Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15+ Personnes ont raconté comment ils économisent leur argent et il y a de quoi apprendre

Benjamin Franklin disait : “Beware of the little expenses; a small leak will sink a great ship” (“Méfiez-vous des petites dépenses ; une petite fuite peut faire sombrer un grand navire”). Et les héros de notre sélection sont probablement tout à fait d’accord avec lui. En effet, certains adorent inventer de super astuces qui leur permettent d’économiser leur argent, mais il existe aussi ceux qui préfèrent faire des achats coûteux, afin de ne pas regretter leur avarice plus tard.

Chez Sympa, nous ne sommes pas entièrement d’accord avec les héros de notre sélection, mais nous devons avouer que certaines astuces proposées ne sont pas mal du tout.

  • J’apporte toujours mon déjeuner, fruits, salades, pâtisseries, thé et confitures avec moi au travail. Non seulement, je mange des plats faits-maison, mais cela me permet aussi d’économiser beaucoup d’argent. Par contre, mes collègues commencent toujours à me regarder de travers lorsqu’ils aperçoivent mes boîtes à lunch : bah oui, ces princes et princesses mangent dans le café du coin, et dépensent ainsi une énorme partie de leur salaire ! Et à la fin du mois, ils commencent tous à se plaindre en disant qu’ils n’ont plus assez d’argent. Qu’est-ce que ça m’énerve ! © Ideer

  • Une astuce qui vaut de l’or : un oreiller en sarrasin + une taie en soie = aucun mal de tête, aucune cervicalgie, les cheveux ne s’emmêlent plus, et aucune ride n’apparaît sur le visage. Il s’agit du meilleur investissement de ma vie, sérieux. © squirrel / AdMe

  • Selon mon expérience, j’ai constaté qu’économiser le moindre petit centime peut parfois mener à des dépenses bien plus importantes. Concernant les chaussures, j’ai compris qu’il vaut mieux en acheter de bonne qualité pour pouvoir les utiliser pendant plusieurs années. Non seulement les chaussures bon-marché ne résistent qu’une seule saison, mais il faut aussi ensuite dépenser encore plus d’argent pour les réparer. Une fois, je pensais “économiser” lorsque j’avais besoin d’accrocher une tringle à rideaux : j’ai pris la perceuse de mon père (qui n’était pas une perceuse à percussion) et j’ai passé toute la journée à essayer d’accrocher cette foutue tringle. À l’époque, je travaillais comme réparateur d’ordinateurs et ce jour-là, j’avais refusé 5 commandes. J’aurais dû appeler un bricoleur : le coût d’une seule commande aurait pu couvrir la facture de ses services. © Виктор Йенг / AdMe

  • Une histoire qui m’est arrivée lors des soldes : j’ai acheté un jean pour un très bon prix et j’ai même perdu assez de poids pour m’y glisser, mais la coupe ne convenait pas vraiment à la forme de mes hanches. De plus, il s’est déchiré au niveau de l’entrejambe une semaine plus tard. Super... J’ai très bien économisé... Non, mieux vaut acheter ce qui convient réellement, même s’il faut payer le prix fort. © ДжонДоу / AdMe

  • Aucun congé, aucune sortie avec les amis, sauf pour des promenades en plein air, un minimum de shopping (et je ne me permettais que les vêtements les plus simples), des produits cosmétiques bon-marché, je ne mangeais qu’à la cantine gratuite au travail et je revenais chez moi du travail à pied pour ne pas dépenser d’argent pour le trajet. Lorsque j’ai finalement acheté une voiture, j’étais d’un côté heureuse, mais d’un autre côté, j’avais aussi un sentiment de vide à l’intérieur. Mais il faut avouer que je suis assez vite revenue à la normale : après tout, je me réjouissais chaque jour d’avoir une voiture qui me permet de me rendre au travail dans le plus grand des conforts. © Оксана Дмитриева / AdMe

  • Récemment, j’ai commencé à commander assez souvent dans les grands magasins en ligne dans lesquels il est possible de trouver tout et n’importe quoi, commençant par une lime à ongles et terminant par un aspirateur. C’est incroyablement pratique, et ça permet d’économiser beaucoup de temps. En plus, j’ai maintenant un nouveau loisir : j’adore lire les commentaires sur les produits complètement absurdes. Par exemple, une personne a acheté un paquet de couvres siège wc jetables pour 1 euro, sûrement pour les utiliser dans un hôpital ou un autre endroit du genre, mais en lisant sa critique, on aurait dit qu’elle s’apprêtait à les utiliser pour se rendre dans l’espace, mais que c’est la mauvaise qualité de sa commande qui ne lui a pas permis de s’y rendre. © Ideer

