrice américaine qui a permis de révolutionner l’industrie des sacs en papier. En 1867, la Columbia Paper Bag Company existait déjà, c’était une usine qui confectionnait deux types de sacs : un modèle doté d’un fond plat et un autre qui n’en possédait pas. Les sacs composés d’un fond plat étaient plus utiles, ils avaient une meilleure capacité et pouvaient rester droits, mais ils devaient être manufacturés, ce qui les rendait plus chers et limitait leur utilisation. Margaret Ethridge Knight travaillait pour cette entreprise, et pendant deux ans, elle a aidé au perfectionnement d’une machine qui pliait et collait le papier pour confectionner des sacs à fond plat.

10. Mary Phelps Jacob — le soutien-gorge moderne

Mary Phelps Jacob, également connue sous le nom de Caresse Crosby, est une éditorialiste, sculptrice et femme de lettres américaine, mais également un moteur de la “Génération perdue” des écrivains expatriés à Paris. Parmi eux, nous retrouvons Ernest Hemingway, Archibald MacLeish, Henry Miller, Anaïs Nin, Kay Boyle, Charles Bukowski, Hart Crane et Robert Duncan. Mais elle est surtout à l’origine du premier soutien-gorge. Un soir de 1910, alors qu’elle se préparait pour un bal, Mary Phelps Jacob a enfilé un corset inconfortable et peu esthétique pour la tenue qu’elle portait. Elle a appelé sa femme de chambre et lui a demandé deux mouchoirs, ainsi qu’un ruban rose, une aiguille et du fil. Avec tout ça, elle a confectionné les doublures et la bretelle d’un soutien-gorge, inaugurant une nouvelle forme de sous-vêtements.

11. Theodora, fille de Constantin X — la fourchette

Theodora Doukaina Selvo est la deuxième fille de l’empereur byzantin Constantin X. Après son mariage avec le doge de Venise, Domenico Selvo, elle a implanté une nouvelle coutume : manger avec des couverts. L’objet ressemblait déjà à une fourchette moderne, mais elle ne comportait que deux dents qui permettaient d’attraper la nourriture présente dans l’assiette.

12. Margaret Wilcox — le chauffage dans la voiture

Margaret A. Wilcox est l’ingénieure mécanique américaine qui a inventé le premier chauffage pour les voitures. En 1893, elle a obtenu un brevet pour son chauffage, il était doté d’une chambre de combustion située sous la voiture et de tuyaux qui transmettaient l’eau chaude. Le système redirigeait l’air présent au-dessus du moteur vers l’intérieur de la voiture pour permettre aux passagers de rester au chaud. Il s’agit du même système qui continue d’être utilisé pour les chauffages modernes.

13. Alice H. Parker — le chauffage central

En 1919, Alice H. Parker, inventrice afro-américaine, a pensé à une chaudière qui fournissait du chauffage dans des maisons et des bâtiments entiers. Le chauffage central a été une grande avancée dans la vie domestique, il est devenu l’alternative la plus sûre pour arrêter l’utilisation des fours à bois. Il était composé de conduits dans lesquels l’air se déplaçait et diffusait la chaleur à travers toute la structure avec du gaz naturel.

14. Florence Parpart — le réfrigérateur électrique

Florence Parpart a obtenu son premier brevet en 1904 pour sa nouvelle version de balayeuse industrielle, qu’elle a réussi à vendre dans plusieurs villes des États-Unis. Ensuite, elle s’est mariée avec Hiram D. Layman, avec qui elle a décroché un brevet pour un réfrigérateur électrique, permettant d’améliorer les modèles déjà présents sur le marché et de révolutionner les vieilles glacières utilisées à l’époque.

15. Sarah Guppy — le grille-pain

Sarah Guppy a contribué à d’importants projets au Royaume-Uni, comme le plan du pont suspendu de Clifton. Elle a également développé plusieurs objets destinés aux tâches domestiques. Parmi eux, l’ancêtre et la première version du grille-pain, un petit plat qui maintenait le pain chaud et grillé. Sarah Guppy et sa famille sont à l’origine de dix brevets dans la première partie du XIXe siècle. De plus, elle a beaucoup lutté pour les droits des femmes, comme par exemple, pour l’accès à l’éducation aux jeunes filles.

Connais-tu une autre invention féminine ? N’hésite pas à partager tes réponses dans les commentaires !