Sympa
Sympa

12 Situations qui ne valent plus la peine de se sentir gêné depuis longtemps

Tout le monde s’est retrouvé, au moins une fois, dans une situation embarrassante. Celles où l’on se sent idiot et mort de honte. Mais certains des échecs cuisants qui nous arrivent ont des explications tout à fait scientifiques. Par exemple, les chercheurs ont compris pourquoi il nous arrive d’oublier le bon mot ou d’essayer de laver nos chaussettes dans le lave-vaisselle. Oui, il y a bien une raison rationnelle !

Chez Sympa, nous pensons que se sentir mal à l’aise rend la vie plus difficile inutilement et qu’il ne faut donc pas trop se soucier de ces situations inconfortables. Nous t’invitons à jeter un coup d’œil à notre sélection et à te souvenir de certaines de ces choses qui te sont arrivées.

1.

Parfois, nous ne trouvons pas le mot juste : il est sur le bout de la langue, mais nous le manquons sans cesse.

Ce phénomène est appelé “presque vu”, et il a été décrit dans la littérature scientifique il y a plus de 100 ans. Une théorie veut que les mots qui nous viennent à l’esprit avant le mot que nous cherchons bloquent ce dernier dans notre mémoire. L’expression “sur le bout de la langue” se retrouve dans cultures diverses du monde. En Corée, par exemple, on dit “pétille sur le bout de la langue”.

2.

T’est-il déjà arrivé de sortir de ta maison, de te rendre au travail et de ne plus te souvenir de la route ? C’est simple : ton cerveau est en mode “pilote automatique” depuis un certain temps. Dans les années 1990, les neurobiologistes ont découvert le réseau du mode par défaut (MPD).

Il s’avère que nous attachons nos lacets de chaussures et conduisons notre voiture sur une route familière sans réfléchir. Il est intéressant de noter que nous faisons les choses encore plus rapidement et plus efficacement dans ce mode. La bouilloire électrique sur la cuisinière se met probablement aussi en “pilote automatique”.

3.

Parfois, on essaie de mentir mais on se fait prendre. Les chercheurs ont organisé l’expérience suivante : des volontaires ont répondu à des questions de quiz et ont reçu de l’argent pour avoir répondu correctement. Lorsque le meneur de jeu s’est absenté, un participant fictif a proposé de jeter un coup d’œil aux réponses. Certains ont accepté de le faire.

Après le jeu, les vrais enquêteurs menaient un interrogatoire pour découvrir qui avait triché. Ils ont utilisé une astuce simple : au début de la conversation, ils ont demandé aux participants dans quelle mesure ils étaient honnêtes. Après cette question, les tricheurs ont eu du mal à prétendre qu’ils ne mentaient pas, et ils ont été facilement identifiés. De plus, le mensonge crée un sentiment de culpabilité, il n’est donc pas facile de le maintenir en étant à l’aise.

4.

Parfois, nous ne reconnaissons pas notre propre reflet dans un magasin ou un théâtre, dans un endroit où il y a beaucoup de gens et de miroirs. Et cela n’arrive pas seulement lorsque nous nous voyons dans de nouveaux vêtements, avec une coiffure ou un maquillage inhabituels.

Certaines études affirment que les personnes peu attirantes se croient plus belles qu’elles ne le sont réellement, et que les personnes belles sous-estiment leur apparence. Il en ressort que les deux ne se voient pas telles qu’elles sont vraiment.

5.

Il arrive que les vitrines ou les portes des centres commerciaux soient si bien lavés que les gens ne voient tout simplement pas la vitre et se la prennent dans la figure. Certaines personnes partagent leur expérience sur les réseaux sociaux. En général, si cela t’est déjà arrivé, tu sais que tu n’es pas seul. Même les animaux ont été surpris dans des situations similaires. Un internaute sur Twitter a vu un faucon s’écraser contre une fenêtre : ensuite, il s’est réveillé et envolé.

6.

Nous n’avons trouvé aucune recherche scientifique qui explique les raisons pour lesquelles les gens se sentent mal à l’aise lorsqu’ils confondent une personne inconnue avec quelqu’un qu’ils connaissent. Mais nous avons trouvé une hypothèse intéressante : avec des inconnus, nous nous comportons de manière polie, en respectant les frontières individuelles, mais avec un ami, nous pouvons nous jeter sur lui pour lui faire des câlins et des bisous.

C’est-à-dire qu’une personne révèle sa véritable personnalité à ceux qu’elle connaît. Et lorsqu’un étranger devient le destinataire involontaire de son accueil et de sa chaleur, il éprouve un sentiment désagréable, comme s’il marchait dans la rue sans vêtements.

7.

Seul le médecin peut te dire pourquoi ton estomac “parle”. Une cause très fréquente du gargouillement est l’air qui pénètre dans le tube gastro-intestinal lors d’une conversation au cours d’un repas.

8.

Il est rare que les photos collectives soient parfaites. Au moment où l’obturateur de l’appareil photo se déclenche, quelqu’un va forcément cligner des yeux. Bien sûr, ton amie postera sur Instagram la photo sur laquelle c’est elle qui est à son avantage. Et c’est toujours une honte d’être le “chanceux” qui cligne des yeux.

9.

Nous sommes de nouveau en mode “pilote automatique”. As-tu déjà essayé de laver tes chaussettes dans le lave-vaisselle ou fait quelque chose d’aussi étrange que ça ?

Tu es probablement surchargé de travail et tu as besoin de te reposer. Le cerveau en a besoin. Andrew Smart a même écrit un livre entier sur les avantages de la paresse humaine où il explique cela.

10.

La prochaine fois que tu prendras le bus, observe combien de personnes sont assises avec leur téléphone allumé. Et certains traversent même la route sans quitter des yeux de leur écran mobile. Cela ne se termine pas bien, évidemment.

11.

C’est un vrai bonheur que les trains d’aujourd’hui aient des panneaux indiquant quand les toilettes sont libres. Dans le passé, on ne savait pas si quelqu’un était à l’intérieur ou non. Tu tirais la poignée (pas trop fort, car il existait le risque de casser le loquet) et tu tombais sur quelque chose que tu n’avais pas franchement prévu de voir. C’est pourquoi des files d’attente se formaient devant une porte hermétiquement fermée — sans que l’on sache vraiment si les toilettes étaient occupées ou pas !

12.

Tout le monde est probablement déjà entré par erreur dans les mauvaises toilettes une fois dans sa vie. C’est ultra gênant. Il existe également une sorte de loi de la malchance dans le monde, qui mériterait également une étude sérieuse : comment se fait-il que le jour où tu n’es pas à ton avantage, quelqu’un va forcément te voir ? Une fois par an, si tu sors sans maquillage, en jogging et en sueur, tu vas rencontrer tes anciens camarades de classe ?

Quelle que soit la façon dont on voit les choses, les situations gênantes font partie intégrante de notre vie. L’essentiel est de les traiter de la bonne manière. Et toi, as-tu déjà été dans une situation embarrassante similaire ? N’hésite pas à partager tes histoires dans les commentaires !

Partager cet article