  • Ma garde-robe se compose principalement de vêtements de marque, mais je les achète pour une somme dérisoire. En fait, le truc c’est que je peux littéralement passer des heures à fouiller dans les marchés aux puces en ligne locaux, en y cherchant de bonnes affaires. Ensuite, je planifie l’itinéraire que je prendrais pour tout récupérer. D’ailleurs, même si le vendeur propose de me livrer les achats, je préfère y aller moi-même pour découvrir cette personne, son mode de vie... Je ne pense pas qu’il soit honteux de racheter des vêtements qui ont été portés une ou deux fois, car même un vêtement vendu en magasin a été essayé par des dizaines de personnes différentes. Les vendeuses les plus intéressantes, ce sont les jeunes mères en congé maternité qui ont des mari fortunés. Elles font du shopping par pur ennui, mais ne portent pas leurs achats et finissent par les revendre, par pur ennui aussi. Je peux me permettre de m’acheter des vêtements de marque en magasin, mais vu que j’ai beaucoup de temps libre au travail, j’ai trouvé ce loisir inhabituel pour m’occuper. Non seulement j’économise énormément d’argent, mais j’y suis aussi tellement habituée que ma conscience ne me pemettra plus jamais d’acheter un vêtement pour sa valeur initiale. © Ideer

  • Lorsque je m’apprête à voyager, je commande à l’avance des souvenirs du pays dans lequel je me rends sur un site chinois. Ils arrivent justement lorsque je reviens de mon voyage, je les offre à mes amis, et tout le monde est heureux. Très bonne astuce pour économiser... © Ideer

  • J’adore tout ce qui est sucré, et j’ai donc quelques kilos en trop. Une fois, j’ai décidé de perdre un peu de poids avant l’été : j’ai commencé à manger plus sain, à me rendre à la salle de sport, et j’ai trouvé un compromis avec moi-même pour limiter le sucré, mais sans y renoncer entièrement afin de ne pas сraquer trop vite. J’ai décidé que dorénavant, je ne dépenserai plus un seul centime en sucreries ! Je mangerai des bonbons, biscuits et gâteaux uniquement quand on me les propose ou qu’on me les offre au travail ou chez des amis. Je ne me déchaîne pas non plus : je prends un seul morceau / tranche / bonbon. Résultat : je ne me refuse rien, je ne mange pas trop de sucreries, et j’économise de l’argent. © Ideer

  • Je suis informaticien, et on m’appelle constamment pour régler des problèmes qui peuvent être facilement résolus après une simple recherche sur Google. Je dis toujours que je prends 50 euros l’heure. Durant cette heure, je suis entièrement au service du client : je peux aussi bien poser le carrelage ou faire une saignée dans le mur (je sais comment faire) que sortir un serveur des profondeurs de l’enfer — tout mon savoir et mon expérience est à leur service. 70 % des personnes décident immédiatement que le problème n’est pas aussi important et qu’elles pourront le régler par elles-mêmes, 20 % pensent que je suis devenu fou et notre conversation s’arrête là, mais les 10 % restants acceptent et demandent de commencer au plus vite. Et ces 10 % sont toujours des personnes très bonnes et agréables avec lesquelles je deviens souvent ami. À vrai dire, j’ai encore du mal à comprendre pourquoi seuls les clients qui sont disposés à payer se comportent normalement. © tau34rus / Pikabu

  • Une excellente astuce pour les jours de shopping avec ma femme. Lorsque nous entrons dans un magasin qui lui plaît, je commence à la dissuader de faire des achats et à persuader en même temps le vendeur de nous faire une remise. Finalement, soit nous achetons quelque chose à un bon prix, soit nous partons. Je reste toujours gagnant et de bonne humeur, car soit notre budget familial ne subit aucune perte, soit cette perte est réduite au maximum. © mciavelli / Pikabu

  • Récemment, je me suis demandé pourquoi ne pas prendre un savon liquide neutre, presque inodore, et y asperger un peu de mon parfum préféré. L’expérience a été un franc succès ! L’odeur est merveilleuse. Il suffit de faire 4 — 6 pulvérisations, bien secouer la bouteille, et voilà ! Le “gel douche de luxe” est prêt. De plus, la consistance est uniforme : apparemment, l’alcool et la glycérine s’entendent bien. Bref, après une petite douche, tu te sens revivre comme après une bonne nuit de sommeil ! © Reachfunbun / Pikabu

  • Les avantages d’un voyage en Turquie sans bagages : 5) La mobilité. 4) L’économie de l’argent. 3) L’économie du temps. 2) Il ne faut pas porter de sacs lourds. 1) Maman ne te demande pas de ramener 2 000 litres d’huile d’olive, de fromage de chèvre, la chèvre elle-même, le fils de la chèvre, le mouton, et des coffres avec les valeurs familiales de tous les sultans de Constantinople. © twitter / _tomato_hater / twitter

  • QUOI ? Lorsque le dentifrice se termine et qu’il n’est plus possible de le sortir hors du tube, vous ne le COUPEZ PAS EN DEUX ? À l’intérieur, il y a assez de dentifrice à utiliser pendant encore 10 bonnes autres années ! C’est ça les réelles économies, les filles. © HeIIoSidney96 / twitter

Comment faire pour que la lessive ou diverses poudres dans les emballages à trous ne se terminent pas trop vite.

