16 Illustrations d’une artiste qui a parfaitement compris les problèmes que rencontrent les femmes avec les vêtements

La plus grosse arnaque du XXe siècle fut incontestablement... la taille unique ! Et Natalia Sabransky l’a bien compris. C’est une artiste argentine qui, au travers de ses dessins, partage les échecs et les tragédies de la mode auxquels nous, les filles, nous retrouvons confrontées dans les cabines d’essayage, dans nos chambres et dans la rue. C’est peut-être pour cela que grâce à ses illustrations, elle essaie de nous ouvrir les yeux sur ce grand mensonge et bien d’autres, afin que nous réalisions à quel point la mode peut être ridicule, et que le moment est venu pour nous de nous habiller comme nous le voulons. Et ce, UNE BONNE FOIS POUR TOUTES !

Sympa va te présenter quelques illustrations de celle qui se fait appeler Naty Illustrated, et son but est de nous faire rire un peu de nous-mêmes.

1. Un peu ridicule

2. “C’est une taille unique, mais ça va s’étirer ! Ça couvre trois tailles, du 36 au 56”

3. Réponse évidente

4. Parfois, la vérité est belle à entendre

“- J’aime, mais ça ne rend pas comme sur la photo.”

— Si tu achètes cette robe pour ressembler à la fille de la photo, alors tu seras déçue quel que soit ton achat. Elle te va super bien. C’est juste que tu ne sais pas l’apprécier, parce que tu te compares à quelqu’un d’autre. Admire-la sur ton corps, et pas sur celui d’une autre."

— Oh, t’es une amie géniale.

— Je sais."

5. Bien dit

“Toute ta beauté et ta personnalité ne rentrent pas dans une taille unique.”

6. “Typique des jambes trop grosses”

“Une mode ? NAN ! Je le porte juste comme ça avant que tout le monde ne fasse pareil.

Mais dans d’autres endroits...”

7. “Je veux juste qu’il y ait des choses belles, à ma taille, et que je ne doive pas donner un rein pour les acheter”

“Enfin une robe qui me va, qui existe en différentes tailles et qui me plaît. Je la prends !

Ahhh ! Je vais plutôt acheter des collants.”

8. Typique des filles au corps en forme de poire...

“Avoir des hanches, c’est aussi composer avec cet espace qui baille tout le temps au-dessus de la ceinture.”

9. “Si tu es petite, la moitié de ton pantalon traîne par-terre, et si tu es grand, il t’arrive aux genoux”

“L’éternel problème des grandes et des petites

Hahaha ! C’est trop génial de faire les boutiques avec vous !”

10. Bien que les plus petites se servent aussi dans les rayons pour enfants

“- Salut, tu vas bien ? Je suis venue acheter des vêtements pour ma petite nièce, et toi ?

— C’est pour moi, héhé...”

11. “J’aimerais savoir qui a eu l’idée de la taille unique”

“- Comment ça, ça ne te va pas ? C’est une taille unique... Et c’est ample.

— Taille unique ? Il me faut de la vaseline pour rentrer dedans ! Le seul truc ample ici, ce sont mes fesses...”

12. Profite de tes robes et de tes chemises sans manches !

“Me couvrir les bras parce qu’ils sont potelés et que ma peau pendouille ? Mais non, ma belle, ce n’est pas de la peau flasque, ce sont d’anciens biceps”

13. Que ça reste bien clair, messieurs !

“Si mettre des vêtements qui me plaisent mais qui ne correspondent pas à mon âge me rend ridicule, alors oui ! Je suis ridicule, mais heureuse !”

14. Et pendant ce temps, dans la vie réelle...

“Je ne comprends pas ce qu’ils veulent... Vendre ou faire déprimer les gens ?”

15. Attente vs réalité

“Ohhh, quelles jolies manches bouffantes !!!
Pourquoi est-ce que ça fait ça ?!!”

16. Ça rentre... tout juste

Quelle est la chose la plus ennuyeuse qui te soit arrivé en faisant les magasins ? Quelle est le problème le plus fréquent que tu rencontres dans les cabines d’essayage ? Laisse un message dans les commentaires, et si cet article t’a donné le sourire, partage-le avec toutes les filles de ton entourage !

Photo de couverture natyilustrada / Instagram
Partager cet article