Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15+ Personnes qui ont soudain découvert qu’il n’y avait aucune limite à la cupidité humaine

La capacité à économiser a toujours été considérée comme l’une des qualités les plus précieuses et nécessaires dans la quête d’une prospérité financière. Malheureusement, il arrive que les gens qui rêvent de devenir riches ne remarquent pas que leur caractère pratique et leur envie d’économiser se transforment en avarice et cupidité.

Chez Sympa, nous avons été choqués de découvrir certaines histoires de personnes dont la cupidité et l’amour pour l’argent a dépassé toutes les limites du raisonnable, et avons décidé de partager ces récits dans notre sélection d’aujourd’hui.

  • Lors d’un rencard, mon compagnon et moi avons tous les deux partagé l’addition et j’ai laissé un pourboire au serveur. Ensuite, le mec a ouvert l’addition, a compté l’argent, et s’est pris le pourboire ! Lorsque je lui ai demandé “Qu’est-ce que tu fais, au juste ?”, il m’a répondu : “Eh bien, tu donnes cet argent de toute façon, ça change quoi que je le prenne moi à la place du serveur ? J’en ai plus besoin que lui”. © Grozomai / Pikabu
  • Enfant, j’adorais rendre visite à de la famille à la campagne (ils m’invitaient eux-mêmes à passer du temps chez eux) : la nature, l’air frais, etc. À chaque fois, maman me préparait un gros sac de nourriture : de la viande, des conserves, des fruits, et d’autres choses encore, pour que je puisse bien manger pendant mon séjour. Mais lorsque je me trouvais chez eux, nous mangions uniquement du porridge sans viande et il n’était même pas question de servir les aliments que j’avais ramenés. Plus tard, je l’ai raconté à maman et elle ne m’a plus jamais permis d’y retourner : apparemment, ils ne m’invitaient que pour se garder l’énorme sac d’aliments que je leur apportais. © “Подслушано” / VK
  • Un ami et sa femme sont en train de divorcer. Et vous savez quoi ? Ses beaux-parents lui ont facturé les deux ans de vie commune avec leur fille adorée : ils lui ont indiqué toutes leurs dépenses liées à lui. Par exemple, ils lui ont un jour offert un barbecue et ont demandé de leur rendre les 150 euros qu’ils ont dépensé pour lui acheter ce cadeau. Une autre fois, ils lui ont donné leur vieille bouilloire pour qu’il la ramène au travail, et exigeaient maintenant qu’il la rende ou qu’il paye ! Bien évidemment, le gendre était choqué d’un tel comportement et a même demandé à ses beaux-parents pourquoi ils ne réclamaient pas d’argent auparavant, et il s’est avéré que tout cela était gratuit pour la famille, mais que maintenant, il n’était plus qu’un étranger. Au début, mon ami était triste à l’idée de divorcer, mais cette conversation avec ses beaux-parents lui a ouvert les yeux et il se réjouit maintenant d’avoir pu se débarrasser d’une relation pareille avant qu’il ne soit trop tard. © HopeOpe / Pikabu

Un acte de cupidité sans précédent à la plage

“L’ombre du parasol : 2 euros”