  • Mon meilleur investissement : un mug isotherme. Avant, je dépensais chaque mois en café, la même somme que le coût total du mug (il n’était pas vraiment bon marché non plus). © Танюха Деревянко / Facebook
  • En 1996, j’ai acheté une très belle veste en cuir très chère, et la qualité est si bonne que je la porte aujourd’hui encore. © Aleksandra Miyamoto / Facebook
  • Idem avec les voitures et les sacs : mieux vaut acheter une automobile chère et ne pas dépenser d’argent à constamment la réparer plutôt qu’un modèle bon marché, et acheter un ou deux sacs en cuir de qualité plutôt que dix contrefaçons. © Valeriia Matyshchak / Facebook
  • Je déteste quand mes connaissances, mes proches ou mes amis me disent : “J’achèterais la même chose ailleurs et à beaucoup moins cher, pourquoi surpayer ?” Dans notre pays, les miracles n’existent malheureusement pas. J’ai acheté une télévision assez chère parce qu’elle avait le Bluetooth et le Wi-Fi intégrés, ainsi que d’autres caractéristiques intéressantes. Mes amis m’ont jugé pour avoir dépensé autant d’argent, mais lorsqu’ils ont acheté une télé bon marché, ils ont dépensé énormément en extra pour se procurer divers accessoires supplémentaires, comme par exemple des câbles, des adaptateurs, etc. © Оксана Блинова / Facebook
  • Je ne pense pas qu’il soit très sain d’économiser sur la qualité des aliments. Il en va de même pour les chaussures. Ici, il n’est pas question de marque, mais plutôt de qualité et de confort. Des fruits écrasés ? Des conserves presque périmées ? Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un choix correct. Je préfère manger du bon chocolat une fois par semaine, qu’une sucrerie bon marché au mauvais goût. Je ne pense pas qu’il y ait une énorme différence entre un T-shirt en coton bon marché et un T-shirt cher (de toute façon, il serait difficile que tu puisses le porter pendant 10 ans, et d’ailleurs, tu en auras assez vite marre). Par contre, des chaussures de qualité sauveront tes pieds, ton portefeuille, et sans aucun doute ta santé. © Саодат Абдуллаева / Facebook

“Cette personne a réglé deux problèmes en même temps : la surchauffe de l’ordinateur et sa chute à cause des supports en silicones arrachés”.

Bonus : parfois, économiser peut exiger d’être très créatif

  • Mon mari et moi avons contracté un prêt hypothécaire. Avant, j’avais un assez bon salaire, mais, malheureusement, j’ai dû quitter mon travail et trouver un autre emploi moins bien payé. Nous vivons donc principalement de l’argent gagné par mon mari. Non, nous ne mourons pas de faim, mais nous devons quand même limiter nos dépenses et nos petits (et souvent inutiles) achats. Je viens d’une grande famille, et nous avons passé par diverses difficultés, y compris le manque d’argent. J’y suis donc habituée. Mais pour mon mari, le manque d’argent était quelque chose de totalement nouveau. Chaque jour, son humeur empirait, et pour qu’il ne tombe pas définitivement dans la dépression, j’ai inventé un jeu : le matin, en nous rendant au travail, nous prenons avec nous des sommes d’argent égales. Le gagnant est celui qui ramène à la maison le plus d’argent, c’est-à-dire celui qui dépense le moins durant la journée. Le gagnant pouvait passer toute la soirée à faire ce qui lui plaisait, et le perdant devait laver la vaisselle et promener le chien. Souvent, je cèdais à mon époux, mais cela ne me dérangeait pas du tout : maintenant, économiser est devenu pour lui un jeu, et non pas une raison de tomber dans la dépression. © Ideer
  • Parfois, je rendais visite à une amie. Dans les toilettes, elle avait du papier toilette bon marché. Vous savez, le genre qui est si fin qu’on peut voir à travers ? Je ne comprenais vraiment pas la raison d’une telle économie. Il était clair que sa famille ne manquait pas d’argent, car j’ai remarqué quelques paquets de papier toilette de qualité sur une des étagères. J’ai donc finalement pensé que quelqu’un avait acheté ce paquet bon marché et qu’ils essayaient de le terminer avant de déballer les autres. Mais je me trompais. Lorsque je suis une fois de plus venue chez elle, je me suis immédiatement dirigée vers les toilettes. Soudain, j’ai remarqué que cette fois, c’était un rouleau de papier toilette normal qui était accroché. J’ai pensé : “Enfin !” Mais là, j’ai soudain entendu la mère de mon amie derrière la porte lui dire : “Pourquoi n’as-tu pas changé le papier toilette, puisque tu attendais des invités ?!” Ah, d’accord... © Ideer
  • Une femme étrange fréquente la même salle de muscu que moi : pendant qu’elle fait ses exercices, elle se parle à elle-même. Il s’est avéré qu’elle parle à un entraîneur imaginaire. Le plus étonnant, c’est que les résultats sont réellement visibles et qu’elle économise sur le coût d’un entraîneur réel ! © Ideer

Et toi, quelles astuces utilises-tu pour économiser de l’argent ? Ou préfères-tu payer le prix fort pour ne pas regretter plus tard ? Partage ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture Ideer