Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

14 Personnes qui se tiendront dorénavant à l’écart de tous ceux qui diront “prête-moi de l’argent”

Qui prête aux amis perd au double. Chaque année, de plus en plus de personnes sont d’accord avec ce proverbe. Il n’est donc pas étonnant que le nombre d’histoires sur les différentes dettes et prêts augmente à une vitesse folle.

Chez Sympa, nous espérons que tes débiteurs rendent leurs dettes à temps, surtout après avoir découvert ces révélations d’internautes qui n’ont pas été très chanceux.

  • Une fois, j’ai prêté à un ami 50 euros pour quelques jours. Une semaine est passée, une deuxième, mais il n’avait pas l’air de vouloir me rembourser de sitôt. Il avait des difficultés avec son travail et je ne lui forçais donc pas la main. Cependant, un jour, il m’a proposé de le remplacer au boulot. Il travaillait comme gardien sur un chantier où on lui payait 50 euros la relève directement après la journée de travail. C’est-à-dire que j’aurais moi-même gagné cet argent et que je me serais moi-même fait rembourser sa dette. © Neuzheli / Pikabu

  • Mon cousin m’a une fois demandé de lui prêter 500 euros : il avait besoin de rembourser certaines dettes urgentes avant le Nouvel An et m’a promis de rendre l’argent quelques mois plus tard. Ça ne m’a posé aucun problème, car il s’agit après tout d’un parent et non pas d’un étranger. Nous pouvons nous contacter à tout moment, en parler, et il peut même ne pas me rendre cette somme (il a lui-même insisté pour le faire). C’était en décembre 2014. Maintenant, nous sommes en 2020. Depuis ce temps, je ne l’ai plus jamais revu ni même eu de ses nouvelles : il a tout simplement disparu. Ça veut dire que mon cousin m’a coûté 500 euros... Ce n’est vraiment pas cher... © KycokMakca / Pikabu

  • Il y a quelques années, mon neveu m’a appelé pour me demander de lui prêter 5 000 euros, car il lui manquait de l’argent pour ouvrir son affaire. Il a vendu sa voiture, a emprunté de l’argent à ses parents, mais il n’en avait tout de même pas assez. J’ai alors pensé : “J’ai de l’argent, pourquoi ne pas lui en donner ?” Mais j’avais cependant une seule condition : un récépissé pour six mois.
    Six mois sont passés et je l’ai appelé pour lui demander où était l’argent. Sa réponse s’est avérée inattendue : “Quel argent ?” Bref, ce jeune homme a commencé à insister sur le fait qu’un récépissé n’est qu’un morceau de papier sans valeur. Contacter ses parents n’a pas non plus aidé à régler la situation : ils défendaient leur enfant. Finalement, nous sommes allés au tribunal, mais il s’est avéré que le garçon n’avait pas du tout d’argent. Bref, je suis devenu l’ennemi de la famille, car j’ai osé exiger qu’on me rende mon propre argent. C’est ainsi que je me suis débarrassé de parents qui semblaient être proches pour seulement 5 000 euros. © IpockerfaceI / Pikabu

Pendant tout ce temps, nous n’avions pas parlé. J’avais déjà oublié, mais lui non. C’est étonnant que des choses pareilles arrivent. On dirait qu’il économisait 0,07 euro par jour avant de me rendre la dette. © Jodin / Pikabu

  • Cette histoire est arrivée à mon frère. Une de ses connaissances lui a demandé une très grosse somme d’argent, et mon frère a accepté de la lui donner, mais sur gage immobilier. Voici la conversation qui a suivi :
    — Tu veux me prendre mon appartement ?
    — Tu t’apprêtes à ne pas me rendre l’argent ? © predskazamus / Pikabu

  • Un ami m’a appelé pour me dire qu’il me devait 10 euros et qu’il ne voudrait pas commencer la nouvelle année avec des dettes : cela porte malheur. Il a donc transféré l’argent sur ma carte bancaire. Un autre, qui me doit 1 500 euros depuis assez longtemps, ne m’a toujours pas contacté. Apparemment, il ne croit pas aux superstitions. © Alax / Pikabu

  • Dans les années 90, j’ai prêté à un ami 100 dollars. Après ça, il a disparu de ma vie, puis a déménagé dans une autre ville. Quelques années plus tard, lui et moi nous sommes accidentellement rencontrés, mais il n’a même pas voulu me parler. Quand je lui ai posé la question concernant l’argent, il a répondu que j’étais mesquin. À l’époque, ces 100 dollars étaient tout ce qu’il me restait. © MayorskiePogoni / Twitter

  • Une amie est venue chez moi et m’a demandé de lui prêter ma bague en diamant pour un événement. Finalement, après son départ, j’ai remarqué qu’une deuxième bague manquait. Cette “amie” a supprimé tous ses réseaux sociaux et a éteint son téléphone. 10 ans ont passé, mais je ne l’ai jamais retrouvée. © Julia13081986 / Twitter

  • Une fois, une bonne connaissance à moi m’a emprunté 20 euros, puis il a disparu, même s’il vivait dans l’immeuble voisin. À l’époque, j’étais un étudiant fauché, et cette somme était pour moi assez importante. Je l’apercevais de temps en temps, mais il s’enfuyait sans même me laisser la possibilité de lui dire quoi que ce soit. Plusieurs années plus tard, je l’ai rencontré devant un magasin. Il était dans une voiture chère, bien habillé. Nous avons discuté, et il a dit qu’il cherchait du travail. L’entreprise où je travaillais comme agent de sécurité avait justement besoin d’un spécialiste dans son domaine. À votre avis, a-t-il obtenu le poste ? Non, bien évidemment. Il faut donc y réfléchir à deux fois avant de se faire des ennemis. © Подслушано / Ideer

  • Récemment, un ami m’a appelé pour me demander de l’argent (une assez grosse somme) pour quelques mois. Je lui réponds :
    — D’accord, sans problème. Et si on se voyait demain chez le notaire ?
    — Pourquoi le notaire ?
    — Nous allons signer devant lui une reconnaissance de dette.
    — Pourquoi ? Je te rendrais l’argent.
    — Tu n’as donc pas à t’inquiéter. Je payerais le notaire moi-même.
    — Je pensais que tu es un ami, mais toi... © Подслушано / Ideer

  • J’ai prêté de l’argent à un homme avec lequel je sortais depuis plus d’un an. Je n’ai pas demandé pourquoi il en avait besoin. Nous nous sommes séparés 2 mois plus tard, et j’ai accidentellement découvert qu’il utilisait cet argent pour louer un appartement dans lequel il vivait pendant ces 2 mois avec une autre femme. Il s’apprête à se marier. © Подслушано / Ideer

  • Je me suis disputé avec une voisine au foyer étudiant à cause de l’argent. Elle m’a emprunté 70 euros et a, semble-t-il, décidé que les belles filles n’ont pas à rembourser leurs dettes. Finalement, elle a piqué une crise et m’a rendu l’argent dans un sac. En pièces. Elle ne savait apparemment pas que je collectionnais les pièces de monnaie, et 2 ou 3 d’entre elles sont entrées dans ma collection. Pendant que je les rangeais dans mon album, son visage devenait de plus en plus rouge, comme si elle était en train de donner naissance à une revanche plus ingénieuse, agressive, et recouverte d’épines empoisonnées. © Unknown author / Bash.im

Et toi, as-tu déjà fait de gros prêts à tes connaissances ? As-tu des histoires à partager sur ce sujet ? N’hésite pas à nous l’écrire dans les commentaires.

Partager cet article