Sympa
Sympa

15 Histoires qui prouvent que seul le fuselage d’un avion est plus résistant que les nerfs d’une hôtesse de l’air

Beaucoup de personnes romantisent la profession de stewards et d’hôtesse de l’air. Mais il n’y a pas toujours que le ciel, l’avion et les nuages. Ces personnes doivent surveiller des enfants bruyants, des parents fatigués, des groupes de personnes trop joyeuses qui partent en vacances et des hommes d’affaires mécontents, et de plus, exiger qu’ils respectent les règles strictes du vol.

Les agents de bord et les passagers se sont souvenus des histoires qui se sont déroulées sous leurs yeux à bord de l’avion, et chez Sympa, nous les avons lues et avons constaté que le ciel a ses lois.

  • Un vol d’une compagnie aérienne locale. L’hôtesse de l’air, âgée d’une cinquantaine d’années, a du mal à se frayer un chemin dans l’allée. Dans l’avion — une mère avec un enfant de cinq ans, qui appuie périodiquement sur le bouton d’appel de l’hôtesse. Maman s’excuse et l’hôtesse de l’air éteint nerveusement le bouton. Encore une fois et l’hôtesse de l’air n’en peut plus et s’adresse à l’enfant :
    — Mon garçon, qu’est-ce que tu veux ?
    — Cette poupée, répond le garçon en désignant la figure sur le bouton.
    — Eh bien, choux-choux, la poupée, c’est moi ! © Pi**ear / Pikabu
  • J’ai fait en sorte qu’un couple plie correctement la robe de mariée. Elle était énorme et tombait dans l’allée, bloquant les passagers de toute la rangée. Le repassage de la robe a peut-être pris beaucoup de temps à l’hôtel, mais je l’ai sauvée des empreintes de chaussures et du chariot de boissons. Néanmoins, la mariée était en larmes mais je n’allais pas risquer la sécurité des autres. © Anaxamenes / Reddit
  • Ma mère faisait régulièrement des allers-retours en avion lorsqu’elle était étudiante. Cette fois, elle est entrée dans la cabine et a constaté qu’il manquait des morceaux de rembourrage sur les sièges, que des ressorts et des bouts de mousse en sortaient et que les poignées avaient été cassées quelque part. Bon, d’accord, elle s’est installée, le vol n’a pas été long. Mais son voisin n’a pas gardé le silence, il a attrapé l’hôtesse de l’air et a commencé à lui râler dessus, exigeant qu’elle lui explique pourquoi l’avion était dans un tel état. L’hôtesse de l’air a souri gentiment et a dit : “Ne vous inquiétez pas, s’il vous plaît, c’est le dernier vol de cet avion.” L’homme a prié pendant toutes les trois heures du vol. © Podslouschano / Ideer
  • J’ai accidentellement appuyé sur le bouton d’appel au lieu de la torche et ça a continué à sonner. L’agent de bord est venu et a tapé du poing dessus. Les passagers ont été surpris, c’est le moins que l’on puisse dire. © SuperMommyCat / Reddit
  • Je suis une hôtesse de l’air, c’est le premier vol après mes vacances. Je viens travailler. Et voilà : l’avion est à moitié vide (ce qui est une heureuse rareté), je connais presque tout l’équipage (ce qui est encore plus rare), l’avion disposait de lieux de repos pour les agents de bord (j’y ai dormi pendant la moitié du vol), et les passagers ont dormi pendant tout le vol. À l’arrivée, j’ai compris le truc : le matin, en me préparant pour le vol, j’ai mis mon slip à l’envers. La magie ! © Podslouschano / Ideer
  • Vers quatre heures du matin, en plein vol, le passager numéro 1 a voulu aller aux toilettes. Le faire n’a pas été facile : le passager numéro 2 était assis du côté de l’allée et dormait. Le type a élaboré un grand plan : il s’est d’abord tourné vers l’arrière de l’avion, puis il a posé ses mains sur le dossier de son siège et s’est tenu debout sur les accoudoirs. Ensuite, le gars est passé de ses accoudoirs à ceux du passager numéro 2, qui s’est alors réveillé. Surpris, le passager numéro 2 s’est levé d’un bond et s’est carrément cogné la tête contre l’entrejambe du passager numéro 1, avant de pousser le pauvre monsieur dans l’allée, sous le choc. Tous les passagers de première classe étaient déjà réveillés et riaient. © Robbie Robinson / Quora
