Sympa
Sympa

15+ Souvenirs d’école qui suscitent une douce nostalgie

Tout le monde se souvient de ses années d’école, lorsque le temps s’écoulait sereinement de vacances en vacances. La vie était douce, les principaux soucis étaient d’oublier des vêtements de rechange à la maison ou de ne pas avoir révisé pour un contrôle. Et notre principal devoir était de bien étudier. Voilà tout.

Chez Sympa, nous nous sommes penchés vers les histoires d’internautes qui ont partagé leurs souvenirs d’école.

  • Mon professeur particulier de maths était plus mauvais que moi. Nous avions un accord entre nous. Il venait chez moi et s’asseyait pour jouer sur l’ordinateur pendant que j’étais au téléphone. Mes notes se sont améliorées, car il a passé un accord avec mon professeur du collège et notre secret n’a jamais été révélé. © Palata № 6 / VK
  • Notre professeur de physique était monté debout sur son bureau pour baisser les rideaux parce que nous étions sur le point de regarder une vidéo sur le projecteur. Soudain, il a commencé à perdre l’équilibre, et quelqu’un dans la classe a crié : “Allez, faites un salto !” Et il a fait un salto arrière et a atterri parfaitement. Il avait 45 ans, et ce n’était pas du tout un athlète. C’était très cool. © blackhole1138 / Reddit
  • Notre professeur de biologie avait une manie : nous dessinions des images du manuel de biologie pour le sujet que nous étudiions. S’il n’y avait pas de dessin, nous avions une moins bonne note. Que vous connaissiez le sujet ou non ne l’intéressait guère : l’essentiel étant d’avoir une belle représentation du livre. © Rashid Muratov
  • Un jour, en cours d’EPS, un pote m’a dit : “Regarde ça”. Puis il a donné un coup de pied dans sa chaussure qui a volé à travers le terrain de basket, frappant le professeur de gymnastique en plein visage. Il a eu des ennuis pour ça, bien sûr, mais je continue à me demander comment il avait appris à si bien viser. © Karmachinery / Reddit
  • En terminale, un de mes amis s’est endormi en cours de chimie. L’enseignant, constatant qu’il dormait, a demandé à tous les autres de quitter la classe, a éteint les lumières et a fermé la porte. Le garçon s’est réveillé et a pensé qu’il avait dormi pendant toute la journée d’école. © Rithoy / Reddit
  • En CM2, notre professeure d’anglais sortait régulièrement des saucisses et des pommes de terre en classe et les mangeait durant 20 minutes, comme ça, sans les réchauffer. À l’époque, nous considérions cela comme un avantage : pendant qu’elle mangeait, nous pouvions faire nos propres affaires et personne ne s’en plaignait. © Mava / ADME
  • Nous avions une vieille prof d’algèbre, madame Besse. Elle était malentendante et portait des lunettes à verres épais. Un jour, alors qu’elle écrivait des exemples au tableau noir, mon ami et moi faisions des grimaces et toutes sortes de bruits étranges. Cela nous a beaucoup amusés, et lorsque madame Besse s’est retournée, nous avons fait semblant de prendre des notes avec sérieux. Et à la fin du cours, elle a dit : “Devoirs : tout le monde en aura deux, et les joyeux drilles du troisième bureau en auront quatre”. Il s’est avéré que le tableau noir était brillant et que nous, les deux crétins, nous y étions parfaitement reflétés.
  • Voilà ce qu’a crié le professeur d’économie lors de la première leçon : “Première règle : tous les téléphones portables doivent être éteints. Si j’en entends un, je le jette par la porte !” Et puis son propre téléphone portable a sonné. Il a ouvert la porte, l’a jeté et a dit : “C’est ma femme, je ne voulais pas lui parler de toute façon”. © KeraTamara / Pikabu
  • Je me souviens qu’en CM2, on avait une prof de maths très méchante. Un jour, au début du cours, elle a secoué le cahier de notre camarade devant nous, le déchirant en deux, en criant que cela arriverait à tous les cahiers contenant des devoirs incorrects. © Alexandra Orekhova
  • J’avais un camarade de classe qui, un jour, a tellement ennuyé un élève de terminale qu’il lui a promis de l’attendre après le cours. Il a passé toute la journée sur les nerfs, imaginant probablement ce qui allait lui arriver, puis il est parti de son dernier cours. Tout le monde pensait qu’il s’était éclipsé, mais non, il s’est présenté à l’heure prévue, non armé d’une flèche, mais avec deux chatons errants. Non seulement il en a fini avec le conflit, car il n’est pas bon de frapper un homme avec des chatons, mais il leur a également trouvé un nouveau propriétaire — le même lycéen de terminale :D © Palata № 6 / VK
  • Notre professeur avait une façon créative de traiter les élèves endormis en classe. S’il remarquait que quelqu’un dormait à la fin de la leçon, il nous demandait à tous de quitter la classe aussi discrètement que possible. Il demandait aux nouveaux arrivants d’être très silencieux en entrant. Du coup, les dormeurs se réveillaient et faisaient d’abord comme si rien ne s’était passé. Il fallait généralement quelques minutes avant qu’ils ne réalisent que quelque chose n’allait pas. Ils regardaient autour d’eux et, ne reconnaissant personne dans la classe, regardaient l’horloge et sortaient de la pièce en courant. © icusmiling / Reddit
  • Quand nous étions à l’école, nous avions une “chat room”. À l’époque, tout le monde n’avait pas accès à l’internet, et nous appelions “salon de discussion” un cahier dans lequel huit à dix personnes de notre classe correspondaient. Nous y écrivions ce qui se passait dans la vie de chacun, discutions des professeurs, des problèmes, des petits amis, nous nous disputions même. Ce cahier était transmis dans les rangs, et parfois, il volait d’un coin de la classe à l’autre. C’était le réseau social en mode hors ligne de notre époque. © Podslouchano / VK
  • À l’heure du déjeuner, en seconde, une araignée est tombée sur la table juste en face de moi. Naturellement, j’ai paniqué, j’ai crié et je me suis enfuie par la porte. Je suis revenue quelques minutes plus tard, et tous les enfants de la cantine, environ 200 à 300, riaient et me montraient du doigt.
  • J’avais une professeure de biologie qui aimait interroger en marchant entre les rangées, en désignant un élève et en lui posant une question. C’était très rapide. S’il hésitait, un zéro ; s’il répondait mal, un zéro. J’ai eu mon premier et unique “zéro” avec elle. © Murcella / ADME
  • J’avais une professeure de mathématiques qui confisquait les mp3 à tout le monde, même si les écouteurs ne faisaient que sortir du sac à dos. Un jour, mon ami arrive en classe, s’assoit et met un énorme casque. La professeure de mathématiques devient pâle de colère et lui demande d’ouvrir immédiatement son sac pour lui confisquer le mp3. Il ouvre son sac à dos et il y a une petite citrouille avec un câble dedans. Elle est retournée à son bureau, la citrouille dans les mains. © Torrac / Reddit
  • Mon meilleur souvenir d’école est celui de ma professeure de physique, madame Ballard. Elle avait l’habitude de courir dans la classe en criant : “Je suis une molécule ! Je suis ici, et je suis là”. Quand elle disait : “Et voilà la diffusion de la matière !”, à ce moment-là, elle prenait la main d’un élève et commençait à tourner avec lui. © oseledich / Pikabu

Quels souvenirs gardes-tu de tes années à l’école ?

Sympa/Histoires/15+ Souvenirs d’école qui suscitent une douce nostalgie
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire