Sympa
Sympa

15 Personnes qui ont abusé de l’hospitalité de leurs hôtes et sont devenus les “invités indésirables”

Ouvrir les portes de son domicile et se transformer en hôte a ses avantages et ses inconvénients. Certains invités peuvent se sentir à l’aise et apaisés dans un environnement harmonieux, mais il existe également d’autres qui dépassent les limites et prennent la phrase “fais comme chez toi”, vraiment au pied de la lettre.

Chez Sympa, nous adorons les anecdotes des internautes. Par conséquent, nous avons sélectionné quelques histoires comiques et inhabituelles qui méritent d’être partagées avec toi.

  • Une fois, une amie m’a invitée à passer une semaine dans son nouvel appartement. J’ai accepté. Comme j’allais rester pas mal de jours, je l’ai accompagnée au supermarché et j’ai acheté de la nourriture pour toutes les deux. Le lendemain matin, elle m’a dit que sa tante avait besoin d’aide et qu’elle allait passer quelques jours auprès d’elle. Au final, j’ai dépensé 50 dollars en aliments que je n’ai même pas pu consommer parce que je suis partie le lendemain de mon arrivée. © Soraya Flavia / Facebook
  • Il n’est pas resté dans mon appartement, mais il avait l’intention de le faire. Un proche m’a demandé de l’héberger. Je lui ai dit qu’il pouvait prendre la chambre d’invités. Il m’a posé cette question : “Et pourquoi pas la tienne ?”. Je lui ai dit d’oublier l’invitation. Il m’a répondu que c’était simplement une blague et que j’exagérais. © Karin Kohler / Facebook
  • Une fois, une amie et moi nous sommes vues chez moi pour qu’elle m’apprenne à faire de la gélatine artistique. Le cours était bien et j’ai appris des choses. Ce qui m’a dérangé, c’est qu’elle m’a dit que je devais organiser mon garde-manger et elle a collé des étiquettes sur tous les produits conservés dans des Tupperwares. De plus, elle a commencé à les organiser à sa convenance. © Esthela Castelan / Facebook
  • Au lycée, je passais devant une entreprise et disais bonjour à la personne qui travaillait là-bas, une femme enceinte. Un jour, elle m’a demandé où j’habitais, je lui ai donné une réponse évasive et je n’y suis jamais retournée. Plus tard, je l’ai retrouvée dans ma maison en train de discuter avec ma mère. Elle a dit que nous étions amies et qu’elle avait besoin d’un lieu pour vivre. Je ne connaissais même pas son prénom. Bien que j’en aie parlé à ma mère, elle lui a permis de rester. Elle a habité chez nous près d’un an jusqu’à ce que je lui parle et lui demande de partir. © Andrea Segovia Leiva / Facebook
  • Mon ex-beau-frère et sa famille ont débarqué chez moi pour rester pendant trois mois. Ils sont restés un an et demi. J’ai parlé avec lui à plusieurs reprises. À la fin, j’en ai eu marre et je l’ai mis à la porte. Plus tard, j’ai découvert qu’il disait du mal à mon sujet. © Jonas Emiliano Sanchez / Facebook
  • Nous avons invité des proches à la maison. Les femmes ont nettoyé toute ma maison, même le réfrigérateur. Elles ont sorti et jeté toute la nourriture qui était entreposée parce que, d’après elles, la nourriture ne devrait pas être conservée plus de deux jours. Quand je suis rentrée, tous les contenants étaient lavés et le réfrigérateur était vide. Et avant de partir, elles m’ont dit comment je devais organiser ma cuisine. © Yaneth C. Rodríguez / Facebook
  • Une cousine est venue travailler en ville. Ma mère a accepté qu’elle vienne vivre avec nous. Six mois plus tard, sa sœur est arrivée. Un an plus tard, elles ont décidé de partir parce qu’elles ne se sentaient pas bien. Quand ma mère est allée leur rendre visite, elle a appris qu’elles racontaient que nous leur demandions de l’argent chaque semaine. En réalité, elles dépensaient leur argent en vêtements de marque. © Adriana Paz Liera / Facebook
  • Avant, je recevais des proches de ma mère, mais ils prenaient toujours des choses dans nos commodes et même des vêtements dans nos placards. La dernière fois, mon cousin a cassé le pommeau de douche en essayant de le régler à sa convenance. Je n’ai pas pu prendre de douche pendant une semaine et cela m’a coûté plus de 3 000 dollars à réparer. Il ne s’est même pas excusé. Depuis, je n’ai reçu aucune visite. © Godel Gaby / Facebook
  • Une amie a organisé une fête chez elle pour ses proches. À la fin de la soirée, elle s’est aperçu que quelqu’un avait laissé une grosse tache sur l’un de ses nouveaux fauteuils. Ils ont dû le jeter. Tout le monde a nié sa culpabilité. © Mari Ro Sa / Facebook
  • Mon mari a invité des amis à la maison. Il leur a tout donné pour qu’ils se sentent bien. Au moment du départ, ils ont emporté les serviettes, les savons et le papier toilette. © Rosa E. Martinez Baca / Facebook
  • Une amie m’a invitée à passer le Nouvel An chez elle avec ses jeunes enfants. Il s’avère qu’après minuit, elle est sortie “un instant” pour voir une amie et n’est revenue que le lendemain à neuf heures. J’étais sa baby-sitter du Nouvel An. Plus jamais. © Andrea Patricia Zentilli / Facebook

As-tu une anecdote d’invités que tu appréciais, mais avec qui la relation a fini par se dégrader ? Que fais-tu pour être l’hôte parfait ?

Photo de couverture Mari Ro Sa / Facebook
Sympa/Gens/15 Personnes qui ont abusé de l’hospitalité de leurs hôtes et sont devenus les “invités indésirables”
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire