Sympa

Une étude suggère que l’obésité pendant la grossesse peut affecter le développement intellectuel du futur bébé

4---
964

Le lien entre une mère et son enfant est le plus intense de la nature humaine. Mettre un enfant au monde provoque des changements considérables dans la vie d’une femme, elle ne sera plus jamais la même, avec tout ce que cela implique. Et, au-delà de la joie et du bonheur que peut apporter l’arrivée d’un nouvel être, il y a quelque chose de fondamental dans ce nouveau rôle : la responsabilité. Nous ne faisons pas seulement référence à l’éducation. Les tâches d’une mère débutent lors de la grossesse, avec une série de tests et de précautions qu’il est nécessaire de respecter pour passer une bonne grossesse.

Chez Sympa, nous souhaitons partager des informations sur une étude qui suggère un lien entre l’obésité maternelle pendant la grossesse et les problèmes possibles lors du développement intellectuel de l’enfant.

L’obésité lors de la grossesse

Une étude suggère que l’obésité pendant la grossesse peut affecter le développement intellectuel du futur bébé

Pendant la grossesse, le poids d’une femme est une source de préoccupation pour elle et pour le/la gynécologue. Il est important que la prise de poids soit progressive et qu’elle reste dans la norme saine pour chaque période de la gestation. Parmi les complications que peut provoquer l’obésité pendant la grossesse, nous pouvons mentionner, entre autres, l’hypertension, la pré-éclampsie et le diabète gestationnel.

Pour savoir si tu es en surpoids ou en obésité, tu peux le vérifier grâce au tableau d’indice de masse corporelle (IMC).

L’obésité et les risques pour la grossesse

Une étude suggère que l’obésité pendant la grossesse peut affecter le développement intellectuel du futur bébé

Lorsqu’une femme enceinte prend trop de poids, nous pensons qu’il n’y a que sa santé qui soit compromise. C’est-à-dire : nous ne prenons pas en compte que ce problème peut également affecter le bébé. La prééclampsie, par exemple, peut s’avérer risquée pour la grossesse. Bien qu’il soit normal que les mères souffrant de cette pathologie accouchent sans complication, le risque d’une naissance prématurée ou, dans certains cas, d’une fausse couche reste présent.

Une équipe de spécialistes de la Mailman School of Public Health de la Colombia University et de l’University of Texas a publié une recherche sur BMC Pediatrics, dans laquelle ils associent l’obésité de la mère pendant la grossesse à certaines difficultés dans le développement ultérieur de son enfant.

L’étude

Une étude suggère que l’obésité pendant la grossesse peut affecter le développement intellectuel du futur bébé

Une équipe, composée d’épidémiologistes, de nutritionnistes et de chercheurs en santé environnementale, a analysé 368 mères et leurs enfants, tant pendant la grossesse que lorsque les enfants avaient 3 et 7 ans. Les 368 cas choisis appartenaient à des personnes du même statut économique et social. L’ethnie, l’état civil et l’éducation de la mère, son niveau d’études et son niveau intellectuel ont été pris en considération. Il y a eu une attention particulière sur la période de gestation, celle au cours de laquelle le bébé est né et aux conditions environnementales auxquelles il a été exposé.

Le régime alimentaire de la mère pendant la grossesse et le choix d’allaiter ou non l’enfant ont été exclus de cette analyse.

Lorsque les enfants ont eu 3 ans, ils ont été soumis à des examens pour évaluer leur motricité. Les mêmes tests ont été réalisés 4 ans plus tard, à l’âge de 7 ans.

Les résultats

Une étude suggère que l’obésité pendant la grossesse peut affecter le développement intellectuel du futur bébé

Dans les études réalisées sur les enfants à l’âge de 3 ans, les chercheurs ont examiné leur motricité et ont remarqué que ceux dont la mère souffrait d’obésité pendant la grossesse avaient des capacités motrices moins développées.

Lorsqu’ils ont à nouveau analysé les enfants, à 7 ans, ils ont découvert que les garçons avec des mères souffrant de cette pathologie pendant leur grossesse avaient un quotient intellectuel moins important que celui des femmes qui avaient un poids normal. Cette différence était de 5 points ou plus, seulement chez les enfants de sexe masculin.

Conclusions

Une étude suggère que l’obésité pendant la grossesse peut affecter le développement intellectuel du futur bébé

Il est important de souligner que, bien que l’étude mette en lumière un lien entre l’obésité pendant la grossesse et les problèmes cités précédemment, il n’a pas été possible de déterminer la ou les raisons à l’origine de ce phénomène.

D’autre part, l’étude a considéré l’environnement de chaque enfant et a découvert que l’impact de l’obésité maternelle pendant la grossesse sur le quotient intellectuel des enfants était moins important pour ceux qui avaient grandi dans un foyer douillet où ils avaient reçu des stimulations au niveau du jeu et de l’apprentissage.

Sais-tu combien de kilos a pris ta mère lorsqu’elle était enceinte de toi ? Si tu as déjà été enceinte, quelle a été ton expérience avec le poids ? As-tu des photos du avant/après ? N’hésite pas à partager ton expérience dans les commentaires !

4---
964