16 Personnes qui ont trouvé leur premier emploi et c’est là où elles ont découvert la vraie valeur de l’argent

La première expérience consistant à gagner son propre argent est souvent inoubliable. Certaines personnes s’en souviennent avec effroi, tandis que pour d’autres, c’est un moment formidable et joyeux qu’elles sont toujours heureuses de partager avec les autres. D’une manière ou d’une autre, avoir son premier emploi signifie le début d’une vie indépendante. Et c’est toujours excitant.

Chez Sympa, nous avons décidé d’examiner le souvenir que des gens ont de leurs premiers jours au travail.

  • Après le lycée, j’ai trouvé un emploi dans l’industrie alimentaire. Je travaillais dans un atelier de pain d’épice, et celui d’à côté faisait de la limonade. J’ai pris dix kg en un mois de travail. © bazel08 / Pikabu
  • On m’a prise dans une boulangerie quand j’avais 16 ans. Je devais parler aux clients, nettoyer les vitrines et des trucs comme ça. Et je me débrouillais plutôt pas mal. Un inconvénient : je n’ai jamais été douée pour faire les emballages. Il a fallu environ une semaine pour le comprendre. L’un des clients a pris sa commande, la ficelle s’est défaite, et toutes les pâtisseries sont tombées. Et j’ai perdu mon travail. © Anita Palladino / Quora
  • Quand j’étais au lycée, je travaillais à mi-temps dans une pizzeria. Une dame est venue un jour et a commencé à distribuer des brochures avec toutes sortes d’absurdités à son sujet. Et le plus drôle, c’est qu’elle portait un T-shirt avec sa propre photo dessus et la légende en dessous : “Ne faites pas confiance à cette femme”. Elle a commandé une petite pizza, et pendant la cuisson, notre cliente est sortie dehors, a commencé à crier, à sauter et à agiter les bras. Ça, c’était quelque chose. © C8H9NO2 / Reddit
  • Un parent m’a aidée à trouver mon premier emploi. Je devais coudre des housses pour des canots et des bateaux. Pourtant, je ne savais pas trop comment faire fonctionner la machine à coudre. Mais du coup, je me suis dit que ça ne serait pas trop ennuyant, et de plus, j’avais besoin d’argent. Et voici le premier jour. Le propriétaire, un homme à l’air morose, me montre d’un signe de tête trois bateaux et dit qu’il faut les couvrir et que ce sera ma première tâche. J’ai mesuré le premier et j’ai essayé de prendre le patron. C’était un rectangle. Mais le bateau n’était pas rectangulaire. J’ai commencé à stresser, j’ai appelé ma mère, la reine des machines à coudre et une experte en géométrie. J’ai essayé de suivre ses conseils, mais ça n’a point aidé. Du coup, ma mère est venue m’aider à faire ma première housse. Ou plutôt, c’est elle qui l’a faite, et j’ai juste apporté quelques détails. Le soir, moi, maman et le propriétaire avons discuté et nous avons convenu qu’il serait préférable que je démissionne. © Jane Melvin / Quora
  • Je travaillais dans une piscine sur un stand d’exposition alimentaire. Je pense que j’ai mangé plus que je n’ai vendu. Et de plus, j’ai été payé pour ça. C’était un travail trop cool. © ishyaboyee / Reddit
  • À mes débuts, je travaillais dans une boulangerie. On vendait des bretzels. Les bretzels devaient être plongés dans un bain d’huile chaude et saupoudrés de sel avant d’être vendus. La casserole était grande et avait une capacité d’environ 20 litres. Et surtout, on devait ranger ce truc dans le frigo tous les soirs. Nous détestions ce travail : le couvercle ne s’adaptait pas correctement et tout le monde avait peur de renverser l’huile. Et puis une fille a oublié de vérifier si la casserole était bien fermée, a glissé et tout le liquide s’est déversé sur elle. Elle était littéralement couverte d’huile de la tête aux pieds. © itsbcos / Reddit
  • Mon premier emploi était dans un hôtel vétuste au bord de la mer. J’y ai été embauché comme plongeur. Un jour, j’ai versé de l’eau savonneuse dans le lave-vaisselle et toute la cuisine était remplie de bulles de savon. C’était comme une soirée mousse pour moi tout seul. © I_am_working_hard / Reddit
  • J’ai été embauché comme administrateur adjoint dans le bureau de mon père. Je devais répondre au téléphone. Cela aurait été bien, mais mon père, ses deux frères, mon grand-père et un autre parent travaillaient également dans l’entreprise. Et ils avaient tous le même nom de famille. Une conversation téléphonique typique se déroulait comme suit :
    — Bonjour, l’entreprise X, comment puis-je vous aider ?
    — Pourriez-vous appeler..., c’était notre nom de famille.
    — Lequel ?
    — Oh, je ne sais pas...
    D’habitude, je me renseignais sur le sujet de l’appel et c’est ainsi que je découvrais quel parent il fallait appeler. Ils travaillaient tous dans des départements différents. La question préférée était : “Combien de personnes avec ce nom de famille travaillent chez vous en tout ?” À ma réponse “Six” les gens poussaient une exclamation d’étonnement. © DoWidzenia / Reddit
