15 Personnes qui n’ont pas eu peur de partager une anecdote embarrassante sur internet

Les situations embarrassantes peuvent survenir n’importe où, que ce soit sur le lieu de travail, dans des toilettes publiques ou dans une salle de concert où l’on commence à jouer de la musique baroque. Mais malgré toute la gêne ressentie, de nombreuses personnes trouvent la force d’en rire sur internet.

Chez Sympa, nous ne pouvons qu’applaudir le courage de ces internautes, c’est pourquoi nous leur consacrons aujourd’hui notre nouvelle sélection de leurs révélations.

  • J’ai laissé mon fils chez sa grand-mère pour la première fois alors qu’il avait deux ans, et j’ai pris le bus pour rentrer. Je suis descendue au bon arrêt et j’ai réalisé que j’avais laissé ma poussette dans le véhicule. Je me suis retournée et j’ai crié : “Au secours, j’ai oublié ma poussette !”. Les gens m’ont aidée à arrêter le bus, les dames âgées ont gémi, les hommes m’ont soutenue par le bras et les femmes m’ont soutenu moralement, et puis je me suis souvenue. © Olga Romasova / Facebook
  • Une fois, je me suis enfermée dans les toilettes pour hommes. C’était les examens d’entrée, j’étais très nerveuse, donc je n’avais pas remarqué le panneau indiquant les WC pour hommes. J’ai ouvert la porte et je suis confrontée à deux jeunes gars. Dans la seconde suivante, mon visage a manifestement exprimé toutes sortes d’émotions : l’indignation, la découverte, la prise de conscience et la gêne. © Vudu Guru / AdMe
  • Nous venions de nous marier. Un jour, nous sommes allés au cinéma. Le film a commencé, et j’ai dû aller aux toilettes. Il faisait sombre dans la salle, bien sûr, alors pour trouver ma place au retour, j’ai décidé de compter les lignes. En revenant des toilettes, j’ai recompté les rangs et je me suis assis. Une scène romantique a commencé dans le film et j’ai murmuré toutes sortes de mots doux à l’oreille de mon épouse. Elle écoutait en silence. Puis les lumières se sont allumées dans la salle et j’ai jeté un coup d’œil au siège à côté de moi et j’en ai eu la chair de poule. Ma voisine était tout sourire. Mais ce n’était pas ma femme, c’était une inconnue. Je m’étais légèrement trompé en comptant les rangs au retour des WC. © Subhasis Dutta Roy / Quora
  • J’ai passé la nuit chez une amie et j’ai dû aller au travail le lendemain dans les mêmes vêtements. Ce n’est que lorsque je suis sortie du métro et que je me suis retrouvée sur le quai que j’ai vu mes collants qui dépassaient d’une jambe de mon pantalon derrière moi. Et tout le monde l’a vu aussi. © SchrodingersLego / Reddit
  • Lorsque mon premier bébé est né, je pensais qu’il ne pourrait pas ouvrir les yeux avant environ six semaines. J’ai été tellement surprise quand il l’a fait dès qu’il est venu au monde ! Tout le monde s’est moqué de moi, bien sûr, en disant que les bébés n’étaient pas des chatons. © Fujifuji78 / Reddit
  • Il y a une dizaine d’années, alors que j’étais adolescente, je travaillais à temps partiel dans une colonie de vacances pour enfants en ville. À l’époque, il y avait une vague de chaleur, et on nous a donné des T-shirts de couleurs vives comme uniformes. Le problème, c’était pour les aisselles mouillées. Le tissu était si épais qu’on pouvait le voir. C’était embarrassant. Les déodorants n’ont pas aidé. J’ai lu quelque part que l’on pouvait coller des serviettes hygiéniques sur un T-shirt et que l’on ne verrait pas la sueur. Ça a marché. Il faisait sec là où se trouvaient les serviettes, mais le contour était tout mouillé ! C’était horrible et bizarre. Ce jour-là, j’ai voulu disparaître. © Podslouchano / Ideer
  • Mon conjoint et moi avons été présentés l’un à l’autre par un ami commun. Pour engager la conversation, je lui ai demandé quelle était sa couleur préférée. Il s’est avéré qu’il était daltonien. © crocs-before-c**** / Reddit
  • J’avais 13 ans et c’était mon premier rendez-vous avec une fille. Elle voulait qu’on se rencontre et qu’on sorte ensemble. Je ne savais pas trop où on pouvait aller à l’époque, alors j’ai dû demander à ma mère. Avant le rendez-vous, elle m’a emmené au parc et je me suis dit qu’elle allait partir. Mais pas de chance : elle a décidé de sortir de la voiture pour voir comment les choses se déroulaient. J’ai rencontré la fille, elle et moi nous sommes mis en route, puis ma mère nous a appelés pour dire que nous allions dans la mauvaise direction. Après cela, je me suis senti si mal à l’aise que je n’ai pas pu faire comme si tout était normal, et je suis finalement rentré chez moi. © _Norman_Bates / Reddit
