Sympa

Après 6 mois, les bébés ne devraient pas dormir dans la même chambre que leurs parents, et les scientifiques nous expliquent pourquoi

La sécurité de ton bébé est naturellement très importante, alors dès la naissance, tu fais tout pour le protéger. Dormir avec lui dans le même lit ou dans la même chambre peut être un facteur de tranquillité d’esprit, mais à quel point est-ce commode ? Les scientifiques ont entrepris d’étudier certains des aspects qui influencent ce type de situation et, selon les résultats d’une recherche, les mères qui dorment avec leurs enfants plus qu’elles ne devraient courent un plus grand risque de se sentir agitées et anxieuses, et sont encore plus susceptibles de souffrir de dépression que celles qui ne le font pas.

Sympa sait que le sommeil de ton bébé est indispensable à son bon développement, mais il est tout aussi primordial que toi aussi, tu dormes suffisamment. C’est pourquoi nous avons approfondi les détails des recherches mentionnées ci-dessus afin de les partager avec toi et te permettre de prendre la meilleure décision pour la croissance et l’équilibre de ton bébé.

Ce qu’en dit la science

Il est très fréquent qu’un bébé se réveille plusieurs fois pendant la nuit parce qu’il est difficile pour lui de trouver un bon rythme de sommeil. Pour essayer d’éviter cela, tu choisis de rester à ses côtés pensant qu’il se sentira plus calme et dormira plus longtemps, mais c’est loin d’être la meilleure façon pour que tu puisses toi aussi te reposer. Dans une étude réalisée par Mina Shimizu et Douglas M. Teti, collaborateurs du projet “SIESTA” (un ensemble de recherches sur le rôle parental, le sommeil et le développement de l’enfant, financées par l’Institut national du développement de l’enfant et de l’homme), on a analysé les différences existant entre les mères qui dorment plus de 6 mois avec leur bébé et celles qui le déplacent dans une chambre séparée à l’âge de six mois.

Les évaluations qui ont été effectuées

Les participantes étaient 103 mères américaines. Elles ont reçu des visites des meneurs de l’enquête pour des tests et ont été invitées à répondre à une série de questionnaires en rapport avec le sujet. Les facteurs liés à la critique sociale, aux préoccupations maternelles pendant le sommeil du bébé et à la présence de sentiments tels que l’angoisse et la dépression ont été pris en compte.

La dépression et l’angoisse d’une mère

Les mères qui ont dormi avec leur bébé ou partagé une chambre avec lui pendant plus de six mois étaient plus susceptibles de devenir déprimées ou anxieuses en raison des inquiétudes concernant le comportement nocturne de leur enfant et des critiques sociales auxquelles elles étaient exposées, en comparaison avec les mères qui laissaient leurs enfants dormir seuls après l’âge de six mois. D’autre part, celles qui partageaient une chambre avec leur enfant avaient un espace limité, ce qui provoquait un sommeil plus agité et par conséquent, un réveil plus fréquent des nourrissons la nuit.

Tout dépend des coutumes et de l’environnement social

Bien qu’il soit difficile de décider ce qui est le mieux pour le sommeil de ton bébé, cette étude a souligné que les sentiments de détresse sont souvent le résultat de critiques constantes et de commentaires sociaux, qui remettent en question la façon dont tu élèves ton enfant. Partager sa chambre avec le nourrisson ou choisir de ne pas le faire est un facteur lié aux coutumes et à la culture des différents pays qui déterminent l’éducation la plus appropriée. Ce n’est donc absolument pas possible de généraliser, car ces facteurs peuvent aussi varier en raison des croyances des parents quant au bien-être de l’enfant. Par conséquent, malgré les différences avec les autres cultures, il est essentiel que le bébé dispose d’un espace sûr et calme pour pouvoir dormir sans interruption.

L’idéal pour toi et ton bébé

Si tu ne veux pas que ton enfant ait sa propre chambre, il est préférable de la partager avec lui jusqu’à sa première année, mais il devrait avoir son propre espace pour dormir. L’une des alternatives est de placer un lit d’enfant à côté de ton lit pour que tu puisses être près de lui et, en même temps, te reposer tranquillement, car tu seras rassurée de le savoir à côté de toi, en toute sécurité. Si tu préfères qu’il soit dans une pièce séparée, tu devrais attendre au moins 6 mois, et le déplacer progressivement vers l’autre site, car il pourrait se sentir mal au début par cette habitude déjà intégrée.

Avantages du sommeil en solo

Les chercheurs ont découvert que le sommeil en solo peut favoriser l’indépendance du bébé, lui permettant de développer la capacité de s’endormir à nouveau s’il se réveille la nuit. Une autre étude a révélé que les bébés qui partagent une chambre avec leurs parents entre l’âge de 4 et 9 mois peuvent dormir moins et avoir un sommeil plus agité. Par conséquent, si le nourrisson dort dans une chambre séparée, il pourra non seulement être plus indépendant mais aussi dormir de la manière la plus adéquate.

Que penses-tu de cette étude ? Quelle a été ton expérience avec tes enfants ? Dis-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

Photo de couverture Love, Rosie / Lionsgate Films