  • Un jour d’été, lorsque j’avais environ 13 ans, mon père a finalement accepté de m’emmener voir un ophtalmologue pour vérifier ma vue. À sa surprise, il s’est réellement avéré que j’avais besoin de lunettes (il me disait tout le temps que je n’avais rien de grave et que j’exagérais). Après notre visite, papa m’a annoncé que bien qu’il ait accepté de m’emmener voir le médecin, il n’était pas d’accord de m’acheter des lunettes. Finalement, il m’a lancé un ultimatum : je devais choisir entre des lunettes et un cadeau pour mon anniversaire. J’ai choisi les lunettes, car je voulais vraiment pouvoir voir le tableau à l’école. D’ailleurs, mon anniversaire est le 25 décembre, le jour de Noël, et je recevais toujours un seul cadeau pour les deux fêtes. Par conséquent, je n’ai reçu de cadeau qu’un an et demi plus tard, et pendant tout ce temps, je me reprochais d’avoir choisi les lunettes. Je comprends que mes parents n’avaient pas toujours assez d’argent pour réaliser tous mes souhaits, mais j’avais alors ressenti une sorte de radinerie particulière du côté de mon père. © neurvon / Reddit
  • Mes parents m’ont fait un merveilleux cadeau pour mes 25 ans : ils m’ont acheté un T2. À l’époque, je sortais avec un homme depuis plus d’un an et il avait lui aussi un T2, mais acheté grâce à un prêt hypothécaire. Un jour, il m’a proposé une “superbe idée” (selon lui, bien évidemment) : vendre mon appartement pour payer son prêt hypothécaire, et déménager chez lui pour essayer de vivre ensemble. Cependant, il n’était pas du tout question de mariage. © “Подслушано” / VK
  • Une fois, un camarade de classe de mon père est arrivé en ville pour un voyage d’affaires. Il a retrouvé mon père, et s’est montré devant notre porte avec sa valise et des cadeaux : un kilo de pommes et des saucisses. Notre dîner s’est éternisé et maman lui a proposé de passer la nuit chez nous. L’invité a accepté et est finalement resté chez nous...pendant un mois, soit la durée totale de son voyage d’affaires. Aucune insinuation, puis demandes directes n’ont pu le forcer à nous quitter. Par ailleurs, il ne faisait jamais les courses et ne nous aidait pas du tout. Je me souviens encore de lui, car il s’agissait de ma première rencontre avec une personne aussi effrontée. © Марина Осипова / Facebook
  • Une fois, ma mère et moi sommes allées au cinéma avec sa nouvelle amie. Lorsque nous nous apprêtions à partir, celle-ci a accidentellement trouvé 5 dollars dans l’un des sièges, puis nous a forcées à rester et à l’attendre dans la salle de cinéma vide, pendant qu’elle vérifiait les autres rangées dans l’espoir de trouver encore quelques billets. © officialhunt / Reddit
  • Au travail, j’avais une collègue âgée qui était très bien payée, mais très avare. Lorsque nous collections de l’argent pour les anniversaires, les enterrements, et autres événements liés aux employés de notre compagnie, elle ne donnait presque jamais de sous : soit elle n’avait pas d’argent liquide, soit elle n’avait que de grosses coupures. Une fois, nous avions organisé une collecte pour l’anniversaire de l’un de nos collègues à laquelle elle avait refusé de participer. Cependant, ce collègue a finalement démissionné avant le jour J, et nous avons décidé de rendre à chacun son fric. Bref, cette femme a été la première à se lever et à tendre la main. Lorsque tout le monde a commencé à rire, elle a annoncé avec dignité que ce geste était purement automatique et qu’elle l’avait fait sans même y penser. © Amantel / Pikabu
  • Durant notre rupture, mon ex-petit ami (nous vivions séparément et ne faisions que sortir ensemble) m’a demandé de lui rendre l’argent qu’il avait dépensé pour payer le gaz, car je dînais parfois chez lui et qu’il en utilisait donc plus que d’habitude, ainsi que la somme dépensée en électricité à cause de nos soirées cinéma. © “Подслушано” / VK
  • Après leur rupture, l’ex-mari de l’une de mes copines est parti avec le robinet, les ampoules, et la télévision qu’il avait achetés. Par contre, il a laissé son fils (leur enfant commun), a immédiatement démissionné pour ne pas avoir à payer de pension alimentaire, et travaille maintenant au noir. Quel homme ! © мальвина / AdMe
  • Lorsqu’ils ont divorcé, le deuxième mari de ma grand-mère a emporté avec lui la poêle remplie de pâtes qui se trouvait sur la cuisinière, parce qu’il l’avait lui-même achetée ! Mamie n’a jamais regretté cette rupture épique. © Мария Лакомкина / Facebook

“Un sandwich très économe venu tout droit du Kazakhstan”

  • Une fois, dans un café, j’ai vu qu’un type a tranquillement pris de l’argent dans le bocal à pourboires et l’a utilisé pour payer son cupcake. La pauvre caissière était tellement choquée, qu’elle en a perdu les mots. Et le plus important, c’est que ça s’est passé dans la cantine d’un immeuble de bureaux, et que l’homme en question portait un costume très cher. © MistahZig / Reddit
  • Mon mari m’a offert le iPhone 11 ! J’étais aux anges, car j’en rêvais et je ne croyais pas en recevoir un jour. Mais ma joie a été de courte durée : j’ai trouvé dans le moteur de recherche de notre PC “copie exacte d’un iPhone pour moins de 200 euros”. Au fait, mon mari gagne environ 4000 euros par mois... © “Подслушано” / VK
  • Mon amie divorce avec son mari. Voici comment il faisait ses valises lorsqu’il quittait leur appartement : “Bon, JE t’ai offert ça, donc je le prends”, puis il mettait cette chose dans son sac ; “Tu m’as offert ça à MOI, donc je le garde”. Mais ce n’est pas tout : immédiatement après le divorce, il a pris la voiture et s’est rendu chez ses ex-beaux-parents à 150 km de la ville pour leur demander 1 000 euros en guise d’indemnisation pour préjudice moral.
  • En 2016, l’usine où ma mère travaillait a été rachetée par une compagnie de la capitale. Les nouveaux propriétaires ont organisé une réunion à laquelle ma mère était, elle aussi, présente. Bref, lorsqu’ils ont commencé à parler d’argent, quelqu’un a posé une question : y aura-t-il une augmentation de salaire ?
    — Combien gagnez-vous maintenant ?
    — 1 000 euros.
    — Pourquoi avez-vous alors besoin d’une augmentation ? De toute façon, il n’y a nulle part où aller et dépenser son argent dans votre ville !
    Cette réponse n’a vraiment pas plu aux employés, et s’est même ensuite transformée en blague : combien gagnes-tu ? Non, mais pourquoi en voudrais-tu plus, tu n’as nulle part où aller de toute façon ! © Kristiol / Pikabu

Et toi, as-tu déjà rencontré des spécimens du genre qui ne s’arrêteraient devant rien dans leur envie d’économiser ou d’avoir plus d’argent ? N’hésite pas à partager ton expérience dans les commentaires.

Photo de couverture Grozomai / Pikabu
Partager cet article