  • J’ai récemment été à un concert de musique baroque. Je ne suis pas une connaisseuse de la bonne musique, mais mes amis m’ont invitée et les billets étaient gratuits. Un trio est apparu sur la scène : le clavecin, le violoncelle et le violon. Ils ont commencé à jouer, mais je ne pouvais rien entendre, il y avait juste un bruit de grincement. J’ai commencé à me faire des reproches : “Pourquoi es-tu si peu cultivée ? Tu dois essayer de ressentir la musique !”. Je me suis concentrée, j’ai commencé à ressentir quelque chose, une sorte d’agonie mentale et d’excitation. Et puis les musiciens ont commencé à jouer pour de vrai. Il s’est avéré qu’au début ils étaient juste en train d’accorder les instruments. © Silverchiffa / AdMe
  • J’avais environ 14 ans. J’étais dans un bus, il y avait beaucoup de monde, et j’étais debout à l’arrière. J’avais acheté un panier de fraises et j’avais fait un trajet à pied assez long. Les fraises ont commencé à couler, mais je ne l’ai pas remarqué. Et puis j’ai vu que le jus des fraises coulait sur le pantalon clair d’une femme qui se tenait à proximité. La femme n’avait encore rien remarqué, mais un homme qui se tenait à côté d’elle souriait. À l’arrêt de bus suivant, j’ai juste sauté hors du bus ! J’ai honte de moi. © Potapenko Taisia / Facebook
  • Mon cousin et moi sommes allés chez Madame Tussaud et nous y avons vu la statue de Sir Patrick Stewart (il a joué dans la franchise X-Men). Je voulais prendre une photo avec lui, mais il y avait déjà une femme qui le prenait en photo. Donc nous avons décidé d’attendre. Cela a pris deux ou trois minutes avant que mon cousin ne demande : “Elle est vivante, au moins ?” Et puis ça m’a frappé. J’ai touché son épaule mais elle n’a pas bougé, j’ai touché ses cheveux et c’était des faux. J’ai crié. Je me suis retourné et il y avait cinq autres personnes derrière moi, en train de rire. © Rohan Seth / Quora
  • J’ai obtenu un emploi sympa et mon nouveau patron a envoyé un courriel à tous les employés de l’entreprise pour les en informer. Pour énerver mon ex, je lui ai transféré l’email. Elle a répondu : “Mes félicitations ! Je suis contente pour toi”. Dans le mail suivant, je lui ai rappelé la raison de notre rupture et je lui ai écrit qu’elle n’allait rien tirer de ma réussite. Elle a détaillé tous mes défauts, et j’ai répondu qu’elle s’était comportée de manière horrible avec moi. Cette correspondance a duré un certain temps jusqu’à ce qu’elle cesse finalement de me répondre. Le lendemain, mon nouveau patron m’a appelé pour me dire qu’il avait changé d’avis sur mon embauche. J’avais laissé tous les destinataires et tout le monde dans l’entreprise a lu cette correspondance. © Keith Albert / Quora
  • Un hiver, j’étais en retard et j’ai pris le bus, empoignant la barre de maintien. Après quelques arrêts, je me suis rendue compte que celle-ci n’était pas fiable et qu’elle était bancale. Quand j’ai regardé de plus près, j’ai vu un adolescent portant des bâtons de ski. J’ai confondu un des bâtons avec la barre de maintien. Et il avait une telle peur dans les yeux. Bien sûr, je me suis excusée et j’ai lâché les bâtons. J’étais tellement gênée que j’ai failli descendre à l’arrêt de bus suivant. Mais, vous voyez, j’avais payé pour le billet, alors j’ai juste continué mon trajet, rouge comme une tomate. © Madam Boo / AdMe
  • Cela s’est passé il y a environ 30 ans. Je suis entrée dans un restaurant pour déjeuner. J’ai posé le plateau sur la table, je suis allé chercher du sel. J’ai levé les yeux et il y avait déjà un homme assis à la table que j’avais choisie. J’ai mangé l’entrée puis j’ai commencé le plat principal. Il m’a dit : “Je vais manger mon plat moi-même, merci !” et il m’a arraché l’assiette des mains. Et il y avait mon plateau à côté, avec le même contenu. Quelle honte ! Mais mon voisin n’a pas pris ma soupe. Apparemment, il en avait eu assez de mon manège. © Irina Vlasova / Facebook

Et toi, t’es-tu déjà retrouvé dans des situations gênantes ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Partager cet article