  • J’ai trouvé un emploi dans un établissement psychiatrique. C’était le premier jour, je n’avais pas encore mis mon uniforme et j’étais déjà perdue dans les couloirs interminables. J’ai frappé à la porte, le médecin a ouvert et dit : “Assieds-toi, chérie, je vais t’aider”. Je lui ai expliqué que je travaillais ici, et il m’a répondu : “Mais je suis là pour ça aussi, ma chérie”. C’est alors que j’ai réalisé que frapper à la porte dans un endroit comme celui-ci, et sans vêtements de travail, était une grosse erreur. Il était impossible de prouver qu’il n’y avait rien d’anormal chez moi. Quoi qu’il en soit, j’ai donné au médecin le numéro de mon superviseur. Il l’a appelé et a compris, tout gêné, qu’on viendrait me chercher bientôt. © Susan Rose / Quora
  • Mes parents ont leur propre entreprise d’aménagement paysager. Quand j’étais à court d’argent, je leur ai demandé un travail à temps partiel. On m’a demandé de planter des fleurs le long de la route. Alors j’ai accepté. Il faisait chaud, j’étais fatiguée, j’étais toute sale en train de me reposer et je buvais de la limonade. Une femme d’environ 40 ans s’est approchée et a demandé : “Pourquoi ne travailles-tu pas ? Je vais me plaindre de toi à ton patron, tu es une fainéante”. Le choc a fait sortir de la limonade de mon nez. Je lui ai dit qu’elle pouvait se plaindre à qui elle voulait, mais que je ne bougerai pas d’ici. Elle a promis qu’elle appellerait quelqu’un pour me faire virer. Dommage qu’elle n’ait jamais appelé.
  • J’ai trouvé un travail dans une usine de sirop de soda. J’étais affecté à une machine qui mélangeait la solution sucrée, le concentré et l’eau. Le premier jour, il y a eu une panne dans un atelier : tout le monde est sorti dehors en courant. Il s’est avéré que c’était une attaque d’abeilles. J’ai éteint la machine. Mais j’ai fait une erreur et la machine m’a aspergé d’une fontaine de sirop de la tête aux pieds. J’ai échappé aux abeilles, mais j’ai dû rester dehors au soleil et j’ai vite été recouvert d’une dure croûte orange. Une vraie sucette. Bref, trois jours plus tard, j’ai démissionné. © poppasocket / Reddit
  • Quand j’avais 17 ans, je chantais dans un groupe de jazz. Un jour, nous avons joué au bord de la mer, la scène était carrément sur la plage. Il y avait des tables installées sur le sable pour le public, des bougies allumées, le bruit des vagues. C’était juste magnifique. Et là, pendant le concert, une mouche est entrée dans la bouche d’une des chanteuses. Je ne pouvais même plus chanter après.
  • Une amie a trouvé un emploi dans un centre d’appels. Elle n’y est restée que quelques mois : c’était un travail très ennuyeux. Mais même cette période a laissé une marque indélébile dans sa conscience. À chaque fois qu’elle disait “Merci”, elle ajoutait “Patientez, s’il vous plaît”. C’était particulièrement drôle quand elle était dans un supermarché et attendait de récupérer la monnaie.
  • J’avais 14 ans quand j’ai trouvé mon premier emploi dans un petit glacier d’un parc d’attractions. J’ai rapidement appris tout ce que je devais savoir, et mon patron était tout à fait satisfait de moi. Il y avait un groupe de musique qui jouait dans le parc tout le temps. Et je ne faisais que rêver de me joindre à eux. J’ai demandé à mon patron comment je pouvais le faire. Il a seulement ricané et m’a dit que je n’y arriverai jamais, et que j’étais exactement à la bonne place chez lui. Ça m’a rendu triste, mais puis j’ai réalisé qu’étant le propriétaire de l’entreprise, il ne pouvait pas me dire autre chose. Quoi qu’il en soit, après quatre ans, j’ai quand même réussi à entrer dans un orchestre, dont je suis devenue la responsable. Et je suis toujours reconnaissante envers mon premier patron. © Megan O’Malley / Quora
  • J’ai tenu un jour à mon premier emploi. J’avais environ 14 ans, et j’ai trouvé un travail dans un musée pour enfants. J’étais censée m’occuper des serpents, des lézards et autres reptiles. J’étais tellement excitée et enthousiaste que je suis passée à côté de l’essentiel : les serpents, les lézards et autres reptiles sont quelque chose que je ne supporte pas. Ainsi, le premier jour de travail, on m’amène dans la pièce avec toutes ces cages et ces terrariums et on me dit que mes tâches consistent à nourrir les créatures, à nettoyer les volières, ainsi que la pièce. J’ai immédiatement pris un balai et commencé à balayer le sol. Je suis restée avec le balai dans les mains jusqu’à la fin de la journée. Le soir, je suis rentrée chez moi et je ne suis jamais retournée à ce travail. © Nanette Kirk / Quora
  • Mon premier emploi était dans une friperie. Je travaillais dans un service où les gens apportaient toutes sortes de choses anciennes et non désirées. Nous devions tout recevoir, les prendre dans une pièce spéciale, les peser et les évaluer. Il y avait de tout : de la ferraille, de vieux jouets, des meubles et même des articles de toilettes. J’ai adoré un homme qui s’est présenté avec trois sacs d’herbe coupée. © rebbitpls / Reddit

En quoi consistait ton premier emploi ? Qu’as-tu pensé de cette expérience ? N’hésite pas à nous répondre dans les commentaires.

Partager cet article