  • Ma fille (trois ans et demi) et moi avons pris l’avion pour un pays chaud. C’était un vol de 14 heures. On s’est installés, on a décollé, on a mangé, on a regardé un dessin animé. J’ai fait une promenade dans l’avion avec elle. Nous nous sommes assis dans les fauteuils, elle a posé sa tête sur mes genoux et s’est endormie. Je l’ai couverte avec mon pull et je me suis endormi. Le réveil a été original : j’ai ouvert les yeux — ma fille n’était plus là. J’ai tourné la tête. Elle arrive, ma chérie. Dans une main un verre de jus, l’autre conduit une hôtesse de l’air. Ce petit diable a réussi à se réveiller, à m’escalader pour que je ne me réveille pas, à se rendre dans la cabine de l’hôtesse de l’autre côté de l’avion et à dire l’une des rares phrases en anglais qu’elle connaît : “Give me juice, please” (Donne-moi du jus s’il te plaît) — spécialement apprise. Je peux imaginer la surprise des hôtesses de l’air à ce moment-là. Elle m’a dit : “Papa, et si tu avais soif quand tu te réveilles”. Quelle attention. © AlexFly2019 / Pikabu
  • Je distribuais le petit-déjeuner pendant le vol de nuit. Beaucoup de passagers dormaient. En général, si je peux poser la table sans les impliquer, je laisse le plateau dessus. Sinon, je dois faire des allers-retours et attendre que les passagers commencent à se réveiller. Bref, je ramassais des plateaux vides quand un des passagers m’a demandé son petit-déjeuner. Je l’avais laissé sur la table en face de lui, mais le gars assis à côté de lui l’avait tout simplement mangé. Il a mangé son petit-déjeuner et celui de son voisin ! J’étais choquée. © Myriam Frafar / Quora
  • Nous donnions des soins d’urgence. Alors que j’étais occupé à appeler des médecins, une passagère a attrapé mon uniforme pour attirer mon attention. Je me suis tourné vers elle, espérant qu’elle était médecin. Mais non. Il se trouve qu’elle avait demandé un coca light et que nous avons manqué la rangée où elle était assise et n’en avons pas apporté. © ShinyCupcake / Reddit
  • Une fois, pendant l’embarquement, j’ai répondu au salut des hôtesses et leur ai demandé comment elles allaient. Sans hésiter, elles ont lancé : “Ravi de vous avoir à bord !”. Une pause gênante. © RRozbox / Twitter
  • Ma sœur travaillait comme hôtesse de l’air. Elle m’a parlé d’un passager en première classe qui n’arrêtait pas de réclamer quelque chose jusqu’à ce qu’il s’endorme. Au bout d’un moment, il s’est réveillé et a demandé à ma sœur de lui donner un journal frais. Elle l’a fait et il a commencé à râler en disant que c’était le journal de la veille et qu’il voulait le journal du jour. “Monsieur, nous sommes dans les airs depuis 16 heures et nous ne nous sommes jamais arrêtés en chemin pour remettre une presse fraîche.” © somewhat_random / Reddit
  • J’ai voyagé avec ma fille âgée d’un an en classe affaires. Le vol a démarré normalement. J’ai joué avec ma fille, puis nous avons dîné. Les lumières se sont éteintes, tout le monde est allé se coucher. Mais ma fille refusait de s’endormir. L’hôtesse de l’air a proposé de porter le bébé dans l’allée pendant que je dormais. Surpris, j’ai répondu que cela pouvait prendre quelques heures. Elle m’a dit que ce n’était pas un problème : elle et ses collègues joueraient avec elle à tour de rôle. Huit heures plus tard, je me suis réveillée, ma fille dormant profondément dans le berceau à côté de moi. C’était probablement ma meilleure nuit de sommeil pendant la première année de vie de ma fille. © Mike Evans / Quora
  • Je suis une hôtesse de l’air. Sur le vol d’aujourd’hui, une fille a pleuré pendant un long moment. Ma patience étant à bout, je suis allée la voir et lui ai demandé ce qui n’allait pas. Elle m’a dit qu’elle avait un rendez-vous important à l’aéroport et qu’elle avait oublié sa trousse de maquillage à la maison. Elle avait les yeux gonflés et tout. Les filles et moi avons eu pitié d’elle et l’avons maquillée comme dans les émissions sur “Cendrillon” et autres relookings. Comme souvenir, nous lui avons également tressé une natte superbe. © Podslouschano / Ideer
  • Une fois, dans un avion, j’étais assis juste devant deux enfants. Un frère (7 ans) et une sœur (5 ans). Ils étaient en train de crier en jouant, et leur père a décidé de calmer son fils en lui donnant... un accordéon ! Un accordéon ! Dans un avion bondé ! À un enfant de 7 ans ! Le garçon, bien sûr, ne savait pas du tout comment en jouer, et de cet accordéon il sortait des sons comme le diable lui-même. En entendant cette “musique”, sa sœur, non moins " mélodieusement ", s’est mise à chanter avec lui ! Un mélange horrible entre l’instrument et la voix de l’enfant. L’hôtesse l’a confisqué au bout de cinq minutes. © Podslouschano / Ideer

Quelles sont les situations dont tu as été témoin à bord d’un avion ?

Sympa/Gens/15 Histoires qui prouvent que seul le fuselage d’un avion est plus résistant que les nerfs d’une hôtesse de l’air
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire